MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Anne Mousse était une Gauloise ! Enfin… c’est Sarko qui le dit


Par Jules Bénard - Publié le Mercredi 21 Septembre 2016 à 16:06 | Lu 1010 fois

Anne Mousse était une Gauloise !  Enfin… c’est Sarko qui le dit
Avis aux Réunionnais : on nous a menti.

Depuis des décennies, on nous fait croire que notre ancêtre Anne Mousse était une pure petite Malgache. Faux, archi-faux : Gauloise pur sucre. Tout comme les Indo-Portugaises arrivées à Bourbon dans les premiers temps de notre histoire. Tout comme tous ces vieux Indiens engagés. Tout comme les ancêtres de nos frères chinois. Tout comme ces milliers d’esclaves africains qui ont largement participé à cette mixité dont nous sommes si fiers.

C’est Sarko qui le dit, allant du même coup bien plus loin que l’autre borgne de sinistre mémoire n’a osé le faire !

Sarko renie ses ancêtres roumains et grecs. Il en a honte ? Il oublie même ses leçons d’histoire.  Comme le fait que si les Gaulois FAISAIENT EFFECTIVEMENT PARTIE des ancêtres des Français, ils ne furent ni les seuls ni les plus nombreux. Il y eut les Goths, les Wisigoths, les Ostrogoths, les Alains, les Vandales, les Burgondes, les Huns, les Germains, les Romains et même quelques peuplades venues du fin fond de l’Himalaya, ancêtres de nos très français les Basques.

Bon, que Sarko soit d’une inculture crasse, cela n’a rien pour étonner. Il n’y a que George W. Bush pour lui disputer le titre.  Cela l’oblige-t-il pour autant à nier nos ascendances ?

" Bande Gaulois la pas nout’ papas/Zéro calbass la fumée Grands-Bois " (Jacqueline Farreyrol).

Le premier Bénard venait de Saint-Mathurin-près-d’Angers. L’autre moitié de moi-même s’appelait Anne Mousse. Donc, pour faire plaisir à cet agité du bocal, ce ludion incontrôlable, ce triste pitre, je vais devoir renier ma part malgache ? Mon ami Jerry Ayan devra renoncer à dire qu’il est AUTANT chinois que français ? Les Tahitiens vont devoir jeter leur ascendance maorie ? Les Antillais leur sang caraïbe ? Les Guyanais la part d’Indiens précolombiens coulant dans leurs veines ?

Que l’épouvantail sarkozyen chasse sur les terres de Le Pen, cela ne concerne que sa conscience. Qu’il ne nous mêle pas, nous les Réunionnais, à ses délires d’une stupidité à vous flanquer le tournis !

Tiens ! Je suis curieux de savoir ce que va en dire [Modération], lui qui a renié Fillon " pas assez africain " à son gré, rallié en catastrophe à Sarko… lequel a pourtant banni l’Afrique de ses pensées parce que « pas assez entrée dans l’Histoire ".

Et nous, les sang-mêlé créoles, nous y sommes, dans SON histoire ?

Jules Bénard




1.Posté par haha le 21/09/2016 16:25

Mais franchement l'origine des gens on s'en fout non???? Moi ce qui m'importe en tant que citoyen c'est que l'argent que je paye en impôts soit bien utilisé, que le chômage baisse, que je me sente en sécurité quand je marche, que mon salaire arrête de diminuer à cause de la hausse des taxes, etc... Mais tout cela on en parle pas parce que tout monde en bon petit mouton bloque sur la polémique traditionnelle hebdomadaire.

2.Posté par noe le 21/09/2016 16:32

Ce ne sont que des "gauloiseries" simplement !
Pas besoin de se creuser les méninges pour cela !

3.Posté par mortier le 21/09/2016 18:05 (depuis mobile)

Quand on veut se débarasser de son chien on l''accuse d"avoir la rage. C''est ainsi que le Didi s''est débarassé de Fillon pour rejoindre la peste (l''agité du bocal)

4.Posté par Christian Tesier le 21/09/2016 19:22

Je suis moitié Anne Mousse, moitié Noël Tessier. Je suis moi même, 10 générations après ... Je suis Gaulois, je suis Créole, ... Mi aime Zot tout'

5.Posté par Dazibao le 21/09/2016 19:54

Même les gitanes sont des Gauloises d'après la SEITA........

6.Posté par GIRONDIN le 21/09/2016 20:16

Oh merde alors !

Qu'en pense les STÉNOGRAF ET DACTYLOGRAF de la pyramide ?

MILIKE didiX, MisseliX et josefiX


7.Posté par Zozossi le 22/09/2016 00:19

J'avais pourtant déconseillé récemment à un certain graphomane mal embouché à mon égard, aussi piteux que susceptible, de ne pas recourir à des "mots impropres, de mâles postures avantageuses, et accessoirement des citations non vérifiées".
Bref, de rester pénard sans chier hors de son jules.

Mais voilà qu'il récidive aussitôt.

On peut attaquer violemment quelqu'un qu'on n'aime pas.
Mais à la loyale.
Sur ses idées, ses défauts tant qu'on veut.
Mais pas en ricanant d'une blessure physique. Surtout reçue lors d'un affrontement trop viril pour un graphomane foireux avec ou sans son jules.

Désigner Jean-Marie Le Pen par l'expression "l’autre borgne de sinistre mémoire" est un p'tit caca sur le p'tit papier d'un p'tit foireux.

Voilà pour l'enrobage.

Venons-en au fond du vase.

Sarkozy est une girouette sans idées.
Mais lui reprocher son histoire d'ancêtres gaulois n'est ni glorieux ni intelligent.

Pas glorieux car la chasse en meute est une affaire de lâches.

Pas intelligent car personne de sensé ne songerait à prendre l'expression à la lettre: le nain hun a voulu dire que tout Français, quelle que soit son origine, fait sienne l'histoire de son pays, ancestral s'il est de souche, d'adoption s'il est naturalisé.

Je n'ai pas le temps de citer à un p'tit scribouillard le nombre de miens amis français de toutes races et religions qui vibrent au nom de nos héros gaulois, de nos rois catholiques et de nos vieilles batailles menées -pour certaines- par nos ancêtres contre les leurs.
Mais ils ont le cœur et l'intelligence, eux, pour comprendre et sentir l'alchimie par laquelle leurs ancêtres ouolofs, annamites ou berbères étaient bien -mais oui!- des Gaulois.
Même si la comprenette du p'tit gratte-pécu en est saturée.

Pour en finir, la Malgache Anne Mousse ne se prénommait ni Bakoly ni Fano.
Elle était Anne.

Son père malgache se prénommait Jean.
Jean Mousse.
Pas Arivo ni Manjary.

Et la pieuse Anne Mousse (assez sensible et intelligente, elle, pour savoir qu'elle était fille de Dieu et qu'il est monstrueux d'insulter son créateur), mariée au Breton Noël, fit construire à Sainte-Marie de Bourbon une chapelle en l'honneur de sa sainte patronne.
La Juive Sainte Anne.
Devenue gauloise, elle aussi, par le miracle du catholicisme.

Anne et Jean.
Ils avaient adopté la religion "gauloise".
Et des prénoms "gaulois".
Parce que Malgaches ils étaient nés, et Français (donc forcément descendants de Gaulois) ils savaient qu'ils étaient devenus.
Les ancêtres du p'tit bonhomme qui prétend descendre d'eux avaient compris, eux, qu'ils étaient devenus des descendants de Gaulois, parce qu'ils avaient, dans leur simplicité, le sens de la transcendance qui manque cruellement à certain de leurs descendants instruit de travers.

Donc, deux conseils déjà donnés: éviter mots impropres et mâles postures avantageuses.

Et un nouveau en prime: bien vérifier qu'on fait dans son jules.
Et veiller à la qualité du papier.

8.Posté par Fred M le 22/09/2016 04:47

De la capacité d'arranger l'histoire à notre sauce. Saviez vous que nous étions humain avant tout et que l'origine de l'humanité restait encore à être découvert (mis à part quelques hypothèses tenant plus ou moins la route) ? Cessons donc de nous tirer dans les papates et essayons d'avancer dans ce monde de brutes qui nous compose

9.Posté par polo974 le 22/09/2016 08:35

Sarkouille la fripouille, le retour, encore, épisode n+1...

10.Posté par Pierre Balcon le 22/09/2016 08:49

Certains esprits rabougris sont devenus incapables de différencier le symbole du réel : les gaulois constituent notre mythe fondateur . Toutes les nations en ont un.
Quand vous allez en Suède ils vos parlent des Vikings , en Israel des juifs , en Russie des Slaves , au Mexique des Aztèques , en Chine du Nord des Mongols , au Cambodge des Khmers , en Iran des Perses , en Grèce des Hellènes , en Turquie des Ottomans , en Hongrie des Magyars et en Bretagne des Celtes etc..
Au fond ne pas comprendre cela en faisant semblant de comprendre que sont en question dans les propos de Sarkosy les races c'est probablement prendre ses désirs pour des réalités et paradoxalement de légitimer le concept de "race" en faisant semblant de s'en défendre .
Les sionistes nous avaient déjà fait le coup : en dénonçant l'antisémitisme il ne s 'agissait en fait que d'établir la réalité de la race juive , ce qui comme l'a bien démontré Shlomo Sand est une imposture .
(...) et (...) font de même . Ces âmes sensibles ne bronchent pas dans les conversations courantes truffées de marqueurs raciaux tels « zarabs » , « sinois » , « malbars » , « comors », mais font mine de s'offusquer de propos banals sans portée "raciale" .
Ne voudraient ils pas au fond marquer par là leurs territoires et leurs supposées différences "raciales" .
Qu'ils nous disent , après avoir pris conseil chez leurs maître (...) qui convoque en permanence ses ancêtres dont il a manifestement le culte , ce qu'ils veulent dire par ce mot "ancêtre " . Fait il référence à une lignée génétique , à un ascendance culturelle .
Il m'est avis qu'ils veulent surtout dire qu'il ne sont pas totalement les enfants de notre histoire et qu'ils ne voient peut être pas leur destin dans celui de la France qui sait ?

_ Modéré par La Rédaction.

11.Posté par Vieux Créole le 22/09/2016 16:20

-SARKOZY ( on l’appellera désormais "SarkozyX " comme Astérix , Panoramix etc.) a vraiment un problème avec les immigrés ou Français issus de descendants d'immigrés , "de la diversité "....Je ne sais pas ,s'il renie ses origines hongroises ... Mais , c'est le sentiment ressenti par beaucoup de compatriotes de l ' Hexagone et surtout de l'Outre-Mer qui connaissent bien " le complexe" de beaucoup de ceux au milieu desquels ils vivent !!!
Ira-t-il ( comme CERTAINS LEPENISTES ) jusqu'à déclarer que" notre Pays est une Nation de "RACE blanche" !!! - PEUT-IL rassembler TOUS les Français avec de telles déclarations ?? ?A vous de de le décider membres du Parti : "Les Républicains " !!

12.Posté par Pierre Balcon le 22/09/2016 17:08

J'ajouterais que pour ceux là les mots Nation et Patrie sont devenus des "gros mots" .
Ils ne reconnaissent que l'Etat , non pas l'instance qui fixe le cadre de notre vie en commun mais le grand chef d'orchestre de la re - distribution.
C'est le ventre qui parle non pas le cœur .

13.Posté par Pierre Balcon le 22/09/2016 20:15

Et j'en ai même entendu dire que notre Hymne National était "raciste" et qu'il fallait donc le changer .

14.Posté par 1portois le 22/09/2016 20:39

zozossi a donc bien connu ANNE Mousse et son père jean pour connaitre ainsi leur histoire. Il oublie ou feint d'oublier qu'à leur époque il n'y avait pas de français ( dans le sens que le veut sarko) mais des sujets du royaume de France. Et à ce titre on avait pas le choix il fallait d'office adopter la religion du Roi et prendre des prénoms chrétien. Cette époque est heureusement révolue.
C'est bien parce que l'on veut nier ou faire renier la part non " gauloise" de certains citoyens français qu'aujourd'hui des esprits faibles, des jeunes entre 2 cultures vont par réaction vers des extrêmes condamnables.
L'assimilation comme le communautarisme ne nous mèneront certainement pas vers un mieux vivre ensemble.

15.Posté par Zozossi le 22/09/2016 22:22

@14.Posté par 1portois

Votre distinction entre "Français" et "sujet du roi de France" n'a pas de sens: la France étant un royaume, un Français ne pouvait qu'être sujet du roi.
Quoi de plus normal?

Je sais ce qu'est un Français et ne m'intéresse absolument pas au sens qu'un Sarkozy peut donner à ce mot: il n'est pas qualifié pour en parler car il ne sent pas français de cœur.
Cet individu confiait en 1999 à Philippe de Villiers:
"Tu as de la chance, Philippe, toi tu aimes la France, son histoire, ses paysages. Moi, tout cela me laisse froid. Je ne m’intéresse qu’à l’avenir".
Ses postures "patriotiques" à pures fins électoralistes ne méritent que le mépris.

C'était une excellente chose que les naturalisés adoptent la religion et les noms des Français: cela prouvait le désir de s'assimiler, et cela fonctionnait.
Ce n'était d'ailleurs pas propre à l'ancien régime: une circulaire gouvernementale de 1947 stipulait:

"La francisation devra tendre autant que possible à faire perdre aux noms leur aspect et la consonance étrangers. […] L'expérience a démontré en effet qu'un naturalisé dont le nom difficilement prononçable rappelle à chaque instant son origine étrangère se fond moins rapidement dans la masse de la population. […] L'intérêt national exige que les naturalisés cessent, le plus rapidement possible, de se sentir différents des autres citoyens".

Principes de bon sens qu'il faut être littéralement malade pour avoir abandonnés.

La tendance actuelle n'est pas du tout de "nier ou faire renier la part non "gauloise" de certains citoyens français", au contraire: tout est fait par le système non seulement pour ne pas franciser les étrangers immigrés, mais pire: pour défranciser les Français.
Il suffit de voir les flopées de petits Réunionnais affublés de prénoms ridicules de séries américaines par des parents abrutis acculturés, ou de prénoms ramenés d'Inde ou d'ailleurs.
Cette pratique est profondément malsaine car elle contribue au déracinement et à la désocialisation.

Quant au "vivre ensemble", c'est une fumisterie récemment inventée pour faire admettre aux Français l'invasion migratoire et la dépossession de leur propre pays au nom d'imaginaires "valeurs républicaines" qui n'existent que dans l'esprit pervers des propagandistes du gouvernement mondial.

16.Posté par Christian Tesier le 23/09/2016 06:21

Effectivement : Anne Mousse, fille de JEAN Mousse et de MARIE Caze. Mariée au Breton Noël TESSIER. Les descendants d'Anne et de Noël TESSIER sont donc des Gaulois Créoles, et fiers de l'être ... Anne, Jean, Marie, Noël ... Vive la France, Vive la Réunion !!!

17.Posté par kld le 23/09/2016 19:54

l'assimilation restera devant l'histoire un concept lié aux ex nations colonialistes ............... l'intégration est beaucoup plus complexe à réaliser . mais bon , avec certains , le complexe est difficile à intérioriser , en cette période de crise , le simplisme a de la marge , en fonction des manœuvres bassement politiques ................... sarko en sait quelque chose , en matière de simplisme.

18.Posté par Pierre Balcon le 23/09/2016 20:45

La Gaule (ou les Gaules), en latin Gallia, est le nom donné par les Romains à un territoire occupé par des populations celtes (Gaulois, Belges), germaniques et aquitaines. Les Romains distinguaient la Gaule transalpine comprise entre les Pyrénées, les Alpes et le Rhin (soit la France, la Belgique et le Luxembourg), de la Gaule cisalpine (nord de l’Italie). La Gaule passe progressivement sous le contrôle des Romains entre la fin du IIIe siècle av. J.-C. et le début du IIe siècle av. J.-C.. Ceux-ci romanisent  ( colonisent pour parler comme KLD ) alors les populations soumises que l’on nomme par la suite les Gallo-romains. Le nom de « Gaule » subsiste jusqu’à l’époque carolingienne où il est remplacé par l’ethnonyme « Francia » . 

Ernest Renan a écrit »Une nation est donc une grande solidarité, constituée par le sentiment des sacrifices qu’on a faits et de ceux qu’on est disposé à faire encore. Elle suppose un passé  ; elle se résume pourtant dans le présent par un fait tangible : le consentement, le désir clairement exprimé de continuer la vie commune. L’existence d’une nation est un plébiscite de tous les jours, comme l’existence de l’individu est une affirmation perpétuelle de vie."
Alors KLD à ce plébiscite vous répondez quoi ?

19.Posté par Zozossi le 24/09/2016 09:37

"Alors KLD à ce plébiscite vous répondez quoi ?"

Comment voulez-vous qu'il réponde?

Demander à l'illettré en trois lettres de penser et de s'exprimer, c'est demander à une moule de courir le cent mètres…

20.Posté par kld le 24/09/2016 23:37

nonobstant zobaussi , le fascisant de service qui manie l'insulte quand son "disque dure" redondant ne fonctionne plus ................. un fniste assumé .beurk ............pas de temps à perdre pour lui .


En revanche, M. Balcon , je ne vois pas ce en quoi Renan est contradictoire avec une nation qui comprend aujourd'hui des femmes et des hommes issus de la période coloniale et de la période des migrations issus des années 70 et après . je persiste à dire que l'assimilation a des connotations colonialistes , l'intégration, par contre , est le respect de la culture du pays d'accueil , sans oublié sa propre culture d'origine . Qui souhaiterait oublier sa culture d'origine ? Tout ceci équivaut à jouer sur les mots de toute façon .

Par contre , sans jouer sur les mots , Sarkosy a toujours donné dans la provocation ( du karcher à l"assimilation ..........), et nul ne pourra nier que buisson , ( qui, comme vous avez aimé le rappeler est l' auteur d'émission sur l'histoire que je regarde d'ailleurs ) , mais aussi , que buisson, donc , est très proche de l'"idéologie du fn" , si tant est que l'on puisse parler d'idéologie .

pour ma part je préfère Romain GARY ; "Le patriotisme c'est l'amour des siens. Le nationalisme c'est la haine des autres" , l'histoire nous l'a montré tant de fois !!!!!. et sarkosy avec son "ni, ni" hypocrite et ses propos provocateurs n' a pas un "langage" de chef d'état digne de l'idée que l'on peut se faire de l'idéal républicain .
" le consentement, le désir clairement exprimé de continuer la vie commune" n'est pas en contradiction avec une différence culturelle affirmée . Vivant et né sur une ile multiculturelle , on le voit tous les jours , et c'est valable pour les bretons , pour les corses , pour les occitans ............ le régionalisme respectueux du sentiment "nationale" et la différence culturelle issue du passé tumultueux français est possible , mais bien sur c'est plus complexe que "l'assimilation" . j'ai toujours préféré les girondins que les jacobins , pour parler de référence "du temps de la Révolution française" et j'ai toujours préféré les régionalistes aux "centralisateurs"

la République est, certes, indivisible , mais nier les cultures régionales et les cultures "du dehors" ne fait que l'affaiblir , le simplisme en politique , au sens noble du terme , équivaut à tout aplanir et la richesse de ce monde est plus subtile dans la diversité , j'en reste persuader, la route est longue .

21.Posté par Pif le yinch le 25/09/2016 15:35

En fait on ne parle pas des mêmes choses.

Pierre Balcon parle d'unité, de solidarité nationale. De sentiment d'appartenance à une même nation.
KLD parle du débat assimilation/intégration culturelle et religieuse.
Et moi d'assimilation/intégration ethnique.

Résultat : dialogues de sourds !

22.Posté par Pif le yinch le 25/09/2016 16:19

Et à mon avis, c'est plus Pierre Balcon qui est dans le sujet, car c'était le sens du message de Sarkozy : un sentiment d'appartenance à une même nation, une même destinée avec un même début et une même fin.

Au final, c'est sur cette notion qu'on devrait discuter entre nous.
Et pour ma part, toujours suivant l'idée qu'un pays a le droit de vouloir survivre comme tout être vivant, je suis bien d'accord avec cette incitation à adopter un sentiment d'appartenance sincère à la République. Car c'est précisément une absence d'un tel sentiment, qui conduit certains Français à trahir la République.

Mais il faut pointer autre chose, qui a un rapport avec le débat sur l'assimilation culturelle-religieuse : les traîtres dont il est question ont placé leur appartenance religieuse au-dessus de leur appartenance nationale.
Donc même si Sarkozy n'a pas évoqué cet aspect dans sa déclaration sur les ancêtres gaulois, moi je me permets de le souligner (à l'attention de KLD).
Aujourd'hui, et comme toujours, c'est le sentiment national qui rassemble, pas les sentiments culturels et religieux. Et comme on a un grand besoin de se rassembler face aux crises qu'on connaît, c'est parfaitement normal qu'on mette en avant le sentiment national (ce que KLD qualifie de "nationalisme" en lui prêtant un aspect obscur, peut-être lié au nationalisme allemand des années 1930, connu sous le nom "pangermanisme").

23.Posté par kld le 25/09/2016 21:52

merci "pif le chien" d'etre un peu plus "ouvert " que d'autres .............. je ne répéterais que ce GARY a dit dans son intégralité : « La haine, celle de l’impuissance, est en eux [les critiques d’extrême-droite], ce qui est naturel dans le nationalisme : le patriotisme, c’est d’abord l’amour, le nationalisme, c’est d’abord la haine, le patriotisme, c’est d’abord l’amour des siens, le nationalisme, c’est d’abord la haine des autres. »

personnellement , je retiens du "sarkosy" ses accointances avec buisson .............. pas besoin de développement .......... Etre implacable , et je le souhaite, avec les assassins de daesh ou autres fanatiques qui ont tué nos concitoyens , oui !!!! faire alliance avec les idées nauséabondes d'une certaines franges de nos citoyens , aveuglés par le simplisme du fn , simplisme et provocations qu'a suivi sarkosy ............c'est autre chose .

24.Posté par Pif le yinch le 26/09/2016 00:38

Tu as raison, KLD, de me rappeler qu'il y a aussi le mot "patriotisme".
Si j'ai bien compris, pour toi "nationalisme" ça fait "identitaire" ? (culturel-religieux, voire carrément ethnique)
Ya tellement d'étiquettes, que je m'y perds parfois !

A propos de l'ouverture (d'esprit) : les écoliers devraient avoir des débats sur des sujets qui les intéressent. Une fois qu'on a fait des clans selon les opinions, on devrait faire tourner chaque clan dans un ordre, pour que chaque clan ait pour mission de défendre (ou au moins expliquer) le point de vue de chaque autre clan.

Sélectionner ceux qui s'en sortent le mieux dans chaque clan, et les réunir tous avec pour mission de trouver un compromis général (avec plans B si nécessaire).
Une fois le travail terminé, présenter le résultat à tous les participants, comme un modèle (avec pour les gagnants des trophées en plastoc, des voyages en Islande, des chèques en bois : austérité oblige).
Comme ça on démontre l'utilité de l'ouverture d'esprit, de manière ludique. Et on en profite au passage pour repérer nos futurs diplomates d'Etat !

25.Posté par Pif le yinch le 26/09/2016 00:48

A propos des étiquettes : si à chaque clan on donne un nom (une étiquette), il y a un danger. En donnant un nom, on donne une identité. Chez certains, ça induit un sentiment d'appartenance (comme à une famille, avec un nom de famille) qui peut être fort selon leur nature et leur vécu. Et après, ces mecs là ont du mal à changer de clan, même momentanément.

C'est ce qui se passe avec les partis politiques, comme tu l'as peut-être remarqué ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes