MENU ZINFOS
Politique

Annick Girardin : "On peut redonner l'accès à la mer"


Par N.P - Publié le Lundi 9 Octobre 2017 à 11:22 | Lu 8317 fois

Photo : Pierre Marchal / Anakaopress
Photo : Pierre Marchal / Anakaopress
Après une rencontre avec les familles de victimes, Annick Girardin s’est rendue ce lundi matin sur la plage de l’Hermitage pour une présentation grandeur nature du dispositif vigie-requin renforcée et un échange avec les maîtres nageurs sauveteurs. La ministre des Outre-mer a félicité le président de la Ligue Réunionnaise de Surf, Eric Sparton, et s'est adressée aux surfeurs présents en reconnaissant les causes multiples à la crise requin. "Hier soir, j'ai voulu moi même mettre les pieds dans l'eau. Je suis une îlienne et si on interdit l'accès à la mer on interdit l'accès au territoire". 




"Ensemble on peut apporter des solutions multiples" et d'affirmer, " oui on peut redonner l'accès à la mer avec l'Etat davantage à vos côtés".

Interrogé sur l'arrêté préfectoral interdisant la commercialisation de chair de requin en raison du risque ciguatera, le préfet, Amaury de Saint-Quentin a déclaré que des décisions seraient rapidement prises. "Soyez patients. On peut s'attendre à ce que les choses bougent vite", a-t-il indiqué.  
 
Des membres de l'association Océan Prévention requin et Mylène Veminardi du collectif "Rend' a Nou la mer" ont tenté d'échanger avec Annick Girardin. "La ministre ose affirmer que le réchauffement climatique est une des causes de la crise requin, si tel était le cas, toutes les Mascareignes seraient impactées. A Maurice, il a y des requins dans le lagon mais on les pêche", rétorque Mylène Veminardi, mécontente de ne pas avoir été reçue malgré les demandes faites à la préfecture. 

Après la visite du poste des MNS, la ministre a rappelé qu'elle n'allait "pas faire de grandes déclarations sur les mesures" mais se dit "ouverte à la collaboration" avec les différents acteurs publics et associatifs de la crise requin. La problématique de la commercialisation et les prérogatives de la Réserve marine seront étudiées de près.

Bérénice Alaterre sur place

 Annick Girardin : "On peut redonner l'accès à la mer"

 Annick Girardin : "On peut redonner l'accès à la mer"

 Annick Girardin : "On peut redonner l'accès à la mer"




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

19.Posté par ICJS - Les jeunes de la Saline le 09/10/2017 18:29

Mme La Ministre nous apprécions votre franc parler et votre côté direct, sans perte de temps.

Ce qui nous laisse penser et croire à une ministre à l'écoute des Réunionnais et qui souhaite apporter des réponses rapides aux dossiers.

Nous ne voulons pas vous importuner mais nous avons depuis votre arrivée et encore hier soir transmis à votre cabinet sur votre adresse mail : ministere@outre-mer.gouv.fr des dossiers concernant la problématique des restaurants sur les plages de l'Hermitage.

nous invitons de nouveau sur notre page facebook "Rend a nou la Plage" pour en prendre connaissance et nous apporter rapidement les réponses.

nous avons souhaité rester discret pour ne pas subir de pression et être obligés de capituler. Notre page facebook est notre moyen de communication.

Nous souhaitons sincèrement que des réponses soient apportées par rapport :
> à la loi sur le littoral (les 50 pas géométriques),
> au réchauffement climatique,
> au développement touristique,
> à la préservation du patrimoine culturel et naturel des plages,

et tout simplement que tous les Réunionnais soient égaux face à des non respects de la loi. Comment dire à un agriculteur des hauts de détruire une petite baraque sur son terrain agricole (qui lui appartient) et laisser des restaurants comme la BOBINE et COCOBEACH en place depuis 2001 alors qu'ils sont sous le coup d'une expulsion administrative.

La DEAL, TAMARUN, la Mairie de Saint-Paul devraient se regarder dans le miroir tous les matins.

Mais attention, ce sujet commence à faire du bruit dans les ménages et ne laissons pas la cocotte minute exploser.

18.Posté par Fundisantim le 09/10/2017 18:26 (depuis mobile)

Toujours la même rengaine : «Le requin est dans son milieu, l homme est l''intrus»
Si jamais cette idiotie est juste il faut se demander quel est l abruti qui lui a donné la capacité à se promener partout.
On cherche a nous enfermer!!!!

17.Posté par JORI le 09/10/2017 18:11

11.Posté par ti kreol la réynion de souche descendant des premiers malgaches. le 09/10/2017 14:47
Vos ascendants et leurs descendances ont ils réussi à développer le tourisme sur la grande île??. Pourtant me semble t il qu'elle est indépendante!!. Je dirais même que depuis son indépendance combien d'étrangers installés ou de touristes y sont morts depuis son indépendance??. Morts non pas par des requins mais est ce cela que vous voulez pour nous???.

16.Posté par JORI le 09/10/2017 18:04

10.Posté par Philippe le 09/10/2017 14:26
Et quel serait ce changement "radical" qui aurait amené les requins à la Réunion??.
"(urbanisation galopante, problèmes de traitement des eaux usées, surpêche au large, arrêt de la pêche du requin, réserve marine,...)", parce que les pays que j'ai cité auraient selon vous réglé ces problèmes??. Et comment?. Ne répondez pas pour la réserve marine, puisqu'il n'en n'ont pas et les requins sont présents quand même!!!;

15.Posté par @ post 11 ti kréol etc, etc... le 09/10/2017 17:36 (depuis mobile)

Beau délire, notre ile avec ses trois ou quatre kilomètres de plage ne peut rivaliser avec, maurice, les seychelles, rodrigue, madagascar, avec leurs plages autrement plus paradisiaques que les notres qui font pitié à côté, parlons pas de l''accueil

14.Posté par ali le kafhir le 09/10/2017 15:53

au début on disait que c'était la ferme aquacole qui attirait les requins elle a fermé depuis

13.Posté par Lol kaf le 09/10/2017 15:41 (depuis mobile)

Au lieu de cherche la ministre vs croyez qu'' elle va vraiment faire quelque chose celle la, (...) deMr président ici faut faire des cages pour pouvoir faire des excursions sous marine pour développe le tourisme pas besoin bac ×+×+_😎la crème.

_ Modéré.

12.Posté par Gros yab le 09/10/2017 15:36 (depuis mobile)

A zot si te possible éradiqué les chômeurs les rsa les créoles n''a longtemps nou te fini mort jamais zot i voit le problème c est zot sur cet île zot i veut donc zot i exige , mais les requins existe avant zot papa ec zot momon et avant ns déjà.

11.Posté par ti kreol la réynion de souche descendant des premiers malgaches. le 09/10/2017 14:47

Il est évident qu'il faut rendre l'accès à la mer afin de continuer de développer l'activité touristique sur notre île
Le peuple réunionnais doit commencer à comprendre que l'économie touristique sera l'un des piliers de notre société dans les décennies à venir.
Dans les années à venir la France et son Europe ne vont cesser de réduire les budgets alloués pour La Réunion. De citoyen français de seconde zone nous allons passer à citoyen français de 3 ème zone.

La seule solution pour l'avenir de nout péi est le développement du tourisme et cela passe par l'accès à la mer.

Pourquoi la France" ne souhaite pas développer sérieusement le tourisme à La Réunion? 70 ans de départementalisation et nous sommes ridicules au niveau touristique à coté de toute les iles qui ont prit leur indépendance.
Pour quelle raison???

La Raison est simple la France, veux maintenir le kreol den le fénoir afin de tuer tout velléité d'autonomie...
Sa c est la vérité. Faut arrêter de faire croire que la France veux développer le tourisme dans nout péi. Lé pa vré sa té.

Développe nout tourisme. nou la perde trop de temps. comparez au Seychelles, à Maurice, aux Maldives ; nous réunionnais français avons 20 ans de retard sur le développement touristique.
Explique a mwin???? nou lé soit disant plus riche mais nous pas capable de développer nout tourisme.

Alors que sans vouloir être chauvin nout péi lé le plus zolie. : )

10.Posté par Philippe le 09/10/2017 14:26

@Post 1
Il n'y a peut être pas de réserve marine dans les coins que tu cites, mais il n'y a peut-être pas eu non plus de changement radical tel qu'il s'est produit à la Réunion ces dernières années.

Enlèves tes œillères, ouvres les yeux et regarde ce qui arrive ici. Défendre la nature, c'est bien, c'est même nécessaire, mais les changements dont nous sommes responsables (urbanisation galopante, problèmes de traitement des eaux usées, surpêche au large, arrêt de la pêche du requin, réserve marine,...) ont entraînés ce problème. A nous de corriger nos erreurs.

9.Posté par runman974 le 09/10/2017 14:19

madame la ministre dit on peut, pourquoi pas on doit! redonner l'accès à la mer?

8.Posté par Eric le 09/10/2017 14:00


Je vois Monsieur Marouvin surune photo, est il payé dans le même temps à la Mairie de Sainte Marie ou il est sensé travailler ?

7.Posté par RADIO BISTROT le 09/10/2017 13:34

Heuu... c'est moi ou en fait elle n'a rien dit finalement ? à part on va y travailler, des choses vont se faire etc... ?

Du vide du vent du rien

Merci beaucoup

6.Posté par TICOQ le 09/10/2017 13:08

Quand on leur aura "rendu" la mer (comme si elle leur appartenait !), qui sera visé par un procès à la première attaque mortelle de squale ? L'Etat ou le maire ?

5.Posté par GIRONDIN le 09/10/2017 12:52

1.Posté par JORI
👍

"On peut redonner l'accès à la mer"
Oui et je propose de vous y mettre évidemment dans les zones interdites!

Dans le JT de RÉUNION 1ERE, Un a proposé de reguler la population de requin pestant contre les écolo !
Malheureusement i fait rire !

4.Posté par SITARANE le 09/10/2017 12:34

La société de loisirs VS l'intérêt général de préserver un patrimoine commun..........Les requins sont leur élément !!!!!!! L'homme est l'intrus............

3.Posté par pfffff le 09/10/2017 12:22

la saison cyclonique arrive, allez un bon cyclone style IRMA, pour déjà balayer notre littoral de toutes ces propriétés qui empiète sur les plages ensuite on verra le reste.....!

2.Posté par Nono le 09/10/2017 12:15

@1 Australie et Afrique du Sud, c'est du grand blanc, pas du bouledogue. Nous avons affaire à une espèce dont certains individus se sont sédentarisé devant les plages de l'ouest, là ou la réserve marine interdit de les pêcher.

On sait qu'ils sont dangereux, mais c'est la réserve, donc on ne pêche pas, on les marque, on les relâche devant les plages, et s'il y'a un accident on fera semblant de ne pas être au courant. Trouvez moi une situation aussi stupide et ubuesque ailleurs, à Maurice, à Vladivostok ou au pays de Candy si ça vous chante, et on en reparlera.

Ce n'est pas la réserve en elle même le problème, c'est sa réglementation débile.

1.Posté par JORI le 09/10/2017 11:48

"Mylène Veminardi, mécontente de ne pas avoir été reçue malgré les demandes faites à la préfecture", ce sont les mêmes qui prétendent que la fautive de la présence des requins serait la réserve marine. Je retourne la question à cette dame Mylène Veminardi: y a t il des réserves marines en Australie, à Hawaï ou en Afrique du Sud qui attireraient ces mêmes requins???.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes