Océan Indien

Andry Rajoelina: "Nous devons prendre nos responsabilités pour défendre nos idées"

Vendredi 11 Janvier 2013 - 10:08

Andry Rajoelina: "Nous devons prendre nos responsabilités pour défendre nos idées"
Le Président de la Transition, Andry Rajoelina, laisse toujours planer le doute sur sa possible candidature aux élections présidentielles programmées en mai 2013 à Madagascar.  

Il insiste également en coulisse qu’il annoncera sa décision au moment opportun. Un choix qui sera expliqué au peuple malgache avant la clôture des candidatures officielles le 8 mars prochain.

Lors de la présentation de ses vœux aux corps constitués, mercredi à son Palais d’Iavoloha, situé à une quinzaine kilomètres sur les hauteurs de Tananarive, Andry Rajoelina n’a pas dérogé à la règle qu’il s’est lui-même fixée, en gardant le silence sur ses intentions électorales.

Devant 3.300 invités présents, le Président de la Transition a déclaré, comme le relate le site lexpressmada.com. "Selon moi, les Malgaches ont le droit d'élire qui ils veulent. Il n'appartient pas à une ou deux personnes, ou à un groupe d'États de décider sur la manière de gérer notre pays et de désigner qui le dirigeraLa liberté est importante pour nous de pouvoir choisir… Il en est ainsi de la liberté de décider, de choisir, de définir le chemin à suivre, d'élaborer la voie à suivre pour notre développement"

Le Président de la Transition a continué ensuite sur le même tempo. "Depuis quatre ans, nous avons emprunté la voie du changement. Nous avons milité pour atteindre cet objectif… Nous devons prendre nos responsabilités pour défendre nos idées", a également soutenu Andry Rajoelina.

Il s’est dit aussi prêt à affronter les problèmes "pour préserver les changements"  voulus selon lui par le peuple malgache.
Lu 1450 fois



1.Posté par avalone le 11/01/2013 10:29

Oh oui depuis 4 ans il y a eu beaucoup de changement, pauvreté accrue, violence, crime, meurtre en augmentation... bravo super le changement.

Rajoelina, Ravalomana c'est la même chose il y a juste l'âge qui est différent.

Ce peut être pas plus mal que la communauté international mette les dirigeants Malgache devant leurs responsabilités. Depuis 1973 aucun Président Malgache n'a été capable de diriger ce pays. En même temps ça n'est pas dans l’intérêt de Rajoelina et des politiques Malgache que la démocratie fonctionne vraiment, il ne pourrait plus profiter de la misère des Malgache.

2.Posté par TEGO le 11/01/2013 12:02

"Nous devons prendre nos responsabilités pour défendre nos idées" et le peuple malgache a le Président de la Transition qu'il mérite ( nous avons les élus que nous méritons ) . Heureusement pour Andry Rajoelina qu' il a la double nationalité vu que tôt ou tard ça tournera au vinaigre pour sa p'tite personne avec une pauvreté sans cesse à la hausse à chaque levée du soleil .

3.Posté par pipoteur le 11/01/2013 13:10

Ce type est fou et le peuple malgache a bien du soucis à se faire pour les prochaines années...
Que les malgaches se prennent en main, certes, mais pas avec ce genre d'énergumène!

4.Posté par Pipelette le 11/01/2013 13:36

Ni lui ni l'autre et encore moins le super fou qui veut revenir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! cessons de leur donner de l'argent à ces roitelets !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! le malgache lui est encire dans la misère la plus totale !

5.Posté par J-L Gajac le 11/01/2013 21:41

Discours intégral du Président de la Transition, toujours mieux qu'un résumé, pour que l'info passe à 100% et non à 5% ... On est libre d'en penser ce qu'on veut, mais il faut d'abord s'informer intégralement avant de parler.


Traduction en français par Jeannot Ramambazafy :

6.Posté par avalone le 15/01/2013 16:13

Il suffit de voir la situation de Mada aujourd'hui pour parler de Rajoelina.
Il a tout simplement voulu être calife à la place du calife. La seule solution pour Mada pas de Ravalo pas de Rajoelina.

7.Posté par J-L Gajac le 15/01/2013 18:42

Attendez 21h, heure de la Réunion, vous aurez la primeur de la décision de Rajoelina.
Le solution d' "avalone" est d'une naïveté consternante. En mars 2009, le taux de pauvreté était à peine plus bas qu'aujourd'hui après 7 ans de règne Ravalomanana.

Parler de dégradation de la situation depuis 2009 équivaut par exemple à dire qu'au lieu de gagner 20 Euro par mois, les malgaches gagnent désormais 19,50 Euro !

C'est vraiment avoir des oeillères que de refuser de voir que depuis que le FMI a cessé ses prêts toxiques , fin 2008, à cause des détournements de Ravalomanana et bien avant sa fuite, avec la complicité de la Banque Mondiale et depuis la suppression des accords de libre échange (c'est à dire pillage à sens unique pour les amerloques bien sûr) de l'AGOA, Madagascar a non seulement maintenu son taux de misère à peu près au même niveau que sous les dictatures précédentes, mais a pu honorer les dettes contractées par les anciens régimes et maintenir la valeur de l'Ariary à environs 2 800 Ar pour un Euro.

La misère ne date pas de mars 2009, mais elle est l'oeuvre conjointe d'une stratégie bien rodée dans toute l'Afrique concoctée au sein du FMI par les clans mafieux de la grande Industrie extractive (et la suite, litanie bien connue) dont la prétendue "Communauté Internationale" est la forme politique qui a fait main basse sur pratiquement tous les Etats.

Ce système a évolué bien entendu depuis 1960, mais il a installé durablement dans toute l'Afrique une structure de pillage systématique et de mise sous tutelle de tous les pays riches en minerais, en terres disponibles pour l'agro-industrie OGM, en millions de km2 de mers et bien sûr main d'ouvre exploitable à 20 Euro par mois.

Ce résumé, face aux dires de cet " avalone " remet les choses dans leurs proportions. Renvoyer dos à dos un régime dictatorial aux mains d'un despote PDG qui a dépouillé ce pays et une transition vers un balayage de tout ce système est d'une bêtise ou d'une ignorance crasses.

A qui veut-il faire croire que le temps d'une Transition totalement liée pieds et poings par les réseaux mafieux en place depuis 50 ans, le meilleur des présidents peut résister aux pressions et aux menaces de la France, des USA, de la SADC, du FMI, etc .... afin de mettre en place la totalité des réformes nécessaires pour bannir de tous les échelons de pouvoirs la bande de délinquants qui y sévit et retarde les élections depuis trois ans ?

Il faudrait d'abord être honnête et se renseigner sur le chemin parcouru depuis mars 2009 en matière de liste électorale, dans un climat de perpétuelle résistance aux tentatives de putsch et de déstabilisation afin de restaurer l'ancien régime.

Rendez vous ce soir à 21h00, heure de la Réunion, pour écouter ce que Rajoelina va annoncer.

8.Posté par J-L Gajac le 15/01/2013 20:54

SCOOP pour les pisse-vinaigre et les putschistes du Clan GTT, du Collectif et Ravalomanana :

Andry Rajoelina ne se présentera pas en mai 2013 !

MARDI, 15 JANVIER 2013 20:25


" Il a suivi la logique du changement. Il a respecté sa parole du 12 mai 2012: Andry Rajoelina ne se présentera pas à l'élection présidentielle de mai 2013. "Je ne veux pas être le problème mais la solution de ce pays". C' était lors d'une intervention télévisée sur TVM, ce 15 janvier 2013 à 20h.

Bientôt la vidéo et la traduction de ses déclarations. Mais déjà, il a suggéré que les législatives passent avant la présidentielle. Mais déjà, je dis BRAVISSIMO ! Andry Rajoelina sort par la grande porte de l'Histoire politique de Madagascar ! Que vont encore dire raconter les médiaboliques qui ont tous eu faux depuis le début ?
"

Jeannot Ramambazafy - 15 janvier 2013, 20h25mn

_____________________

DISCOURS INTEGRAL EN MALAGASY DU PRESIDENT DE LA TRANSITION DE MADAGASCAR

ANTANANARIVO, LE 15 JANVIER 2013


Ry Malagasy Mpiray Tanindrazana,

Tompokolahy sy Tompokovavy,

Araky ny efa nolazaiko dia manoloana anareo Malagasy Namako no anambarako ny fanapahan-kevitro. Koa amin’ny fo feno fitiavana no iarahabako anareo rehetra isan-tokantrano manerana ny Nosy.

Nametraka fitokisana sy fanantenana tamiko ianareo nanomboka tamin’ny taona 2009. Ary izany no nahafahako nitantana ny Firenena Malagasy, amin’ny maha-Filohan’ ny Tetezamita ny tenako.

Tsapako ny fitiavanao ry Malagasy Namako. Izany no nahatonga ahy, manana herin-tsaina sy herim-po, ary mbola mampijoro sy mampitraka ahy hatrizay ka hatrizao.

Nanampy ahy tamin’ny fomba rehetra ianao, ianareo. Nanohana ahy ankitsim-po ary sarobidy amiko loatra izany. Izany indrindra ry Malagasy Namako no ankasitrahako anao manokana androany.

Ary tiako ho zaraina aminao fa tsy nikely soroka ny tenako, niasa andro aman’alina, nanao ny ezaka rehetra hampandrosoana ny Firenena, ary voaporofo fa afaka ataontsika tsara ny manangana, ny manorina ary ny manatanteraka ireo fanamby lehibe rehetra napetraka na dia tao anatin’ny Tetezamita aza.

Tsy mora anefa izany rehetra izany, indrindra fa ny tondrozotra izay nankatoavintsika, dia nanery hiara-hitantana amin’ireo Hery Pôlitika samihafa, eny hatramin’ireo Mpanohitra aza, izay manasarotra ny fitantanana ny asa aman-draharaha sy ny fitondràna ny Firenena, kanefa làlana tsy maintsy nizorana izany, mba nahafahantsika miroso, mankany amin’ny fikarakarana ny fifidianana eken’ny rehetra.

Nisedra olana maro isika. Fa na dia teo aza izany, dia nanamafy ny fahavononako hiroso hatrany.

Tompokolahy sy Tompokovavy,


Ny toe-tsaina no tena tokony hovaina satria izany mantsy no fototra hiorenenan’ny fampandrosoana.

Ny tsy fahadiovam-po sy ny tsy fahadiovan-tsaina no tena mampikatso antsika. Satria ny fialonana no miteraka fiatsarambelatsihy. Ny fiatsarambelatsihy no mitarika fankahalàna. Ary ny fankahalàna no mitondra amin’ny famadihana mihitsy aza.

Nandritra izay 4 taona latsaka izay tokoa, no nahafahako nandinika ny toe-tsaina ary ny fihetsik’ireo Mpanao Pôlitika sasan-tsasany.

Misy ireo faly mitsikera fotsiny n’inon’inona atao nefa tsy mba manana na manolotra vahaolana mahomby, tao ireo tsy nieritreritra afatsy ny hanakorontana ny Firenena, ny hampisara-bazana, eny, ny hifandonan’ny samy Malagasy mihitsy aza.

Izany tetika ratsy rehetra nokasaina izany dia tsy nisy tanteraka avokoa. Ary isaorantsika Andriamanitra fa tsy tafiditra tao anatin’izany velam-pandrika izany isika. Voasakantsika ny ady an-trano ary ho tandrohintsika hatrany ny tsy hisian’izany eto Madagasikara.

Tompokolahy sy Tompokovavy,

Tia hifampizara aminao aho androany fa niaro ary miaro hatrany ny fiandrianam-pirenena sy ny fahafahana, izay tena maha-saropiaro antsika. Dia ny fahafahana mandray fanapahan-kevitra, ny fahafahana misafidy, ary ny fahafahana mandidy sy manapaka amin’ny ho avin’ny Firenentsika.

Ry Malagasy Namako manerana ny Nosy,

Mila olona tena manana fitiavan-tanindrazana ny Firenena, manam-panahy, itoeran'ny fahendrena ary matahotra an'Andriamanitra. Olona vonona amin’ny zava-drehetra, ho fampandrosoana an’ity Madagasikara malalantsika ity.

Ny hatsaran’ny zavatra ataony sy vitany tokoa mantsy, no hitsaràn’ny Vahoaka ny Filoham-pirenena iray, ary ny fitiavan-tanindrazana no tokony hibaiko azy mihoatra ny zava-drehetra.

Ny tenako dia mipetraka ho vahaolana ho an’ny Firenena, fa tsy ho olana velively.


Izany indrindra no anambarako ho re-tany, ho re-danitra, ary eo anatrehan’ny Firenena iray manontolo, no amafisako ny fanambarana izay efa nolazaiko tamin’ny faha-12 mey 2010, fa tsy hilatsaka ho fidiana ho Filoham-pirenena amin’ny fifidianana ho avy izao ny tenako.

Aleo izaho no atao sorona, toy izay ny Firenena iray manontolo.

Aleo izaho no atao sorona, toy izay ny Vahoaka Malagasy 22 tapitrisa.

Izany fanapahan-kevitra izany dia soso-kevitra efa narosoko hamahana ny olana teto amin’ny Firenena, nanomboka ny taona 2009, tany Maputo ka hatrany Seychelles.

Tsy nivadika tamin’ny teny nomeko aho ary mijoro amin’ny hevitro hatrany amin’ny famahana ny olana. Madagasikara no jerentsika, ny mahasoa ny Vahoaka Malagasy no banjinintsika.

Mipetraka ho vahaolana ho an’ny Firenena ny tenako androany, àry vahaolana ho an’ny Firenenana rahampitso. Izany no anehoako ny fitiavan-tanindrazana ho anao Ry Malagasy Namako.

Tsapako anefa fa maro aminareo no mametraka fanantenana sy fitokisana amiko. Tsarovy fa tsy hamela anareo ho irery aho. Aza malahelo ianareo, fa mijereva lavitra, ary ny ho avy banjinina.

Tompokolahy sy Tompokovavy,

Fandaminana no ilaintsika. Filaminana no katsahintsika.

Koa ny fanatontosàna ny fifidianana solom-bavam-bahoaka mialohan’ny fifidianana Filoham-pirenena, no heveriko fa handamin-javatra sy hitondra filaminana.

Fa ny fanaovana fifidianana mitambatra, dia hiteraka olana hafa indray eto amin’ny Firenena, araky ny efa nambarako ombieny ombieny.

Adidiko sy andraikitro ny mitandro, toy ny anaka andriamaso, ny fahavitàn’ny fifidianana araky ny tokony ho izy, tsy misy korontana. Azo tanterahina tsara izany, mifanaraka amin’ny tetiandro efa voatondro manelanelana ny volana Mey ka hatramin’ny volana Jolay.


Tompokolahy sy Tompokovavy,

Fifampidinihana, fifanakalozan-kevitra sy fijerena vahaolana maharitra, no natao niaraka tamin’ireo Filoham-pirenena, ao amin’ny TROIKA-n’ny SADC.

Nifanarahana tamin’izany fa tsy maintsy mipetraka sy mitoetra hatrany, ny fepetra mifehy ny toe-javatra rehetra mety hitarika sy hiteraka fikorontanana eto amin’ny Firenentsika, mandra-tafapetraky ny Filohan’ny Repoblika Fahaefatra.

Adidiko ny mitondra sy ny mitantana ny Tetezamita hatramin’ny farany. Ary vonona aho ny hanao famindram-pahefana milamina, ara-demôkratika voalohany eto Madagasikara. Ary dia mirary soa sahady ho an’izay hisolo toerana ahy ary hampitàko aminy ny fanalahidin’i Madagasikara.

Ry Malagasy Namako,

Afaka volana vitsy dia hiverina ho olom-pirenena tsotra, toa anareo ny tenako. Izany anefa dia tsy hahasakana ahy ho eo anilanareo mandrakariva, ary matokia ianareo fa tsy hamela anareo ho irery aho.

Eto aho dia, tia hankasitraka manokana anareo Malagasy Namako rehetra, tia hisaotra manokana anareo rehetra niara-niasa tamiko sy anareo rehetra izay niara-dia tamiko, hatramin’ny voalohany ka hatramin’izao fiafaran’ny Tetezamita izao.

Mankasitraka manokana koa anareo Foloalindahy sy anareo Mpitandron’ny Filaminana, izay nampiseho herim-po sy fahavononana hatrany, tao anatin’ny adidy aman’andraikitra nankinina taminareo.

Tsy haiko ny tsy hitodika ihany koa amin’ ny vady aman-janako, izay nanohana sy nankahery ahy hatrany, tamin’ny fotoana tena sarotra. Misaotra.

Ary misaotra ihany koa anao, anareo, izay tsy nitsahatra nanenjika ahy, fa dia namporisika ahy hiezaka hanome ny tsaratsara kokoa hatrany izany.

Misaotra indrindra, eram-po, eran-tsaina, antsika rehetra.


Ry Vahoaka Malagasy Mpiray Tanindrazana,

Ny Mpitondra sy ny fiainana dia mandalo, fa ny atao dia mijanona sy mitoetra ho Tantara. Koa aleo lova tsara no ho apetraka ho an’ny Taranaka faramandimby !

Manao antso amin’ny rehetra aho mba hanova fo sy saina, ary hanary ny fankahalàna sy fifanenjehana.

Eto am-pamaranana dia tsy aiko ny tsy hankasitraka ireo mitrotro am-bavaka mandrakariva ho an’ity Firenena ity.

“ Ho Tanteraka anie ny Sitrapon’Andriamanitra,

Mamiko loatra Madagasikara,

MASINA NY TANINDRAZANA » !

Misaotra Tompokolahy, Mankasitraka Tompokovavy.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues