Océan Indien

Andry Rajoelina : "Le candidat que je soutiens sera le nouveau président de Madagascar"

Lundi 11 Novembre 2013 - 11:52

Andry Rajoelina : "Le candidat que je soutiens sera le nouveau président de Madagascar"
A Madagascar, Andry Rajoelina a apporté officiellement son soutien au candidat Hery Rajaonarimampianina pour le second tour de la présidentielle, prévu le 20 décembre.

Dans un entretien au Monde daté du dimanche 10 novembre, le président de la Transition explique : "Je ne pouvais pas soutenir officiellement un candidat au premier tour car ma mouvance avait plusieurs candidats. Je voulais qu'il y ait une égalité de chance. Mais dans la coulisse, j'ai soutenu Hery Rajaonarimampianina. J'ai donné des consignes. Mes ministres l'ont soutenu. Pour le second tour, c'est désormais clair : Hery Rajaonarimampianina est le candidat de la mouvance Rajoelina, le candidat de la révolution", a expliqué Andry Rajoelina.

"De notre côté, nous avions dix candidats. Si on fait le calcul, nous arrivons à près de 55 %. Le candidat que je soutiens sera le nouveau président de Madagascar", a-t-il ajouté.

Rajoelina a-t-il le droit de soutenir un candidat ?

Ce soutien qui était jusque ici un secret de polichinelle pose aussi des questions de stratégie politique. Joint par RFI, l'ex-ministre des Finances, Hery Rajaonarimampianina, semble le premier surpris par ce soutien officiel. "Vous m'apprenez la nouvelle, je ne le savais pas », a déclaré Hery Rajaonarimampianina. "Pourtant, en tant que président de la transition, Andry Rajoelina ne peut pas m'apporter son soutien", a-t-il ajouté.

En effet, selon l'article 15 de la Feuille de route de sortie de crise - feuille de route qui encadre la tenue de cette élection présidentielle -  "le Président, le gouvernement et les chefs d'institutions doivent rester neutres (…) en particulier pendant le processus électoral".

Joint par RFI, Jean-Eric Rakotoarisoa, professeur de droit à l'Université d'Antananarivo, le confirme : "Ce soutien d'Andry Rajoelina peut amener à la disqualification d'Hery Rajaonarimampianina. Pour ça, il faudrait que la Cour électorale spéciale [CES, ndlr] soit saisie d'une requête, et quelle détermine si, dans les faits, Hery Rajaonarimampianina a bénéficié, ou bénéficie, du soutien d'Andry Rajoelina.".

Le second tour de la présidentielle malgache est prévu pour le 20 décembre et opposera donc Hery Rajaonarimampianina à Jean-Louis Robinson, candidat de la mouvance de l'ancien président Marc Ravalomanana. Le premier a obtenu 15% des voix au premier tour tandis que le second a recueilli 21% des suffrages.
Lu 1007 fois



1.Posté par Pitoyable le 11/11/2013 13:55

Mes amitiés à mes amis malagass. Tout change et rien ne change. Cet énergumène a détruit en qq années toute l'économie d'un pays avec le sourire fat qui caractérise les benêts, nantis et bien nés. Grâce à lui et ses acolytes les "Merinas", Mada est revenu au temps de l'aristocratie pré-coloniale, quelques familles profitant des biens d'un pays tout entier. Tiako était un voleur opportuniste, homme de paille des ricains, mais il était un jalon vers une route menant à plus de démocratie et de partage des richesses...Dommage.

2.Posté par pipoteur le 12/11/2013 13:56

Ra8 démocrate??? mouhai bof, c'est justement en raison de son comportement autocratique qu'il a été renversé! Partage des richesses? encore plus drôle, car Tiko s'est (presque) tout partagé! Il a partagé avec lui-même c'est un point de vue du partage!!!
Maintenant effectivement Rajoel n'a pas fait mieux...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >