Blog de Pierrot

Annick Girardin avance en terrain miné, ses chances de réussite sont faibles

Mercredi 28 Novembre 2018 - 11:53

Telle le Messie, Annick Girardin est arrivée ce matin à Gillot.

Dans une ambiance survoltée sur le barrage de Gillot, elle a appelé à un retour au calme et à l'ordre républicain. Si elle a dit comprendre la colère des Réunionnais, elle a aussi révélé avoir demandé aux forces de l'ordre certes de respecter les manifestants pacifistes, mais de faire en sorte qu'il y ait "le moins de blocages possibles". "Si les petites entreprises meurent, vous n'aurez pas d'emploi. Il faut aussi que les enfants puissent aller à l'école, c'est une question d'éducation", a-t-elle dit.

On sait maintenant d'où venaient les ordres, hier, pour la levée des barrages à Bel Air à Saint-Louis, à la Cocoteraie à Saint-André et à l'entrée de la route du Littoral à la Possession...

Annick Girardin arrive à la Réunion dans un contexte extrêmement difficile où tous les éléments pratiquement sont ligués contre elle :

     - La Réunion est paralysée par des barrages sur les principales routes de l'ile. L'économie est à l'arrêt, plus aucune marchandise n'entre au Port ce qui laisse planer la menace d'une paralysie, les écoles sont fermées, l'essence est distribuée au compte goutte, les produits de première nécessité comme le gaz commencent à manquer...

     - Malgré tous ces inconvénients, le mouvement des Gilets jaunes est massivement soutenu par la population (un sondage sur la page Facebook de Zinfos donne 84% des Réunionnais qui les approuvent), tandis que le rejet d'Emmanuel Macron et de sa politique est quasi-général

     - Annick Girardin a réussi le tour de force de liguer la quasi-totalité des élus contre elle. Déjà qu'Emmanuel Macron n'avait que très peu de soutien ici, il n'en reste plus aujourd'hui que deux : le sénateur Michel Dennemont et la maire de la Possession Vanessa Miranville. Même Thierry Robert et Gilbert Annette, ses plus plus fervents soutiens, ceux qui avaient organisé le voyage d'Emmanuel Macron à la Réunion, lui ont désormais tourné le dos

     - Les syndicats lui sont tous hostiles, lui reprochant bien sûr sa politique à la Réunion mais aussi d'avoir tout fait pour minimiser leur rôle dans la société. A la Réunion comme en métropole, Emmanuel Macron s'est évertué à court-circuiter et à affaiblir les partis politiques et les syndicats. Aujourd'hui, ces relais lui manquent pour canaliser la colère populaire

     - Les milieux patronaux réunionnais lui sont d’une hostilité farouche au point qu’ils ne se cachent presque plus d’appeler à son limogeage. La FEDOM (fédération des entreprises des Outre-mer), que l'on a connu plus conciliant, n'a pas hésité à parler de "reniement de la parole donnée" la semaine dernière. Ils lui reprochent des mesures qui, au lieu d'aider la Réunion à surmonter ses handicaps liés à son insularité et à la distance par rapport à la métropole, vont renchérir le coût du travail dans l'ile. Et donc encore accroitre un chômage qui est le plus élevé d'Europe (mis à part Mayotte, qui vient de devenir département)

     - Elle n'a aucun relais dans la société civile car elle n’a jamais cherché à en avoir. Pour elle, la priorité était ailleurs, dans des collectivités ultra-marines plus turbulentes (Guadeloupe, Martinique, Mayotte, Nouvelle Calédonie). Pour preuve, Annick Girardin, ou des membres de son cabinet, disaient régulièrement en off à plusieurs témoins qui me l'ont rapporté que La Réunion allait bien et que ce n’était donc pas un territoire prioritaire pour le ministère.
 

Sans compter qu'il est de notoriété publique que la seule vraie priorité de la ministre s'appelle Saint-Pierre-et-Miquelon, territoire dont elle est originaire...

A ce sujet, comment ne pas évoquer le post d'Huguette Bello sur sa page Facebook ce matin où elle demande ironiquement à Annick Girardin de "défendre (aussi bien) la Réunion comme elle défend Saint-Pierre-et-Miquelon"... puisque le ratio des dépenses de l'Etat dans le territoire d'origine de la ministre par rapport au nombre d'habitants est de 16.140€ contre... 6.055€ à la Réunion (source projet de loi de Finances 2019).

 
Annick Girardin avance en terrain miné, ses chances de réussite sont faibles


Comme on le voit, la ministre de l'Outre-Mer arrive dans un territoire où le terrain est miné, où le moindre de ses dérapages pourrait provoquer l'explosion.

Comme le Réunionnais est quelqu'un de gentil, de respectueux, elle part avec un (petit) capital de sympathie car on lui reconnait le courage de venir à la rencontre de la population, de faire au moins mine de l'écouter. Même si on regrette qu'elle soit venue aussi tard.

Mais qu'elle ne se fasse pas d'illusions. Elle ne se sortira pas de cette crise par l'annonce de quelques mesurettes, histoire d'amuser la galerie.

Les Réunionnais attendent de vrais réformes en profondeur, à même d'améliorer leur pouvoir d'achat, de réduire le chômage endémique et de rétablir notre fameux "vivre ensemble" singulièrement mis à mal par cette dizaine de jours de crise.

Elle est condamnée à réussir sinon elle risque bien de jouer le même rôle de fusible qu'Yves Jégo aux Antilles en février 2009...
Pierrot Dupuy
Lu 6503 fois



1.Posté par GIRONDIN le 28/11/2018 14:39

Elle a le courage d'affronter les gilets contrairement à d'autre planqué derrière porte vitrée, garde du corps et flic.
Elle qui n'est pas élue par les reunionnais !

2.Posté par HAL_9000 le 28/11/2018 14:44

"Si les b[petites ]bentreprises meurent," --erreur de "com" ----->et LES GRANDES....

"Il faut aussi que les enfants puissent aller à l'école"-----> internet BABEL-PROF.com etci[

3.Posté par HAL_9000 le 28/11/2018 14:45

"Si les petites entreprises meurent," --erreur de "com" ----->et LES GRANDES....

"Il faut aussi que les enfants puissent aller à l'école"-----> internet BABEL-PROF.com etci[

4.Posté par Totoche le 28/11/2018 15:06

"un sondage sur la page Facebook de Zinfos donne 84% des Réunionnais qui les approuvent"

Bien sûr. On tombe de plus en plus bas.

Mais bon, on le savait déjà que le journalisme et zinfos ça faisait 2.

Echantillons représentatifs, quantile, ça vous parle?

5.Posté par Gratel le 28/11/2018 15:10

Au contraire, n'ayant pas les mains liées avec les copains et les coquins locaux, elle est libre des pressions des élus.

Et cette comparaison avec St Pierre et Miquelon n'est pas très honnête, car c'est évident que plus le nombre d'habitant est faible, plus le coût administratif par habitant est important pour une collectivité. C'est bien pour ça qu'on les regroupe pour des économies d'échelle.

Non tout dépend de la qualité des décisions qu'elle prendra.

L'obstacle majeur étant l'amendement du couillon qui a considéré que l'immobilisme nous ferait avancer. Bravo Vira ! L'histoire retiendra qu'il a été l'artisan du néo-colonialisme.

On en voit les conséquences avec l'illettrisme et le chômage endémique qui perdure de façon scandaleuse ici.

6.Posté par vérité le 28/11/2018 15:16

loi des finances voter avant hier elle nous a pomper 30% d'abattement sur tous les personnes qui paye l'impot sur le revenu ,ce n'est pas pour les personnes qui gagne 15500euros comme elle a dit a la préfecture,et cet argent pour l'économie de la réunion va tout droit ds la poche du gouvernement ,il y a encore d'autres piste pour nous faire payer pour compenser la taxe d'habitation qui tarde a venir

7.Posté par jean claude97 le 28/11/2018 15:48

VOUS jetez de l'huile sur le feu Mr Dupuy, et après comme tout le monde vous allez dire c'est pas moi c'est ce que pense le peuple ....

8.Posté par ne nous laissons pas berner le 28/11/2018 15:49

Ben oui et à vouloir ménager la chèvre et le choux on peut faire des mécontents partout.

En tout cas elle ne pourra pas faire comme l’insignifiant Jego qui avait quitté les Antilles piteusement la queue entre les jambes et dont le principal souci était de pouvoir accumuler des miles avec ses voyages ...

9.Posté par Ikki le 28/11/2018 15:52 (depuis mobile)

C'est mort. On veut la démission pas la discussion. Rendez vous à Paris samedi pour le festival. Sa venue est inutile. Pas besoin d'avoir fait Sciences Po pour comprendre que on job c'est du vent et des coups de matraques. Trop tard !

10.Posté par Gilet bleu le 28/11/2018 15:52

6055 X 860 896 = 5 milliards. Pas mal !!

Faudrait pas envoyer ça à BMFTV, ça donnerait à beaucoup des idées d'économies...

Remarque : Saint pierre et Miquelon, j'ai l'impression qu'en terme de dépenses de chauffage, ça doit être un peu plus élevé que La Réunion, non ?
Et puis 6260 habitants, même à 16 140 euros, ça fait jamais que 101 million, soit 0.2 % de ce que coûte la réunion.... si j'ai bien calculé ! ;-)

11.Posté par gillet blanc le 28/11/2018 15:53

Articles de bas niveau, encore une fois:

1 - elle a aussi révélé avoir demandé aux forces de l'ordre certes de respecter les manifestants pacifistes, mais de faire en sorte qu'il y ait "le moins de blocages possibles". On sait maintenant d'où venaient les ordres, hier, pour la levée des barrages à Bel Air à Saint-Louis, à la Cocoteraie à Saint-André et à l'entrée de la route du Littoral à la Possession... => extrapolation des ces propos plus qu'hasardeuse venant d'un journaliste....

2 - Malgré tous ces inconvénients, le mouvement des Gilets jaunes est massivement soutenu par la population (un sondage sur la page Facebook de Zinfos donne 84% des Réunionnais qui les approuvent => comment dire... 4.4k votes vs 850k de la population...ce n'est pas significatif et donc non représentatif de l'avis de la population! On le vois dans les commentaires d'autres articles d'ailleurs. Encore un manque de rigueur journalistique

3 - Thierry Robert...ne supporte que la famille Robert...il a autant de chemises que d'avis et se positionnera tjrs dans le sens du vent

4 - Les milieux patronaux réunionnais lui sont d’une hostilité farouche => à en croire d'autres communiqués des milieux patronaux que vous citez, ils sont surtout contre les blocages de GJ...

5 - elle défend Saint-Pierre-et-Miquelon (...) le ratio des dépenses de l'Etat dans le territoire d'origine de la ministre par rapport au nombre d'habitants est de 16.140€ contre... 6.055€ à la Réunion (source projet de loi de Finances 2019). => encore des extrapolations sans valeur. Le montant par habitant est proportionnel aux besoins (Saint-Pierre-et-Miquelon est très loin du niveau de développement de la RUN!). On parle en plus de ~7k habitants vs 850k habitants!!

6 - Même si on regrette qu'elle soit venue aussi tard. => au moins un point ou on s'accorde sur cet 'article'

12.Posté par Isis le 28/11/2018 15:55

Ce n'est pas dans un ou deux ans qu'il faut agir, c'est maintenant. Car les ponctions, lorsqu'elles sont décidées, n'ont pas de dates dans la durée, mais sont faites dès que les faux élus l'ont décidé !

13.Posté par Marc le 28/11/2018 16:06

5. C'est sûr, Saint-Martin et Saint-Barthélemy sont connus pour leur population pléthorique. Surprenant d'ailleurs que le Rassemblement national n'ait pas plus souvent dénoncé l'invasion de ces hordes de Saint-Barthinois qui, par vagues, viennent voler le travail des bons Français.

14.Posté par Stdenis le 28/11/2018 16:14 (depuis mobile)

Un sondage sur une page FB n''a pas de valeur officielle et ne peut être vraiment représentatif de ce que pense la population. M.Dupuy, depuis le début, vous soufflez le chaud et le froid, attisant la moindre étincelle. C''est bien dommage.

15.Posté par Facebook ? le 28/11/2018 16:36

Pas tout'moune nana in compte Facebook. Cé pas domain que ma crée in. Donc moin la pas gaingne voter contre les GJ. Zot y comprend pas que lé impopulaire de bloquer chomins. Ralentis mais bloque pas!.

16.Posté par Dagober le 28/11/2018 16:39 (depuis mobile)

Il faut demander la démission du gouvernement

17.Posté par Mortier le 28/11/2018 16:52 (depuis mobile)

G
5 Gratel. D''accord avec vous. C''est pour ça qu''il faudrait mettre en place ''l''assemblée unique '' trop d''élus avec ces 2 assemblées

18.Posté par CT91 le 28/11/2018 16:54

Votre article, ce n'est pas du journalisme !

19.Posté par Gratel le 28/11/2018 17:12

Donc si on ne fait pas sauter l'amendement qui nous bloque pour passer ensuite à :

- une loi qui sanctifie la dotation à la Région de l'économie faite sur la suppression progressive de la surèm (genre si on touche à cette loi, opération GJ immédiatement).

- diminution à proportion de l'octroi de mer

- suppression de la TVA à la Réunion = solidarité nationale. Avantage : baisse des prix et simplification de la tracasserie administrative.

- relèvement des seuils du régime micro pour simplifier la vie des TPE. 100 000 de CA pour les prestataires de service et 200 000 pour la vente.

- Bourse de 600 euros à tous les + de 18 ans étudiant ou en formation. Oui, donner du fric à des jeunes qui se forment vaut mieux que de les donner au titre du RSA à 25 ans parce que justement, il n'est pas formé.

- Plus d'allocations familiales pour le 3ème enfant et suivants nés après le 31/12/2019.

20.Posté par Gratel le 28/11/2018 17:29

@17 - Oui en plus l'argument du risque de l'indépendance y prend pu.

En Nouvelle Calédonie, le gars le plus conservateur lé autonomiste.

Non les hommes politiques ne veulent pas que les réunionnais lèvent la tête.

21.Posté par Gevrey le 28/11/2018 17:43

Pierrot tu es un irresponsable. Le retour de bâton dans ta bouche va être sévère!

22.Posté par Marc le 28/11/2018 17:52

14. En même temps, aucun sondage n'a de valeur officielle.

23.Posté par Au secours arrêtez ! le 28/11/2018 18:26

Tiens, ça alors ! J'ai envoyé un commentaire, il y a 3 heures, et il n'est pas publié !
Y-aurait-il de la censure, alors que rien n'était insultant.
Je faisais part de ma réflexion quant à l'impartialité "opaque" du signataire de cet article et de tous ceux qu il a signés depuis le début de la crise....
Comme quoi, je ne me trompe pas trop !

(Réponse de Zinfos974: aucun commentaire venant de cette adresse IP n'a été censuré ce jour. Re-postez le et s'il respecte les règles du site, il sera publié).

24.Posté par retraitée avec 850 euros par mois le 28/11/2018 18:41

Bello la politicarde dépitée coco-cumularde, retraitée sur-rèmunérée de l'éducation nationale, revancharde qui n'a pas apprécié d'être éjectée par les manifestants de ce mouvement populaire, envoie après son chouchou du Port, un de ses larbins de Saint-Paul, zoreil retraité sur-rémunéré de l'éducation nationale pour clamer sans honte, sur les ondes de RTL ce matin, que le 15 du mois quand il a payé ses factures il ne lui reste plus rien !!!

Pitoyable !!! voilà comment des gens qui se gavent depuis des décennies avec la sur-rémunération qui est à la base des prix élevés qui contribuent à accroitre les injustices dans notre péï , manipulent la population qui souffre en prétextant les défendre mais en réalité d'abord et surtout leurs propres intérêts !!!

Honte à ces vampires qui sucent le sang du peuple !!!

25.Posté par néné le 28/11/2018 18:43

85% d'un sondage est pour
vous savez bien que meme dans les elections officielles seules votent les personnes qui sont pour , ceux qui ne sont pas pour tel candidat en général ne votent pas c'est pour ça qu'on voit le taux d'abstention
combien de personnes utilisent facebook tous les jours ?
alors resultat complement faux car les gilets jaunes c'est un tout , revendications ok mais vol incendie racket routes bouchées fermeture des commerces ,la grande majorité ne cautionne pas du tout

26.Posté par Jp POPAUL54 le 28/11/2018 22:37

Un tel tableau simpliste devrait rester caché sous un sous-main.
5,2 milliards pour La Reunion
101 millions pour St Pierre et Miquelon
A moins de vouloir se tirer, une fois de plus, une balle dans le pied.

27.Posté par Marc le 29/11/2018 13:50

26. Pour combien d'habitants?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter