MENU ZINFOS
Social

Annick Girardin : Les vols Réunion - Mayotte seront gratuits pour les étudiants mahorais


La visite de la Ministre des Outre-mer à Mayotte se poursuit. Hier, elle est allée à la rencontre des couturières fabriquant les masques lavables avant de visiter le centre hospitalier. C’est dans la soirée, en direct sur le plateau de Mayotte La Première, qu’Annick Girardin a annoncé la prise en charge totale du pont aérien entre La Réunion et Mayotte pour les étudiants souhaitant rentrer de métropole.

Par - Publié le Mercredi 20 Mai 2020 à 12:43

Photo : Facebook Annick Girardin
Photo : Facebook Annick Girardin
Après avoir négocié avec les compagnies aériennes, Annick Girardin annonçait la semaine dernière l’instauration d’un tarif spécial pour les étudiants ultra-marins souhaitant rentrer sur leur territoire.
 
342 euros pour les Antilles, 414 euros pour la Guyane, et 460 euros pour La Réunion à partir du 1er juin jusqu’au 31 août.
 
Quid de Mayotte ? Aucun tarif n’a pu être négocié pour l’heure alors que la reprise des vols commerciaux entre Paris et l’Île aux parfums reste indéterminée.
 
Actuellement en visite dans le 101ème département français, Annick Girardin a annoncé hier soir que les étudiants mahorais pourront, dès le 1er juin, bénéficier du tarif proposé aux étudiants réunionnais pour se rendre sur notre île, puis emprunter le "pont aérien" vers Mayotte à la charge de l’Etat.
 
Pour les "tarifs négociés pour les étudiants mahorais depuis l'Hexagone, j'annonce ce soir (mardi, ndlr) qu'ils pourront utiliser le tarif négocié de 460 € Paris vers La Réunion puis utiliser gratuitement les avions du pont aérien La Réunion vers Mayotte à partir du 1er juin", a affirmé la ministre. Et "quand les vols commerciaux reprendront pour Mayotte, un tarif étudiant sera proposé par Air Austral", a-t-elle complété sur sa page Facebook.
 

Photo : Facebook Annick Girardin
Photo : Facebook Annick Girardin
Les syndicats hospitaliers boycottent la visite du CHM
 
Dans l’après-midi suivant son arrivée à Mayotte ce mardi, Annick Girardin s’est rendue au Centre Hospitalier de Mayotte pour rencontrer les équipes soignantes, extrêmement sollicitées depuis le début de l’épidémie.
 
La visite s’est faite en l’absence des syndicats hospitaliers qui ont choisi de boycotter l’évènement en signe de protestation, comme l’indique Mayotte La 1ère.
 
Cette arrivée "surprise" de la ministre ne leur a pas laissé le temps de se préparer pour lui transmettre correctement toutes les problématiques rencontrées par le personnel de l’hôpital.


Photo : Facebook Annick Girardin
Photo : Facebook Annick Girardin
Le département de Mayotte fait don de 600.000 masques à l’ARS
 
Ce matin, le président du département de Mayotte, Ibrahim Ramadani, remettait pas moins de 600.000 masques sur les 800.000 commandés, à la directrice générale de l’ARS de Mayotte, Dominique Voynet, en présence de la ministre des Outre-mer.
 
Ces masques, très attendus, sont enfin arrivés sur l’île avec près d’un mois de retard. Reste à comprendre pourquoi l’ARS de Mayotte semble avoir des difficultés à obtenir des masques quand le département parvient à en faire venir en grandes quantités.


Photo : facebook Annick Girardin
Photo : facebook Annick Girardin
Rencontre avec les couturières
 
Hier matin, Annick Girardin est allée à la rencontre des couturières qui confectionnent les masques réutilisables à Mayotte.
 
"J’ai eu le plaisir de visiter un atelier de confection de masques à Mamoudzou. Depuis le 7 avril, ce sont 14000 masques réutilisables qui ont été fabriqués et vendus sur le territoire. Grâce aux efforts de ces 6 couturières de talent, c'est l'ensemble de Mayotte qui est engagée dans l'effort de production face à la crise sanitaire", peut-on lire sur sa page Facebook.



Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par X le 20/05/2020 14:42

Quelle bande brasseur d'air . cette ministre ment comme elle respire ...

2.Posté par Jambalac le 20/05/2020 15:11

Grâce aux efforts de ces 6 couturières de talent,
..........................................

C'est ce qui manque au gouvernement......

3.Posté par Jambalac le 20/05/2020 15:35

Cette arrivée "surprise" de la ministre ne leur a pas laissé le temps de se préparer pour lui transmettre correctement toutes les problématiques rencontrées
..........................

C'est calculé en ce sens....

4.Posté par Zarin le 20/05/2020 15:49

Apparemment elle n'a pas besoin de vitamine D3 en complément alimentaire !!!

5.Posté par freeman le 20/05/2020 14:20

un gouvernement aussi merdique que sa ministre des outre-mer. une bande de menteurs et d'incompétents. voilà le gouvernement français.

6.Posté par MILO le 20/05/2020 16:44

iL DOIT Y AVOIR UNE ARNAQUE QQ PART ....

Y AURA DES NAVIONS A CETTE DATE ?

7.Posté par kom ou niké le 20/05/2020 19:36

quelques questions concernant Mayotte :
- y a-t-il encore des kwassa kwassas qui y arrivent chaque semaine ?
- si oui combien ?
- est ce que les autorités laissent faire ou non ?
- si oui pourquoi ?

Je ne connais pas les réponses, si vous les avez dites c'est intéressant de savoir.

8.Posté par fazen le 21/05/2020 11:35

Arrêtons avec cet assistanat à outrance, on va se retrouver avec des étudiants de 50 berges accompagnés de leurs 8 marmailles, tout cela aux frais de la princesse !

9.Posté par Antiflic le 21/05/2020 11:41

Toujours aux frais du contribuable
Il y en a marre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes