Politique

Annick Girardin: Moins de la moitié de ses annonces réellement mises en place

Samedi 16 Mars 2019 - 14:29

En novembre dernier, lors de son passage sur l'île pendant la crise des gilets jaunes, la ministre des Outre-mer a fait une ribambelle d'annonces. Des annonces qui, pour la plupart, devaient prendre effet au 1er janvier 2019. 

Lors de sa dernière visite, elle avait promis revenir "dans les trois mois" à La Réunion, faire ainsi le suivi de ses mesures engagées. Et elle a au moins tenu cette promesse, en annonçant sa venue ce dimanche 17 mars. 

Mais pour l'heure, en ce début de mois de mars, seules 10 mesures sur les 26 annoncées par Annick Girardin ont réellement été concrétisées, selon le point complet réalisé par le Journal de l'Ile du 9 mars 2019. Reste à voir si après cette nouvelle visite ministérielle, de nouvelles mesures vont prendre forme... 

Les mesures concrétisées

Annick Girardin avait déclaré que les heures supplémentaires des salariés réunionnais seront exonérées de cotisations sociales. Cette mesure, qui rentre dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2019, devrait être appliquée dès début janvier. Et la ministre des Outre-mer a cette fois-ci tenu son engagement. Les heures supplémentaires réalisées à partir du 1er janvier 2019, ainsi que leur exonération d'impôt sur le revenu jusqu'à 5 000 euros par an, majorations incluses, sont exonérées en charges sociales. Cependant ces exonérations ne concernent que les cotisations salariales d'assurance vieillesse et complémentaire.

La prime d'activité, dont elle avait demandé une augmentation, est bien passé à 90 euros. A noter que cette mesure n'a été effective qu'à compter des versements de février. 

Des mesures, comme celle de la défiscalisation industrielle, ont évidemment été mises en place, car elles étaient d'ores et déjà prévues dans la loi de finances 2019. 

L'APL accession, qui avait été supprimée, a été de nouveau prolongée pour cette année 2019. De nouvelles mesures devraient être étudiées d'ici 2020. 

Annick Girardin avait proposé un accompagnement entre le Département et Pôle Emploi. 500 PEC -parcours emploi compétence- ont ainsi été développés fin 2018. 

Elle avait exigé que le Bouclier-Qualité-Prix soit 10% moins cher. Cette mesure a officiellement été présentée au mois de février par la Préfecture de Saint-Denis. Les 109 produits qui le composent ne coûtent désormais plus 290 euros mais 253 euros. 

Donner une place plus importante aux citoyens dans la conception des politiques de maîtrise des prix était également une des demandes de la ministre. Ceci a été mis en place au cours du mois de février. 50 Réunionnais ont ainsi été tirés au sort pour pour participer aux prochains travaux de l'Observatoire des prix.

"80% des Réunionnais vont bénéficier de la baisse de la taxe d'habitation", avait-elle déclaré. Une conférence du logement Outre-mer a été lancée le 31 janvier. Des ateliers devront être organisés jusqu'en mai par la DEAL et les Préfets des DOM. Une conclusion devrait être dévoilée le 14 juin prochain. 

Côté logement, le quota de prêts locatifs sociaux est également passé de 15% à 25 %. Les bailleurs sociaux ne sont désormais plus les seuls à y avoir accès. Les bailleurs privés ont également droit au crédit d'impôt en faveur du logement social. 

Afin de lutter contre la discrimination ultra-marine, l'inspecteur général de l'INSEE, France Armand, a été désigné en décembre dernier, en tant que délégué à la concurrence Outre-mer

Les mesures restées en suspens 
 
Annick Girardin avait déclaré vouloir doubler le nombre de micro‐crédits en 2 ans à La Réunion, soit près de 3 500 initiatives locales. Rien n'est encore concret mais le dispositif semble en bonne progression au cours de ces dernières années. 

Il ne reste plus que quelques jours pour connaître l'avis émis par l'Autorité de la concurrence sur les importations et la distribution des produits de grande consommation dans les DOM. La ministre avait annoncé que l'avis serait dévoilé fin du premier trimestre. 

Les mesures non concrétisées  

Bien qu'elle a réussi à faire baisser de 10% le BQP, sa volonté de créer un panier Peï n'a finalement pas abouti. Le projet est resté extrêmement vague, seuls les fruits et les légumes de la liste des produits du BPQ ont été repris. 

La ministre avait annoncé que le minimum vieillesse serait porté à 900 euros par mois et que l'allocation adulte handicapé serait portée à 900 euros par mois. Bien que l'allocation de solidarité aux personnes âgées a été augmentée, cette dernière n'atteindra que les 903 euros début 2020. Concernant l'allocation adulte handicapée, cette dernière est toujours plafonnée à 860 euros. Aucune augmentation n'est prévue avant le 1er novembre 2019. 

Annick Girardin avait déclaré que les lunettes et les soins dentaires seraient désormais remboursés à 100% par la sécurité sociale pour l'ensemble des Réunionnais. Or cette réforme, nommée "Reste à charge zéro" ne prendra effet qu'au 1er janvier 2020 pour les lunettes. Concernant les soins dentaires, il faudra attendre au moins 2021. 

Le zéro charges ne sera pas non plus appliqué au niveau patronal. En effet, les charges patronales, pour les salaires jusqu'à 1,4 SMIC dans les entreprises du BTP et de moins de 11 salariés ; et jusqu'à 1,7 SMIC pour les secteurs prioritaires, n'ont pas été annulées. 

L'octroi de mer était également une des mesures phares de ses annonces. Une remise à plat avait été annoncé par Didier Robert. La ministre quant à elle attendait la consultation citoyenne. Or, depuis rien n'a bougé que ce soit du côté de l'Etat ou de la Région. 

Alors qu'elle parlait d'avancer désormais en toute transparence, Annick Girardin avait parlé de la création d'un site internet "transparence", mais ce dernier n'a toujours pas vu le jour. 

Le plan pauvreté prévoyait de basculer au 1er janvier 2019 les bénéficiaires de l'ACS -aide au paiement d'une complémentaire santé- dans une nouvelle tranche de la CMU-C. Or cette mesure requiert des choses spécifiques qui ne pourront être étudiées qu'en novembre prochain. 

La ministre avait également évoqué la création d'un compteur emploi, d'une plateforme en soutien aux associations territoriales ou encore la création d'une cellule interministérielle dédiée aux contrôles des marchés publics et à la transparence de la dépense publique... Mais aucune d'elles n'a pour le moment abouti. 

200 jeunes réunionnais devaient être formés au secteur agricole, avec des recrutements immédiats. Mais le quota ne semble pas avoir été atteint. 

Les entreprises faisant partie des zones franches d'activité devaient bénéficier d'un abattement de l'impôt.

L'appel à projets de 2 millions d'euros dans l'économie sociale et solidaire n'a quant à lui toujours pas été lancé. 
Zinfos 974
Lu 3790 fois



1.Posté par Veridik le 16/03/2019 15:18 (depuis mobile)

Aller faire un tour sur la page Facebook Abus vie chère 974.
On peut y voir le prix de nombreux produits métropolitain pour comparaison .
Et elle croit quon n'est content avec un "bouclier qualité prix"

2.Posté par Manu le 16/03/2019 15:18 (depuis mobile)

Un très beau discours il faudrait lui faire écouté à cette dame la mémoire les très courte ..elle ment comme elle respire !! Du blabla blabla contrat pec à 780 euro par mois fermé la gillet Jaune travaillé

3.Posté par Jacques André le 16/03/2019 16:08

La manifestation des gilets jaunes dans paris sur les champs Elysées dégénère comme d'habitude paris devient une zone de violence tous les samedis tout ce bordel pour quelques € de plus des vrais chiens de la casse Y EN A MARRE!

4.Posté par Targie le 16/03/2019 16:50 (depuis mobile)

Meilleures des volontés, faire partie du gouvernement actuel pr une personne dynamique et volontaire doit être COMBAT et FRUSTRATION bien que je n''ai que peu de confiance aux politiques, elle bouge au moins...Mais ces VOYAGES sont ils si utiles ??

5.Posté par GIRONDIN le 16/03/2019 17:40

Et les promesses de didiX, dans son discours historique comme l'écrivait le communikant de la région :
" " Que faut-il retenir des décisions annoncées par Didier Robert dans un discours qui marquera l'histoire politique de la Réunion pour les années à venir,....... : Tout d'abord, la Région va se donner les moyens pour que les prix pratiqués à la Réunion soient au même niveau que ceux de métropole. "" .... pierrot dupuy sur zinfo


Alors ???

6.Posté par BLMlg06 le 16/03/2019 17:47 (depuis mobile)

no comment envoyer nous la note ( avion-hotel-frais de bouche) all inclusive. Les moutons paieront. Next !

7.Posté par néné le 16/03/2019 19:50

met de l'huile pour mettre le feu
tous les barrages des derniers mois ne suffisent pas ?

8.Posté par DS le 16/03/2019 19:58 (depuis mobile)

Elle vient passer quelques jours de vacances à La Réunion 🇷🇪 à nos frais. Trop belle la vie!!!! 🏝
Bonnes vacances Mme la ministre

9.Posté par klod le 16/03/2019 20:37

la seule chose qui m'intéresserait , et j'ai la prétention de dire , qui intéresserait les "citoyens" des ex colonies , les DROM, les 4 "vieilles" ...............c'est : qu'elle est le bilan de l'"observatoire des prix"

a quand une baisse des bénéfices éhontées de certains "acteurs économiques" locaux et extra-locaux dans les "DROM" ?

le reste , ce n'est qu'une "administrative" qui vient faire son show ! certains c'en contentent ...................

10.Posté par Bloc tput'' demain le 16/03/2019 20:37 (depuis mobile)

Demain mi sava bloc tout''
Lareopoert. .. Le port et la préfecture !
A moins tout seul mi bloc tout !

11.Posté par Hardcore le 16/03/2019 20:46 (depuis mobile)

Il est 20h45 le Fouquet est incendie ainsi que les magasins des champs Elysées Hugo Boss Longchamp Nespresso Louis Vuitton, également feu dans la banque tarneaud. 121 interpellations officiellement.

12.Posté par Modestes le 16/03/2019 21:57

à lire certains restes à terre, il fait pas bon de réussir sa vie, on ne changera pas un perdant, faut qu'il traine derrière lui ceux qui hélas on réussi leur vie; les haineux, frustrés seront toujours comme ces gilets jaunes de ce samedi à Paris, que la France aurait du virer le pied au cul sans état d'âme! à un moment il faut aussi arrêter d'aider ceux qui n'en ont rien à foutre de la France .....et des riches!

13.Posté par TICOQ le 16/03/2019 22:57

Macron rentre en urgence de son séjour au ski, il va tout régler !

14.Posté par Marc le 17/03/2019 02:35

Alors, reprenons:

*** Parmi les mesures accomplies

* Etaient en réalité des mesures nationales:

- la défiscalisation des heures supplémentaires
- la revalorisation de la prime d'activité
- la suppression de la taxe d'habitation pour 80% de la population

* Ensuite, étaient déjà accomplies au moment de ses annonces:
- la défiscalisation industrielle était déjà votée. Il faut d'ailleurs noter que cette réforme est la seule partie de la réforme des aides aux entreprises qu'elle a fait passer en plf qui n'ait pas été une catastrophe d'envergure pour les entreprises ultramarines
- l'APL accession aussi (il y a par ailleurs un paradoxe à s’enorgueillir d'avoir renoncé à supprimer une mesure... )
- les prêts locatifs sociaux (votés à l'Assemblée nationale le 15 novembre, la ministre est arrivée à La Réunion le 28)
- l'avis de l'autorité de la concurrence, qui avait été saisie lors de la publication du livre bleu

*** Etaient déjà annoncés mais pas encore mis en oeuvre quand la ministre a fait ses annonces:

- les Plans emplois compétences qui avaient déjà été annoncés par la ministre du travail une semaine plus tôt et qui constituent en réalité un redéploiement de crédits.
- le délégué à la concurrence, qui figurait déjà au livre bleu des mois plus tôt

*** Ont donc réellement été accomplis dans les annonces nouvelles de la ministre:

- la baisse de 10% du BQP
- la participation de citoyens tirés au sort dans l'observatoire des prix

Faire deux déplacements ministériels, avec les coûts et l'organisation que ça implique, pour ça c'est vraiment honteux et prendre les gens pour des cons.

15.Posté par Paul Mc Watson le 17/03/2019 03:08

Dans ma campagne on disait « la parole vaut l’homme ou l’homme ne vaut rien ». Donc, elle vaut juste pas grand chose. Elle est venue dans notre île paradisiaque pour les moustiques (dengue) et rats (leptospyrose), petites bêtes adorées par les locaux, au même titre que leurs chiens errants... Onnles aime beaucoup par ici...Si rien n’est fait, de combien d’années faudra-t-il pour que la malaria revienne ? Juste parce que des abrutis sont convaincus que c’est un droit de jeter ses merdes partout. Mais je digresse.

16.Posté par jean claude le 17/03/2019 07:22

De toutes facons ce ne sont que des mesures a caractéres sociale

RIen sur la CSG des retraites ce qui scandaleux et vous verrez si un jour vous etes concernes !!!!

Notres syteme s'effondre petit a petit

17.Posté par Lynx974 le 17/03/2019 08:12

Voila qui s'appelle de la "pure" provoc ! Mais que veux-tu faire Pierrot ? Mettre le feu ? Lancer une conversation de bar ? Dans tous les cas on est ici à la limite déontologique du journalisme...

18.Posté par Le Rohinga le 17/03/2019 08:22

On voit vraiment que nous sommes une bande d'assistée.
On veut tout avoir gratuit ou le moins chère.
Faire ses courses sur Internet.
Meme le Père Noel n'est pas gratuit.
Apres tout la ministre est payée pour son job,avec un salaire de ministre.
Pas comme le directeur que le conseil général veut recruter à 14000€ mois,soit prés de 92000 FF.
L'argent y manque pas nous.

19.Posté par Gratel le 17/03/2019 10:52

Zinfos974 du 30/11/18 :

"Didier Robert annonce l'alignement de tous les prix sur ceux de la métropole"

Mouaaaaaah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah !!!!

20.Posté par polo974 le 17/03/2019 13:31

au lieu d'exonérer de cotisations sociales les heures supplémentaires, il aurait été plus futé d’exonérer les 2 premiers salaires (plafonnés) des sociétés, ce qui aurait permis de mieux lutter contre le black et facilité la création d'entreprises...

et pourtant, je profite (en apparence) aussi de cette exo, mais elle pousse à l'usage des heures sups plutôt qu'à embaucher...
je dis "en apparence", car c'est mon système social qui est mis à mal...

21.Posté par roro 61 le 17/03/2019 13:40

Les élections européennes 2019 se dérouleront le dimanche 26 mai 2019 en France , la campagne commence , il faut bien mettre de la poudre aux yeux des électeurs .

22.Posté par roro 61 le 17/03/2019 16:47

Les primes par-ci par-là , les heures sup, le jour la retraite vous allez sentir la différence et vous direz que vous touchez que des miettes , il n'y a que le traitement de salaire brut qui compte , c'est un retraité qui vous le dit .

23.Posté par La gitane le 17/03/2019 22:17 (depuis mobile)

vive l'austérité !

vive l'Europe !

merci la droite et la gauche !

24.Posté par Anonyme le 18/03/2019 08:22 (depuis mobile)

Je souhaiterais bien savoir où s''adresser pour avoir un contrat PEC ? Mon fils a fait 2 demandes et comme retour de réponse une collectivité a des problèmes financiers d''après une élue . Alors pourquoi la ministre annonce un surplus de contrats ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie