Océan Indien

Annick Girardin à Mayotte: "Instaurer le dialogue avec la population mahoraise"

Lundi 12 Mars 2018 - 10:55

Photos Twitter @Prefet976
Photos Twitter @Prefet976
La ministre des Outre-mer est arrivée ce lundi à Mayotte. Le 101e département français est secoué depuis plus d’une semaine par un mouvement de contestation contre l’insécurité.

Son objectif, décrit dans un communiqué, est de "concrétiser sur le terrain la proposition de dialogue du Gouvernement, alors qu’un grand nombre d’élus ont manifesté leur volonté de s’inscrire dans cette démarche."

Annick Girardin "proposera à l’ensemble de ses interlocuteurs une méthode, un calendrier, et les principaux axes d’un travail de fond indispensable pour l’avenir de Mayotte".

Interrogée à sa sortie d'avion, la ministre a déclaré "souhaiter instaurer le dialogue avec la population mahoraise".

N.P
Lu 1546 fois



1.Posté par Samwinsa le 12/03/2018 11:38 (depuis mobile)

Zot la remarké le drapo fransé à lanvèr?
Plus de 5 ans apré la départemantalizasion, zot i ve instore in dialog?
Ben zot lé d'boneur. Sé pa kozé i fo, sé moyins umins é finansiés. Kozé...spésialité la Frans. Agir, lé moin fort.

2.Posté par Ratenon est bon le 12/03/2018 11:46 (depuis mobile)

Un coup de pression de Ratenon et Girardin est venue. Trop fort Ratenon.

3.Posté par Ludo le 12/03/2018 11:49

Elle fera ce qu'elle pourra, elle récolte les casseroles de Sarko. Mayotte Département Français c'est une boulé pour la France, les tensions seront toujours fortes entre Les Comores et Mayotte. Que l'on accepte ou pas Mayotte restera dans l'esprit cette archipel la propriété des Comores.

Puisse la paix diplomatique être instaurée et perdurée le plus possible....

4.Posté par Sarko respobsable le 12/03/2018 11:54 (depuis mobile)

Faut le dire : le respibsable c Sarko.

5.Posté par Reunion pas mieux le 12/03/2018 12:08 (depuis mobile)

A la Réunion ce n'est pas mieux. On a des élus pourris (ies). Qui trichent, volent, achète une case pour 130 000 euros (prix minimum 500 000) ou essaient de placer le fiston limité, ou vend de la légine ...

6.Posté par Kanal bisik le 12/03/2018 12:10 (depuis mobile)

Dans son dialogue avec les mahorais c est possible qu elle leurs demande de rester chez eux et qu ils développent leur pays a leur convenance ? Ou sinon elle les accueil en exagone .

7.Posté par RIPOSTE974 le 12/03/2018 12:30

Semble t-il le premier ministre Édouard Philippe avait présenté juillet 2017 un plan pour faire face aux migrations, sur la situation à Mayotte, où 40% de la population est étrangère.

Une série de débordements, accompagnée en 2017 d'une grève générale contre la vie chère, la pauvreté et le chômage de masse (19%), a poussé le gouvernement français à débloquer un plan d'urgence pour le 101e département français. Sur le volet sécuritaire, il s'est traduit par le renforcement des brigades nautiques, le recrutement de quinze policiers de proximité, l'envoi de plus de 160 policiers et gendarmes sur l'île et la création d'une antenne du GIGN composée de 30 militaires .
De qui se fiche t-on ?

Une solution , restituer cette île à ces trois voisines comme les NATIONS UNIES nous y obligent tout en donnant la possibilité d'acquérir la nationalité française aux mahorais sous conditions de langue et de culture.

8.Posté par Fabiho le 12/03/2018 12:32

La ministre se déplace en Falcon ? (voir la photo). Elle ne peut pas prendre la ligne comme tout le monde ???
Quand on demande au "peuple" de faire des efforts, c'est scandaleux !

9.Posté par Samwinsa le 12/03/2018 12:40 (depuis mobile)

3 semènes apré le début de la grève, elle i débark.
Sérieux la minis de l'O.M. Elle i préfère rès Paris.

10.Posté par prot le 12/03/2018 13:45

Rendez Mayotte aux comores et le probleme est reglr !!!!

11.Posté par Zarin le 12/03/2018 14:54

Les Langues de Mayotte

Le mahorais est une langue à tradition orale ; son histoire est donc très difficile à reconstruire.
L'utilisation de l'écriture en graphie arabe est ancienne à Mayotte, mais cette alphabétisation a
servi essentiellement à la lecture du Coran ou d'ouvrages religieux ou juridiques en langue
arabe.

Situation actuelle

Il faut préciser qu'une minorité des Mahorais a pour langue maternelle un parler malgache.
Ces villages (une vingtaine) de langue malgache sont dispersés dans toute l'île et ne
constituent pas une région particulière de Mayotte. Les Mahorais malgachophones parlent
également mahorais alors que la réciproque n'est pas vraie. Cette différence est uniquement
linguistique et l'homogénéité culturelle est très forte, avec des modes de vie, des valeurs et des
croyances identiques toujours très marqués par l'Islam.

Les Langues de Mayotte - Hal
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00432799/document

Du pain sur la planche pour la ministre...

12.Posté par LREM s'en bat .... le 12/03/2018 14:57 (depuis mobile)

Ce parti en place LREM s'en bat ..... pour rester polie. Sarko a une grande part de responsabilité. Il est muet comme le PSG après la défaite face au Réal.

13.Posté par paulux le 12/03/2018 14:57

Une vision très parisienne qui ne donnera pas grand chose. Il y a 30% à 40% d'imigrés plus ou moins clandestins a Mayotte. That is the problem

14.Posté par almuba le 12/03/2018 15:14

Assez de bla-bla, des actions.
Il n'y a pas d'arbre à palabres à Mayotte;

15.Posté par SITARANE le 12/03/2018 15:35

Il faut qu'elle se mette au bantoue pour se faire comprendre !!!!!!!!!!

16.Posté par Manapany Boy le 12/03/2018 15:44

Simple !
Soit on rend Mayotte aux Comores, soit on traque systématiquement les illégaux pour les renvoyer chez eux en bateau.
Profiter du social français, basta !
On supprime provisoirement le droit du sol.

17.Posté par Manger cochon le 12/03/2018 15:57 (depuis mobile)

Les responsables sont les elus, les hauts fonctionnaires et la population qui exploite les clandestins. L'Etat n'a en face de lui personne de courageux ni d'intelligents.

18.Posté par taz le 12/03/2018 16:05

Elle s'en bat les ovaires de Mayotte la mémère Girardin ... Faut le comprendre simplement. Sa retraite de Ministre 'Etat à 4000 boules / mois est assurée ... Mais qu'est-ce qu'elle en a foutre de l'insécurité à Mayotte ????

19.Posté par Merlu le 12/03/2018 17:49

Tout ça c'est de la poudre aux yeux , c'est que du bla bla
Il faut prendre les décisons qui s' imposent il faut rendre l'indépendance à Mayotte
les réintégrer aux Comores et puis c'est tout y en marre de cette situation
Si Sarkozy a fait une connerie en 2011 en faisant de Mayotte le 101 ème Département Français
c'est pas une raison de continuer les conneries. Il est temps de se séparer de Mayotte avant
qu'il ne soit trop tard . Vous serez responsables de ce que qui en découlera.

20.Posté par Kwélo le 12/03/2018 19:16

A Manger cochon.
Facile d’accuser les mahorais. Si l’Etat remplit sa mission régalienne et surveille les frontières, personne n'exploitera un clandestin à Mayotte. Les comoriens qui étaient exploités par des chefs d’entreprises réunionnais sur des chantiers à la Réunion oupar des bazardiers au marché forain du Chaudron, ont été expulsés et ceux qui les exploitaient, sanctionnés. Y a qu’à faire la même chose à Mayotte.

21.Posté par Clande le 13/03/2018 17:07

Comme le dit MERLU
Il faut rendre aux Comores ce qu'il leur appartient à savoir Mayotte ben oui Mayotte
fais partie des Comores que je sache, pourquoi les avoir faits Français , les hommes politiques
de l'époque en l'occurence le brave trop brave SARKOZY de mémoire avait d'un coup de baguette
magique fait de Mayotte la France à mourir de rire un territoire en Afrique où il ne parlent pas le Français
c'est a se demander si il n'était pas bourré ce jour là en plus pas avec son argent bien sur mais avec le nôtre,
nos impôts , ben oui il faut bien financer le RSA, la CMU, les ALLOC et j'en passe, on peut comprendre
qu'ils veuillent rester Français ben oui quoi c'est normal. Le problème est qu'aujourd'hui la France se demande
si elle va garder Mayotte Française et ne savent pas comment le lui dire le hic il est là et bien qu'ils se
débrouillent par ce qu'il va falloir trouver une solution....

22.Posté par Yas le 13/03/2018 18:31

A Clande.
Nous mahorais parlons mieux le français que le réunionnais qui avait découvert les débris de l’avion de Malaysia. J’avais honte lorsqu’il s’exprimait à la télé. Après 70 ans de départementalisation, je ne pensais pas qu’un réunionnais écorcherait la langue de Molière à ce point. Mayotte restera française tant que la population mahoraise le souhaitera. La France finance bien le RSA, CMU et autres allocs aux réunionnais. Alors pourquoi ça dérange lorsqu’il s’agit des mahorais, d’autant plus que si la France ne gagnait pas plus que ce qu’elle donne à Mayotte, pourquoi elle resterait ?

23.Posté par Clande le 13/03/2018 20:50

A Yas
La France ne s' intéresse pas à vous car vous ne produisez rien absolulement rien
ni tourisme, ni industrie, vous n'avez rien en échange si ce n'est que de l'insécurité.
Tandis que la Réunion a des industries, de la canne à sucre , du tourisme et les gens préfèrent se
rendre à la Réunion car ils sont en France . Alors que vous vous êtes aux Comores en tout les cas
c'est ce que pensent les gens.

24.Posté par Yas le 14/03/2018 06:44

A Clande.
La Réunion département français depuis 1946, a commencé à se développer 30 ans après sa départementalisation et les gens préféraient aller ailleurs. C’est seulement à partir des années 80 que la misère a commencé à disparaître et les conditions sociales à s’améliorer. Mayotte est département d’oudre mer depuis seulement 2011. Nous nous battons pour que dans quelques années, le tourisme, l’agriculture et la pêche se développent. Nous sommes optimistes car les potentiels existent. Les gens préfèrent la Réunion que Mayotte, c’est certain mais tout de même, il y a des métropolitains, des antillais et des réunionnais installés à Mayotte et qui croient au développement de notre ile. L’insécurité n’est pas une fatalité à Mayotte.

25.Posté par Clande le 14/03/2018 20:26

Arrêtez de faire semblant d'aimer la France
Vous l'aimez pour ce qu'elle vous apporte oui voila la vérité sinon
vous vous en foutez bien pas mal, arrêtez votre cinéma on vous connait trop bien.
Viendra le temps où il faudra rejoindre les Comores et là ça sera une autre affaire pour vous.

26.Posté par Zarin le 14/03/2018 20:55

Après Banania, la France y'a bon..

27.Posté par yas le 14/03/2018 22:12

à Clandé.
C’est comme les réunionnais. Ils aiment la France pour sa générosité : RSA, allocations familiales etc... La France est dans ces iles pour ses propres intérêts et fait son cinéma aussi mais nous considère tous comme les danseuses de la république, qu’on soit réunionnais ou mahorais. Alors shiiip.

28.Posté par Zarin le 15/03/2018 16:54

Les Comores riches en gaz et en pétrole  Le Club de Mediapart

...Enfin, l’importance des réserves en hydrocarbures des Comores peut expliquer le regain d'intérêt de la France pour son ancienne colonie.

https://blogs.mediapart.fr/damien-gautreau/blog/101017/les-comores-riches-en-gaz-et-en-petrole

29.Posté par JEROME le 16/03/2018 21:09

Il est maintenant grand temps de prendre le taureau par les cornes
Il faut que l'Etat Français ait le courage de prendre les décisions qui s' imposent c'est à dire
de choisir de donner l'indépendance à Mayotte qu'ils rejoignent les Comores ils n'ont pas le choix
il y a trop de problèmes qui sont ingérables il n'y a pas de solutions miracles ça devient même
dangereux car ça monte les populations Réunionnaise et Mahoraise les une contre les autres .
C'est intenable il faut que l'Etat Français soit ferme et ne cède pas il faut que soit rétabli l'ordre
ce n'est plus possible de continuer comme ça maintenant il faut prendre les décisions qui s' imposent
sinon on va à la guerre ça c'est sûr ça finira mal.

30.Posté par JEROME le 17/03/2018 10:15

En effet il faut que la France définisse clairement sa position vis à vis de Mayotte.
Si elle continue à mener la politique qu'elle applique elle va droit dans le mur, pour commencer ce fameux
droit du sol et d'une connerie monstre comment voulez vous empêcher toute ces femmes de venir
à Mayotte accoucher en provenance des Comores. Si Mayotte n'était pas Française mais il n'y aurait aucun
intérêt qu'elles viennent accoucher à Mayotte pour que l'enfant soit Français c'est tellement simple à
comprendre. C'est un problème qu'il faut prendre à bras le corps et voir la vérité en face on ne peut plus supporter l'arrivée massive de ces femmes donc pour mettre un terme à cette hémorragie le seul moyen c'est
de se séparer de Mayotte il n'y a pas d'autres solutions. Ne pas prendre cette décision serait suicidaire
car là on va au pire la situation empire de jour en jour et devient dramatique tout de même le gouvernement
Français si il fait la sourde oreille c'est qui fait l'idiot ou qu'il est bête ou même qu'il manque de courage il faut
donner absolument donner l'indépendance à Mayotte et la rendre aux Comores on vous le rabâche jusqu'à vous compreniez avant qu'il ne soit trop tard.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >