MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

André Oraison interdit de parole à l'université de la Réunion


Par - Publié le Jeudi 24 Septembre 2015 à 22:37 | Lu 8053 fois

André Oraison, ce professeur de Droit qui a officié à l'université de la Réunion depuis plus de 35 ans, avait convié les Réunionnais ce soir à 18h dans l'amphithéâtre Sudel Fuma de la fac de Lettres pour une conférence sur "Les limites à la préférence régionale à l'embauche dans les Outre-mer".

Alors que la salle était remplie d'une centaine de personnes et que l'orateur s'apprêtait à prendre la parole, plusieurs dizaines de spectateurs du mouvement "Groupaz Pangar" menés par Christophe Barret, se sont mis à crier des slogans dans le but d'empêcher André Oraison de s'exprimer.

Ils lui reprochaient son opposition à la préférence régionale. Dans son invitation, André Oraison laissait en effet entrevoir sa position. Selon lui, elle aurait en effet "des effets négatifs au plan sociétal car elle peut conduire au communautarisme et à la xénophobie. Au plan juridique, elle porte atteinte au principe d'égalité entre les citoyens qui est profondément enraciné dans la conscience des Français depuis la Déclaration de 1789".

Les opposants à cette conférence avaient eux aussi l'occasion de s'exprimer sur les réseaux sociaux, avant d'avertir qu'ils seraient présents ce soir pour perturber la conférence : "Voila le passe-temps des colons retraités de l'université. Donner des conférences pour nous expliquer pourquoi il ne faut pas favoriser l'embauche des Réunionnais. Parce que si ça avait été le cas, ces bézer d'paké n'auraient pas pu s'installer ici il y a 40 ans. D'habitude il faisait ses débats à huis clôs, avec foie gras et fromage. Aujourd'hui ça se fait en public, dans la fac pour propagander. Tout est permis dans la colonie. RDV est pris pour le 24 septembre"...

Le ton était donné et RDV était pris. Il a été honoré puisque ces manifestants ont réussi à empêcher la tenue de la conférence. Après discussions, le doyen de l'université a proposé de remettre dans les prochains jours une salle à disposition d'André Oraison pour qu'il puisse débattre plus sereinement et répondre aux attaques dont il a fait l'objet ce soir, en espérant que le calme sera revenu d'ici là.

Etaient présents comme politiques dans la salle les deux groupes d'indépendantistes autour d'Aniel Boyer et de Jean-Claude Barret, une délégation du PCR avec Maurice Soubou et Michèle Caniguy (la binôme de Maurice Gironcel à Ste-Suzanne), Eric Delorme et Yvette Duchemann, la conseillère départementale écologiste, binôme de Gérald Maillot.










Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Fidol Castré le 24/09/2015 23:14

Y'a des gens qui ont vraiment leur c.. à gratter pour aller s'énerver dans ce genre de conférence inutile.

2.Posté par perturbateur ?! le 24/09/2015 23:22 (depuis mobile)

Qui étais donc ces perturbateurs ? Unef, ajfer ? Encore ces Leperlier qui cherche à attirer les yeux sur eux ?


3.Posté par requindrole le 25/09/2015 00:12

Pensée fasciste , méthode fasciste : interdire la parole! Mais quels cons de bas étage. Cela se prends pour des révolutionnaires , ce ne sont que des "justes individus" antidémocratiques et fachos

4.Posté par Pj le 25/09/2015 00:22

Aaaah, le PCR revient à ses méthodes de la belle époque... Ca nous manquait.

5.Posté par jojo le 25/09/2015 05:15

J'y étais et je me suis faite traiter de Bourge et de Zoreille... moi une HOARAU de la Rivière St Louis.....l'effet escompté par ces pertubateurs fut nul :aucun dialogue ,mauvaise communication...ils ont réussi à ne pas se faire entendre

6.Posté par Retour au bon vieux temps des colonies le 25/09/2015 06:52

Eh oui, les fachos se dévoilent , sans doute des ratés , des étudiants foireux des gens sans diplôme qui crient qu'ont les a spoliés alors que ce ne sont que des minables ...

Et comme le Vieux n'a plus rien à dire ( a-t-il eu d'ailleurs un jour, quelque chose d'autre à dire d'autre que de répéter les slogans des grands frères moscovites), le PCR en effet ressort les bonnes méthodes , on va bientôt voir de nouveaux barrages s'élever et les bons vieux slogans racistes refleurir sur les murs.
Ces jeunes cons ignorent la vie , ne connaissent pas l'histoire de leur île ou simplement les bribes qu'ont veut bien leur apprendre ( la réécriture de l'histoire étant la spécialité de ceux qui ont des choses à cacher , comme , justement le fait d'être l'héritier d'esclavagistes par exemple)

7.Posté par Paysan Créoles le 25/09/2015 07:13 (depuis mobile)

Je propose à ces petis cons de méditer sur ce que disait Brel dans une de ses chansons : " l''avenir a besoin de révolutionnaires et non de petits révoltés"

8.Posté par max ou le 25/09/2015 04:23

Ah ah!!
Des opposants qui se battent pour la liberté d'expression et qui empêchent une personne de s'exprimer!!! BRAVO
C'est le meilleur moyen de faire encore plus attention à lui, d'écouter ses propos et donc de mettre la lumière sur une personne qui ne le mérite pas vraiment.
L'obscurantisme est de retour, merci Axel et Aniel!!

9.Posté par LAMENTABLE! le 25/09/2015 07:39

Le discours sur le colonialisme, ça va durer combien de temps? Et qui sont les colonisateurs actuellement?

D'accord avec les posts 3 et 4: méthodes fascisantes, et non intelligentes: ils pouvaient s'exprimer après l'avoir laissé parlé.

Car à part leurs propos accusateurs, quels sont leurs arguments?

On ne le sait pas: on le saura peut-être lors de meetings politiques de fin de journée, dans des imprécations dites à un micro?

Peut-être finalement que cette agitation montre que le discours raisonné de cet enseignant les gêne car ils ne savent peut-être pas vraiment quoi répondre de sérieux, au fond?

Des fois qu'un débat montrerait que leur position est opportuniste (surfer sur le mécontentement lié au chômage), anticonstitutionnelle, voire dictatoriale et antidémocratique finalement (ne voir que le nombril de la Réunion, ignorer la métropole et autres territoires français).

Eh oui, ça peut être gênant, même si, oui, il y a un important problème de chômage à la Réunion: est-ce par des slogans qu'on le réglera? Non!

Tiens au fait, bizarre cette agitprop: presque au même moment que les blocages de routes de "djeuns" voulant des contrats.... Cause, ou conséquence ?

Qui sont ces "opposants"? J'espère qu'il ne s'agit pas de fils et filles d'embourgeoisés, qui profitent du système (fac, ....)...

10.Posté par 1portois le 25/09/2015 07:55

post 7: là tu te trompes ce ne sont pas des petits cons mais des vieux cons notamment dans la délégation PCR.
ça se pose en intellectuel mais ça refuse le débat. Ces gens n'existent plus ( la gagne cou pié dann ki au Port) alors ils essaient de faire parler d'eux de toute les manières.

PATHETIQUE

11.Posté par maçonnerie le 25/09/2015 08:08

farouche partisan de la préférence régionale, je regrette la position d'agrégés et autres désagragés consistant à confisquer un espace de dialogue et d'échanges.

le professeur Oraison a tort, la situation de la constitution pour Tahiti le démontre aisément.

que les caméras de zinfos soient présentes pour ce prochain rdv..

12.Posté par noe2015 le 25/09/2015 08:18

Les crieurs ont raison d'interdire des "importés" dire tout haut des conneries à l'encontre des réunionnais !
Quand on attaque mon île et ses habitants , je deviens "méchant" !

Dans certains domaines , la "préférence régionale" est nécessaire comme jardinier , colleur d'affiches , maires et députés ....
Dans des domaines plus pointus (préfet , recteur , ministres ...) , on étudie les compétences , le barème , le savoir-faire ....

13.Posté par zach le 25/09/2015 08:50 (depuis mobile)

Des descencants de colons qui traitent les autres de colons! Trouvez l''erreur!
La fierté de ces opposants à la liberté d''expression, donne une idée des valeurs qu''ils portent! Le Aniel se sent pousser des ailes!

14.Posté par Bayoune le 25/09/2015 08:58

Post 4, vous vous trompez, ile ne s'agissait pas de militants du pcr, si il y a encore ? Il faut savoir que l'Oraison lété presque funèbre pour André du fait qu'il se trouve être le mercenaire du PotPol, et du système. Cet individu, parce que il aurait vécu à la Réunion pendant 50 ans et aurait, ce qu'il ne dit pas, sa bourgeoise réunionnaise, comme beaucoup de ces migrants? mettent en avant comme colifichet sa femme réunionnaise, dans son délire, par lien sexuel?? il s'affiche réunionnais. Et dans le même temps méprise les "petit réunionnais" qui ne peuvent lui offrir champagne et ti four et tout le reste qu'il trouve du coté de ses Maîtres. Comme il le trouvait il y a plus d'un demi-siècle en Afrique du nord, avant qu'il soit jeté avec sa bande. Ce Bob Denardà visage civil, réfugié à la Réunion, le reste de l'empire colonial, Oraison entend prêcher comme le messie "sa bonne nouvelle" de la bible de Vergès. Il se serait trompé d'époque? car le réunionnais de 1946, napi, konm i di, do moune vilin na ankore, mé kouyon, napi bonpé. L’occasion était donné aux indépendantistes de distribuer Fanal et le Réunionnais, leur revues ou journal, bien accueillies, dénonçant la départementalisation, ce piège colonial des Vergès et consorts…
Post 2, si l’Unef, encore moins l’ajfer ? ou encore ces Leperlier, s’ils étaient là, konm lé boug du Pcr ou de l’Yvette Duchmann l’écolologiste ? défenseur du fanion, genre tibétain, dit drapo la Réniyon - ils sont restés discrets et silencieux, sans doute, avant de venir, zot la koupe zot sifllet, du moins ils n’ont pas été entendus dans la salle. - C’est quasiment la moitié de la salle qui s'est levée, entrainant quelques hésitants, le climat lété so!!! Il faut reconnaitre à l’André une espèce de courage naïf, toujours souriant jusqu'à la fin, tentant vainement d'engager la parole avec les contestataires - qu'il entendait mettre tout le monde dans le panier indépendantistes. Alors qu'il était en face de jeunes anticolonialistes hésitants, mais victimes du système se sont exprimés et contestaient ce professeur qui ne parlait que du droit, de la Constitution française sans se rendre compte du milieu dans lequel il se trouvait. Les soutiens que Oraison pensait trouver du coté de la représentation du pcr, se sont réfugiés dans le silence des trouillards. Peut on qualifier la Caniguy, cette bourgeoise, étoile filante de St André en quête d'un mandat comme pcr? enfin sate i rète !!! Le Maurice Soubou, silencieux comme toujours de la section fantôme du pcr St Denis, lé parèy la rète la gèl fermé, Alain Dreneau, té là pou fé lo ta. Quand à Eric Delorme, depuis la fuite de la Denise de l’Alliance, c'est un astre mort. Minm Mr Ratenon était de passage pou war si té ginye rake ketsoz dans la conférence, vu le climat, courageux qu’il l'est, li la siyé avèk sà discrètement. A part quelques rares assistants piégés par le terme de " professeur Oraison", à un moment donné, pratiquement toute la salle contestait ce professeur - qui après presque deux heures de discussion avec les uns et les autres, leur suppliant de lui laisser parler, il a enfin compris que la jeunesse réunionnaise n'acceptait plus ces sankoulèrs, mercenaires "migrants" de la coloniale. Avec son équipe, deux armoires ? ayant compris qu'il n'y avait pas seulement de béni wiwi, il plia bagage sans tenir de conférence.

15.Posté par Pierre Balcon le 25/09/2015 09:40

Quand je vous disais que le Front Régional ( symétrique local , en pire , de son cousin national ) a préempté le fond de commerce du second , ce qui explique le faible score à La Réunion de Marine Le Pen :
- même fond idéologique : racisme et exclusion ;
- même objectif : l'entre soi , l' enfermement et le déclin ;
- même méthode : populisme , obscurantisme et au besoin violence ;
- même organisation : agrégation hétéroclite de tous les aigris et hommes du ressentiment .

La seule différence c'est que là bas ils ont le courage de leurs opinions . De ce côté ci on avance masqué , sous le couvert d'un mécanisme bien connu s'articulant autour d'une supposée victimisation et corollairement dune exigence de réparation éternelle ou de protection qui seraient dues pour une offense , réelle ou symbolique , remontant plusieurs générations en avant , alors que leurs aïeux se situent d'ailleurs parfois du côté des vrais bourreaux et exploiteurs , ce que'ils s'attachent à camoufler en trafiquant leur généalogie .
En France s'il arrivait au pouvoir le FN ne tiendrait pas un an , ici ils ne tiendraient pas un jour.... avant la guerre civile . Mais au fond c'est justement ce vide qui attire ces nihilistes .
Ce qui est étrange c'est qu'ils s'attaquent cette fois à un conférencier qui ne fait qu'énoncer des choses de bon sens , tout en avançant des propositions réalistes et courageuses , allant jusqu'au bout de notre cadre institutionnel . Et nos institutions sont souples et permettent d'aller très loin dans l'autonomie et la responsabilité .
S'ils veulent des responsabilités , M Oraison propose justement une assemblée unique ; ils veulent moins de postes de fonctionnaires occupés par des zoreils , M Oraison propose d'en finir avec la sur- rémunération , ce qui serait bien plus efficace que la préférence accordée aux petits protégés du grand chef .
Mais au fond nos révolutionnaires de salons ou de ravines sont de vrais conservateurs . Ce qu'il veulent c'est juste qu'on aménage leur arrière cour

16.Posté par bonnemémoire le 25/09/2015 10:16

Je n' y étais pas , ne vais donc pas commenter ce qui s'est passé mais vais revenir sur ce qui caractérise les écrits et les prises de parole d' André Oraison .

De tout temps il n' a eu de cesse de fournir l ' habillage " scientifique " aux positions et thèses de Paul Vergès et de son parti.
J'en déduis que ceux qui lui ont interdit de s'exprimer n'étaient pas des envoyés ( ou ce qui en reste ) de Paul Vergès.
Maintenant quel objectif poursuit Oraison :
justifier la conduite inactive de Paul Vergès qui a occupé depuis des lustres , c'est à dire 61 ans, tous les mandats politiques , hormis celui de président du Conseil Général?
En emploi , comme dans les autres domaines, on serait en peine de trouver ce que Paul Vergès a pu réaliser pour répondre aux besoins des réunionnais hormis tenir des discours catastrophistes .
A moins qu'il s'agit pour Oraison de provoquer , ce qui n'est pas antagoniste de la première proposition, en espérant créer du désordre , ce qui s'est effectivement produit.
Ma conclusion serait moi de s'intéresser à Oraison, et à son rôle dans cette affaire.
question de point de vue .

17.Posté par Pierre Balcon le 25/09/2015 12:06

A post 16 :
Vous justifiez l'appréciation "d'obscurantisme" que je portais plus haut
En quoi les propositions et analyses de M Oraison ( sur l'assemblée unique , la préférence régionale , Diego Gracia ou autres .. ) vous chagrinent ? Sur quel point n'êtes vous pas d'accord ?Avez vous des approches alternatives de ces questions ou êtes vous finalement satisfait du statu quo, ou peut être que penser vous fatigue .
Voilà ce qui devrait intéresser les vrais citoyens et non pas les commentaires sur l'identité biologique ou politique de tel ou tel intervenant .
La politique , et d'une manière générale les sciences dites sociales , n'ont pas la prétention de rivaliser avec les sciences dites "dures" . Les énoncés qu'elles proposent ne sont le plus souvent que des "objets de débat" , s'appuyant sur des arguments contradictoires, et débouchant au final sur des décisions collectives acquises , dans les pays démocratiques, à la majorité , sans considération de l'origine ethnique ou géographique des personnes . Ce débat implique quand même une exigence de cohérence et une reconnaissance des faits ( de l'histoire ) .
Et puisque nous sommes en période pré électorale , j'ai un aveu cruel à vous faire :.
Ces élections régionales , qui ont pour effet d'hystériser les commentaires et prises de position , sont en fait sans aucun enjeu réel pour La Réunion . Rien ne changera au lendemain de la publication des résultats , si non l'équipe du cabinet du nouveau président et quelques collaborateurs. Pourquoi ? Parce que tous les grands programmes structurants sont subventionnés largement par l'Europe et l'Etat . Et malheureusement la période de programmation des ces investissements n'est absolument pas synchronisée avec le calendrier électoral . Or les orientations stratégiques pour les 7 années à venir ont été arrêtées il y a déjà deux ans . Vous trouverez sur le site de la Région et de la préfecture les documents ad hoc ( programme de développement , contrat de plan etc.. ) .
Toute cette excitation autour du prochain scrutin est donc une affaire de gogos ou de gens malhonnêtes ( la fameuse clientèle ) qui marginalement peuvent trouver un intérêt privé au succès de leur candidat.sponsor .
Au lieu des invectives nous ferions mieux de nous concentrer sur les vrais problèmes et prendre conscience du fait que les vrais changements attendus sont à réaliser dans nos cerveaux .
Le vrai et le seul handicap structurel qui afflige notre Île ce sont nos mentalités d'un autre siècle. Le monde bouge autour de nous et nous en sommes toujours à nous disputer pour savoir à qui revient le poste de directeur de pôle emploi !!!!
Moi ma préférence va du côté de l'intelligence et de sa libre expression.

18.Posté par Mithra le 25/09/2015 12:16

...il est interdit d'interdire. A moins d'aborder la question du mode de production, on est enfermé dans une sphère ambiguë. Je suis de cette génération de la départementalisation et de l'égalité sociale , puis réelle. Depuis mon enfance j'entends parler, par les mêmes en direction du peuple qui ne jamais est décideur dans les choix qui l'enferme toujours un peu plus dans sa perplexité . Depuis 1963 , d'abord avec le Bumidom, puis par eux mêmes, des centaines de milliers de réunionnais ont du migrer , même si la balance migratoire s'est équilibrer les symptômes sont restés les mêmes. Plus de 100.000 chômeurs et exclus attendent un changement qui s'éloigne tous les jours un peu plus. Et ce premier cri est un cri d'espoir pour que s'installe enfin un vrai dialogue du peuple vers le peuple en dehors de ces personnes qui veulent toujours parler à la place du peuple. Nous serons présents partout pour dénoncer ces mystificateurs!

attendent un changement

19.Posté par Julien le 25/09/2015 12:54

Pauvre mouvement groupaz pangar!
Vous seriez d'accord qu'on traite les réunionnais en Métropole de la même façon? Le droit à l'expression est pour valable pour tous.
Si vous considérez que La Réunion est à part de la République, il ne faut pas hésiter à demander l'indépendance car le statut de DOM ne permet ce que vous souhaitez.

20.Posté par bonnemémoire le 25/09/2015 12:56

17
Il est loisible à André Oraison , comme juriste , comme compagnon de route du PCR , comme citoyen , de développer les approches qu'il veut .
Toutefois pour lire et comprendre les thèses qui sont les siennes , il n'est pas du tout anodin de rappeler ou d'informer le lecteur de ses choix idéologiques, dont on peut supposer qu'ils ne sont pas totalement déconnectés de ses positions de scientificité .
N'étant pas à cette conférence et lisant ce qui était l'essentiel des commentaires qui mettait l' accent sur la position des participants je me suis dit que l'on peut aussi s'interroger sur le conférencier et son rôle continu dans la présentation universitairement construite des thèses du PCR .

Les lecteurs de zinfos s'interrogent et commentent la conduite des participants , dont acte mais en quoi et au nom de quoi il serait interdit de s'interroger sur le conférencier ?
C'est le sens de mon écrit et je ne vois nullement en quoi il y a là une preuve d d' obscurantisme .

21.Posté par canouche le 25/09/2015 13:19

Pierre Balcon President !!!

22.Posté par Ricos le 25/09/2015 14:59

Pour avoir été dans l'amphi hier soir pour tenter de m'éclairer un peu plus sur le sujet, voilà que je n'ai entendu que des cris, quolibets et vociférations de personnes qui se prétendent être des intellectuels de La Réunion. La honte. Aucune conférence n'a eu lieu, aucun débat, aucun échange.... Résultat zéro calebasse !! Ahhh les petits joueurs ...

23.Posté par Mwa la pa di le 25/09/2015 15:28

Empêcher quelqu'un de parler et de défendre ses idées est, quelqu'en soit la cause, la plus absurde des intolérances et la pire démonstration d'une absence de démocratie. Pour des personnes qui critiquent l'orateur c'est la plus stupide des attitudes. C'est dans l'adversité des idées que l'on gagne, pas dans le "muselage" de la parole. Cela inquiète de tels comportements...

24.Posté par Simandèf le 25/09/2015 15:37

Groupaz pangar est en quête de reconnaissance, ils veulent être reconnu par le colonialiste, ils veulent lui dire qu'ils existent, qu'ils ont le droit d'exister dans leur intégrité. Ils ne sont pas anticolonialistes et encore moins indépendantistes, ils affirment être français, ils veulent les mêmes droits que les français installés à la Réunion. Ce sont juste des frustrés qui ont un complexe d'infériorité.

25.Posté par NOUS SOMMES TOUS NASION! le 25/09/2015 16:10

Kolectif, mouvman, drapo, etc... Crier dans un bocal pour essayer d'exister!
Pour une simple phrase de similitude, vous associez Nasion Rénioné au front national (racine Kaf)
C'est montrer que la langue française et ses exercices de styles vous sont pas familié.
Aniel Boyer a dit à la Radio une année, la similitude avec la front national est la suivante ; Marine Lepen veut la souveraineté pour son pays la françe et Aniel Boyer du parti indépendantiste veut la souveraineté pour son pays la Rénion sans la Françe!
Cette phrase ferait de Aniel Boyer un partisan du front national FAUX!
Car nous dénonçons tous les partis nationaux coloniaux, vous devriez le savoir !
Maintenant, s'il vous plait d'essayer d'exister cela est votre problème, nous voulons la liberté pour notre péi pas la liberté d'ériger un drapeau culturel à côté de la Françe qui pratique l'apartheid social (vie chère, sur rémunération, réseaux d'embauches de métropolitians, exode des jeunes réunnionais et spéculation foncière qui profitent aux riches et donc aux nouveaux colons européens!

Il est encore temps pour vous collectif d' évacuer de votre ombrage cette peur qui vous empêche d'exister et qui vous fait vous battre pour un drapeau culturel!
Le seul drapeau valable c'est celui d'une nasion, il est à NASION RENIONE !
C'est le drapeau de la résistance, de la lutte anticoloniale!
Vous raisonnez en clans et vous crier dans un bocal!

26.Posté par ANIN le 25/09/2015 16:11

Enfin les réunionnais se réveillent ! il ne faut plus écouter ce porte parole de la pensée unique, celle des métropolitains !! rien n'est possible pour lui, aujourd'hui ce qu'il n'a pas compris lui qui se targue d'être à La Réunion depuis des années, c'est la situation est devenu intolérable face à l'arrogance des métropolitains qui trustent tous les postes pour leurs copains, coquins, enfant, famille etc....
Bravo à Groupaz Pangar, il faut leur faire fermer maintenant, ils ont trop parlé pour nous enfumer pendant des années ! aujourd'hui la seule alternative est la lutte directe, pas le débat. Les jeunes l'ont compris dans les rues etc...
Nous devons prendre les postes de responsabilité comme les jeunes prennent les contrats dans la rue !!
L'empêcher de parler était un devoir pour tous ceux qui luttent pour qu'à compétences égales les réunionnais soit prioritaire dans leur territoire pour exercer des responsabilités
la règlementation ne pourra rien changer, seule la bataille pourra faire changer la donne !!
au combat donc et encore Bravo !!

27.Posté par bravo aux manifestants le 25/09/2015 17:27

soutient total aux manifestants faut pas larguer

28.Posté par Mwa la pa di le 25/09/2015 17:34

Les fanatiques il n'y en pas que chez certaines religions.... La bataille semble être le mot d'ordre de ceux qui ne veulent surtout pas débattre.... C'est plus simple ! Et quel argument de poids....

29.Posté par Bayoune le 25/09/2015 18:09

Post 23, voilà ce que déclarait l'Oraison en février, et visant en partie nos compatriotes - parce qu'ils seraient des anticolonialistes, est ce un crime d’être patriotes. Je veux dire que les patriotes ne sont pas forcement des anticolonialistes ou des indépendantistes, où alors pour beaucoup, pour diverses raisons ne s’affirment pas, ou s'ignorent de l'être - mais ils sont de souches réunionnaises depuis des générations - contrairement aux migrants ? expatriés ici - qui s'imposent dans la colonie comme des réunionnais en devenir. Oraison en est un exemple type. Il est insupportable de voir cet étranger ?, en mercenaire et missionnaire de la bonne parole coloniale s'arroge le droit de venir nous dire ce qui serait bon pour notre pays, pour notre jeunesse, surtout lorsqu'il affiche son mépris pour le réunionnais en prétendant comme il l’a fait dans la presse en février, que l'indépendance pour la Réunion serait un scénario catastrophe... apocalyptique un vrai scénario à la Frankestein. Voudrait-il ce professeur de droit, nous imposer son droit d'étranger. Mais l'Oraison, d'avance il nous privait de notre droit démocratique à l'autodétermination, d'avance, en février il professait pour la Réunion, une Assemblée unique, l'évangile de Paul Vergès qui, comme Raymond son père a fait tout pour violer les recommandations de la SDN, pour que perdure le système colonial, et qu'ils puissent se remplir les poches, jusqu'à à payer l'ISF et sans avoir travaillé de leur dix doigt, sinon servir leur Maîtr/opole. Il ne peut avoir de démocratie pour des antidémocrates. Oraison n'exprimait pas ses idées, mais en mercenaire formaté de la coloniale, il voulait semer sa bonne parole - ce que les Vergès et consorts l'ont fait pendant depuis 70 ans, avec les conséquences que l'on connaît aujourd'hui. Vous pouvez comprendre que les victimes, surtout la jeunesse réunionnaise en ont assez de cette politique de l’impasse, c’est pour çà qu’ils se sont levés hier soir, pour dire NON, nou na asé.
Il serait peut-être temps de batir en tant que peuple réunionnais un vrai Front anticolonialiste, pas un Front National ? - où chaque composante de la Nation Réunionnaise se retrouverait pour mener le juste et légitime combat de libération Nationale, pour rejoindre le concert des nations libres, dans l'océan indien et dans le monde. Retrouver notre réunionité, ce qui nous a été volé dans le complot colonial de 1946. Il nous faut à tout prix éviter la division entre nous, les 5 composantes du peuple réunionnais, créatrice de Notre Réunion, comme les 5 doigts de la main doivent rester souder face à l'ennemi qui tente de nous diviser. Il est mal venu de trouver certaines composantes qui entendraient se différencier des autres. Le malbar, le yab, le sinwa, lo kaf, lo zarab, cet ensemble forme un seul Peuple, le peuple réunionnais.

30.Posté par Jules Bénard le 25/09/2015 18:17

Je ne comprends pas cette hargne anti ORAISON. J'ai eu cet homme comme maître de conférence en droit public quand j'étais jeune étudiant en droit à la Fac de La Réunion, face à la Cathédrale.
M. Oraison n'a JAMAIS tenté de nous convertir à quelques idées séparatistes que ce soit. Jamais !

Tous les articles qu'il a pu écrire jusqu'ici sur la situation des pays de l'océan Indien ont toujours été frappés au coin du bon sens et sont fondés sur une étude juridique incontestable.

Pour ce qui est du minable chahut, je dirai qu'il ne déshonore que ceux qui l'ont prémédité. Ceux-là mêmes qui prétendent défendre des valeurs et bafouent une des toutes premières, joliment exprimée par Voltaire :
"Je suis contre ce que vous dites mais je me battrai pour que vous puissiez le dire !"

Pour ce qui est de la préférence régionale, je pose une question : Si demain des Parisiens, des Basques, des Corses, des Alsaciens, manifestent contre les emplois accordés aux quelque 300 000 Réunionnais vivant en métropole, quelle sera votre réaction ?

31.Posté par jacob le 25/09/2015 18:36

Et la liberté d expression ils connaissent ces independantistes faschisants front national et autre...... y en a ralbol de ce genre de guignols qui refusent la verite.....et la realité. une seule place pour eux : pas les bancs de la fac plutot les bancs de domenjod.....et qu on cesse de nius fatiguer avec un discours colonial qui n a plus aucun sens depuis 50 ans faut arreter de pleurnicher sur son pauvre sort allez donc bosser et passer des concours vous aurez des emplois au merite et pas a la tete du client et sur une preference regionale que personne n est caoable de definir et pour cause c est totalement impossible

32.Posté par matthieu le 25/09/2015 18:37

La préférence régionale,c'est l'indépendance de la Réunion,le chaos,l'anomie,la misère assurée.
La République est une et indivisible,2 vendémiaire 224.

33.Posté par jacob le 25/09/2015 18:41

Bravo post 26 avec des illumines comme toi qui continuent a mettre le feu ca va etre joli notre ile je pense que ce genre de propos releve de la justice pour incitation a la violence et a l emeute

34.Posté par jacob le 25/09/2015 18:44

29 . Desole ce concept n existe pas! Il n y a des habitants pas de peuple

35.Posté par kiki le 25/09/2015 18:49

Que faisait donc Mr Barret Christophe en Polynésie Française , il y a de ça quelques années ????

36.Posté par kld le 25/09/2015 18:59

refuser le débat , ce n'est pas une preuve d'un esprit démocrate , mais bon , la Réunion a encore des progrès à faire en ce qui concerne la "vrai démocratie".

37.Posté par Bayoune le 25/09/2015 20:26

Post 34, pourtant néna biyin in peuple français - qui sont les habitants de la France. Pourquoi un peuple avec une entité propre à plus de 10 000kms de l'Europe? n'existerait pas. De quel droit un tel déni ? ferais tu parti de ceux, qui comme Vergès Paul, qui nous dit qu'il n'y a pas de peuple réunionnais, mais seulement un peuple en constitution. Mwin mi veu biyin, dans ce cas le peuple Etats Unien aussi n'existerait pas. Nou na inn lang, un teritware, in popilasiyon qui a batit notre Réunion depuis plus de 3 siècles,, dans la douleur, le sang, la souffrance partagée de l'esclavage, et nou noré pa lo drwa d'exister. Ousa ou sorte, ou dwa vive dosi in ote planète. Il serait temps que tu remets les pieds sur terre, et ici sur celle de la Réunion, cela t'éviterait de sortir de telles aneries

38.Posté par CIMENDEF le 25/09/2015 20:43

Mes chers amis, mon cher Bayoune, je comprends fort bien vos revendications. Mais le moment était propice pour vous de profiter de cette conférence pour expliquer votre projet et votre vision pour la Réunion. Bayoune est un idealiste pur, fraternel mais impulsif parfois car passionné par son idéal de fraternité et de dignité. Et la passion l'emporte sur la raison. Bayoune ne laissera jamais tomber tomber son frere , sera toujours là pour l'aider. Mais il est ardent et passionné par son combat de toujours. Il a été trahi par un Monsieur qui se disait libérateur de la Réunion mais qui a trompé un certain monde un certain temps pour enrichir sa famille. Et aujourd'hui Bayoune est toujours aussi fasciné par ce rêve de liberté de dignité et de fraternité. Pour tous ceux qui l'attaquent ici je peux vous dire qu'il est capable de tout pour aider ses amis et tous ceux qui sont en quête de justice de véroté et de fraternité. Mais la passion le rend parfois maladroit et sa démarche manque parfois d'élégance......

39.Posté par requindrole le 25/09/2015 20:47

le front national se rapproche de REZI. Le national socialisme ( nazi) est en pourparlers secrets avec le régional socialisme ( REZI) réunionnais pour des actions concertés. Le REZI veut rétablir le visa touristique ou celui de travail temporaire pour tous les étrangers ( c'est à dire les non réunionnais) . Afin que ces derniers ne puissent pas s'implanter en travaillant au noir, il porteront , cousu, un signe distinctif sur la poitrine. Le ministère du tourisme REZI à toutefois fait remarquer que cela pourrait nuire au tourisme. Il a donc été décidé de donner, à l'arrivée de chaque avion et bateau, 3 badges amovibles (scratch)à chaque non réunionnais indiquant leur condition . Attention , les contrôles opérés par propagandstafel REZI seront fréquentes et sans appel en cas de non port de l'insigne de sous homme La suite au prochain numéro.

40.Posté par le bal des frustrés !!! le 25/09/2015 21:47

pas mal de postes d'attardés qui usent et abusent du mot de "colonie".... Pauvres taches vous déshonorez vos grands parents qui eux l'ont vraiment connu la colonisation, avec toutes les horreurs qui suivent.... Le gros problème de l'embauche régionale, ce sont les HAUTS FONCTIONNAIRES. Sinon je pense qu'il "Y A PLUS DE REUNIONNAIS NES A LA REUNION QUI TOUCHENT LA SURRENUMERATION QUE DE MECHANTS ZOREILS PROFITEURS COLONIALISTES".
Le bal des frustrés.....

41.Posté par Moin la di le 25/09/2015 22:16

A post 30 Voltaire n’a jamais dit : « Je ne suis pas d’accord avec vous, mais je me battrai… » C’est ce qu’on appelle une citation « apocryphe » c'est Anyèl Boyer et Christophe Barret qui me l'ont dit hi hi hi hi......

42.Posté par Thierry MASSICOT le 25/09/2015 23:43

@Post 33 concernant le post 26. Effectivement, cet abruti tombe sous le coup de la loi pour incitation à la violence vers une "communauté" qu'il identifie sans équivoque. Encore un petit merdeux que son incompétence ajoute à sa frustration...

43.Posté par kld le 26/09/2015 00:04

post 41 , excellent ,!!!!c'est comme "la bible" , le plus intéressant , ce sont les apocryphes pas les "canons" choisis par de simples rédacteurs du vatican d'y il a bien longtemps.

44.Posté par Bayoune le 26/09/2015 09:06

"M. Oraison n'a JAMAIS tenté de nous convertir à quelques idées séparatistes que ce soit. Jamais !" mr Bénard, avec le respect ke mi dwa aou, si l'Oraison a été interdit de parole, c'est parce qu'il a eu l'occasion d'afficher son mépris pour le réunionnais. Il s'érige en maître pour son prêche selon l'évangile de "notre" camarade Vergès? ce qui est insupportable que l'étranger, un peu comme l'Hollandouille, pour la Syrie décide ce qui est bon ou pas pour le peuple Syrien. Oraison entend faire la même chose pour la Réunion, se définissant comme réunionnais parce que 50 ans à la Réunion, avec sa femme locale. Si on prenait un cochon i mètt dann park bèf, le koson sar zamé in bèf?
"Pour ce qui est de la préférence régionale, je pose une question : Si demain des Parisiens, des Basques, des Corses, des Alsaciens, manifestent contre les emplois accordés aux quelque 300 000 Réunionnais vivant en métropole, quelle sera votre réaction ?" Mr Bénard, j'ai comme l'impression ou maye lé pédales, in boug konm ou, intélizan, ou pé pa konfonn lé deux sitiyasyion. Dans les quelques 300 000 réunionnais qui vivraient en France, ils ne sont pas parti de leur plein grès, vous savez la situation depuis les années 60, je serais tenté de dire depuis le vote de la loi scélérate de 1946, où tout a été entrepris pour détruire les structures économiques du pays. Déjà dans les années 60, M. Debré et la clique de l'UDR dans le temps prétendaient que la démographie était excessive, donc qu'il y avait trop de réunionnais, pas assez de logement, pas assez d’emplois. Même avant, en 47, le colonialisme français avait commencé avec le BDPA la déportation de familles réunionnaises vers la Sakay. Leur obsession était absolument de réduire la population réunionnaise, faire partir les enfants de la Réunion, pour laisser place libre à leur ressortissants qui allaient débarquer dans notre pays, au détriment de la jeunesse réunionnaise. Contrairement aux ressortissants français - qui sont venus de leur plein grès, nos enfants, les filles et fils de la Réunion était conditionnés dans le "besoin" de vouloir partir. Le Bumidom, une espèce d'agence à caractère négrier a été mis en place et nos enfant par milliers étaient déportés, par bateau, par avion, exilés, pour certains dans la Creuse, pour servir, excusez moi du mot, d'étalon dans une Creuse en déficit de population. Pour servir d'esclaves dans les usines de Simca Chrysler, il y avait en France un manque de main d'oeuvre, et nos jeunes soeurs après un formatage à la soumission à Crouiy sur Ourcq étaient condamnées pour des centaines à servir de bonnes à tout faire, mais vraiment à tout faire, et jusqu'au lit. D'autres Mr Bénard, étaient employées chez des ministres qui ne les déclaraient pas à la S.S, elles travaillaient quasiment 24 h sur 24, elles étaient aux services des caprices de Madame. Ça Mr Bénard, vous le savez mieux que moi. Tout cela pour dire et vous dire qu'il n'y a aucune comparaison, avec ces migrants français venus à la Réunion à la recherche d'une planque bien payée au soleil, et utiliser nos filles un peu comme leur passeport? et nos émigrés à nous, réunionnais, contraints et forcer d'alé rode zot soso an France, et pouvoir aider leur famille restées à la Réunion. Les deux émigrations ne peuvent se comparer, penez vous sérieusement Mr Bénard que la Réunion serait étiquetée françaises, si jamais l'Etat français décidait de renvoyer chez eux, c'à' dire à la Réunion nos 300 000 enfants exilés? En plus des 150 000 chômeurs, et des plus de 50% en dessous du seuil de pauvreté à la Réunion. L’explosion sociale de Vergès se produirait inévitablement. La France lé rasiss mé èl lé pa folle Mr Bénard. Elle connaît l'importance géostratégique de ses colonies un peu partout dans le monde. C’est peut être pour cela qu’elle accepte de verser des euros à fond perdu, disons un peu, la location de l’occupation en terre étrangère.

45.Posté par Un boyo le 29/09/2015 17:26

Un certain Monsieur Bayoune Raoul aurait di dans radio festival, qu'il verrait bien la candidature de mme Bello qui ne traîne pas de casserolles derrière remporter les élections régionales. Allez vous voter pour elle
N'êtes vous pas dans un mouvement indépendantiste?
C'est bisard, anticolonialiste comme vous l'êtes, vous ne pouvez pas élire un départementaliste !
C'est bisard, il y a une candidature indépendantiste aux régionales, n'êtes vous pas patriote ?
Répondez svp

46.Posté par moin la di le 01/10/2015 11:16

Monsieur Marie Joseph Malé pour la prochaine livraison de vos Boeing 787 je vous recommande le commandant Christophe Barret équipage Eric Delorme et Yvette Duchemann, Chef de Cabine Aniel BOYER

47.Posté par Jchretien le 03/10/2015 00:28

A tous ces abrutis médiocres insignifiants qui sont incapables de briller dans la société civile car trop faignant et qui utilisent leur deux malheureux neurones d'intelligence pour faire de la politique et mentir au peuple réunionnais.
100 % de réunionnais en politique on voit le résultat !

48.Posté par Bayoune le 03/10/2015 08:38

Post 45 - Lé kanminm malere kan ou na dé po zèf i ginye pa fé diféranss ante anyikoloniyaliss, patriyot é indépandantiss. Romarke, In boyo na in seul trou du Q qui ne voit pas plus loin que la cuvette de ses chiottes. Sé vré na zindépandantiss é indépandantiss. Petèt que Bayoune i pran pa la tanpérature dosi in révèye détraké.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes