Politique

Anaïs Patel: "Les réalités de notre département vont être prises en considération très tôt"

Dimanche 25 Juin 2017 - 00:19

Zéro candidat pour En marche ! à l'issue des législatives à La Réunion. Un résultat décevant pour le parti macroniste qui comptait surfer sur la même vague qu’au niveau national. Néanmoins, pour la fondatrice du mouvement à La Réunion, Anaïs Patel, "le bilan mitigé de LREM pour les législatives à La Réunion favorisera une prise en compte, au niveau national, de nos spécificités".


Anaïs Patel: "Les réalités de notre département vont être prises en considération très tôt"
Quel bilan tirez-vous de ces élections législatives pour votre mouvement à La Réunion ?

Un bilan assez mitigé car, comme vous le savez, aucun des candidats investis LREM n'a été élu. Malgré cela, certains candidats ont obtenu de bons scores et nous avons deux députés Macron-compatibles.

Contrairement à la métropole, nous n’avons pas assisté à un raz-de-marée LREM durant ces élections dans l’île… Comment l’expliquez-vous ? "L'anonymat" de certains de vos candidats ?

Je ne pense pas que les Réunionnais votent à contre-courant contrairement à ce qui a trop souvent été dit. Très peu de personnes ont choisi de se déplacer. Celles qui sont allées voter ont choisi des candidats qu'elle connaissaient déjà et qui étaient, en majorité, portés par des maires ou/et des présidents de Région et de Département. Les candidates LREM de la société civile avaient toutes face à elles de grosses machines contre lesquelles, même avec la meilleure volonté, elles n'auraient pas pu faire face. Nous avions peu de moyens et rien à promettre. Ajouté à cela, le déficit de notoriété à rattraper en 3 semaines...

Le taux d'abstention important doit aussi être pris en considération. Il ne signifie pas un désintérêt des Réunionnais mais plutôt un sentiment d'être incompris. Tous les partis doivent se remettre en cause. La REM aussi devra parvenir à rassurer ces personnes.

Nous avons d’un côté des candidats officiels LREM battus et dans  l’autre, deux candidats qui n’ont pas obtenu l’investiture LREM mais qui  se disent Macron-compatibles, être réélus députés. Comment porter la  voix des macronistes dans l’île face à tant de divisions, notamment avec  Thierry Robert, très critique dimanche soir sur les choix de votre mouvement durant ces  législatives ?  

Nous voyons bien que tous les candidats Macron-compatibles n'ont pas été élus (sur la 1ère et la 3ème circonscription notamment). Seuls ceux qui avaient déjà une forte notoriété : une ancienne ministre et un député sortant ont été élus. Les Réunionnais les ont choisis pour son bilan pour la première et pour sa personnalité pour le second, plus que pour leur Macron-compatibilité qui était, à mon avis, accessoire.

Concernant les divisions : au niveau national également, les politiques et la société civile ont eu parfois du mal à trouver un terrain d'entente. Ce n'est pas évident pour des politiques expérimentés de se retrouver face à des personnes qui leur paraissaient novices et qui se disent vouloir révolutionner le système politique! Nous devons continuer à travailler ensemble et comme dans un couple, faire des concessions et trouver chacun notre place afin que le quinquennat soit une réussite. N'oublions pas que si le Président de la République échoue, dans 5 ans, le Front National sera au pouvoir.

Sur les choix de notre mouvement avant et pendant les législatives: clairement, nous n'avons eu aucun pouvoir de décision au niveau local et nous avons subi les décisions de la commission d'investiture. C'est d'ailleurs ce qui a créé énormément de frustrations chez certaines personnes ayant postulé. Le "switch" aléatoire des circonscriptions notamment était difficilement compréhensible. Certaines des candidates investies n'ont pas été mises dans la meilleure position pour gagner. Je suis persuadée que le bilan mitigé de la LREM pour les législatives à La Réunion favorisera une prise en compte, au niveau national, de nos spécificités. Il faut donc faire contre mauvaise fortune bon coeur, les réalités de notre département vont être prises en considération très tôt dans ce quinquennat!

Comment le mouvement En marche ! compte-t-il se structurer dans les prochains mois ?

Les candidates LREM vont avoir un rôle important à jouer. Elles ne l'ont pas emporté mais ont pu fédérer un nombre important de personnes autour de leur candidature. Il y a donc un véritable besoin de LREM à la Réunion. Nous devons y répondre : un congrès devrait avoir lieu en juillet prochain afin de déterminer une nouvelle structuration de la REM. En attendant, nous travaillerons avec la population sur des propositions dans le cadre de la moralisation de la vie publique et surtout nous serons partie prenante aux assises des Outre-mer qui auront lieu avant la fin de l'année.
samuel.irlepenne@zinfos974.com
Lu 6625 fois



1.Posté par verolia le 25/06/2017 02:39

nia nia nia nia nia (...) soit disant qu'il y avait des irrégularités dans le sud... on vous a acheté ?

2.Posté par Candide le 25/06/2017 07:29

...déficit de notoriété à rattraper en 3 semaines
mais qu'est-ce que vous croyez ? D'un claquement des doigtes, les réunionnais vont voter pour vous ?
Il aurait fallu commencer à labourer le terrain en même temps que votre candidat, il y a un an de cela !
La vérité est que vous comptiez surfer sur la vague EM, mais ça n'a pas marché ...

3.Posté par Zarboutana le 25/06/2017 08:23 (depuis mobile)

Elle t prend à elle po le sauveur dans st pierre la grande connaisseuse la parfaite
Demande à elle qui y le son belle famille a st pierre?

4.Posté par GIRONDIN le 25/06/2017 08:41

Plutôt lucide après les élections, avant c'est mieux!
Ils sont bien 5 macron compatible, reste mme BELLO et Mr Ratenon!
Les 3 de droites feront la danse du vente et répondront au doux son de la flûte, des en marche constutor (sinon zéro pour le programme de didiX)!

5.Posté par Marie le 25/06/2017 08:45 (depuis mobile)

Mme Patel, ne confondez pas l''élection politique avec l''élection de Miss....là c''est vraiment le peuple qui vote. On ne vote pas pour le physique mais pour la compétence !!!! Vous pensiez qu''être belle aurait suffit pour gagner ? 🤣🤣🤣🤣🤣

6.Posté par Ben le 25/06/2017 09:20

Et maintenant elle veut prendre la place de Garcia... Les deux ne valent rien et sont contestées par les réunionnais... Faut faire comme au FN on change tout!

7.Posté par Lichien le 25/06/2017 09:28 (depuis mobile)

La réalité ce serait de se débarrasser de ce qui nous encombre

8.Posté par justedubonsens le 25/06/2017 11:09

Assez comiques à lires ces commentaires. L'une nous parle de choix de la compétence, l'autre de vote opposable aux inconnu(e)s...Sérieusement, qu'ont fait vos choix traditionnels depuis des décennies qu'ils soient de droite ou de gauche, sinon s'en mettre plein les fouilles, laisser La Réunion sous le boisseau. Vous pensez sérieusement que "Vos" élus ont travaillé pour vous ? Donnez moi un exemple d'avancée concrète pour La Réunion depuis 20 ans ! Quelques hochets qui ont plus pour effets de nous plonger dans la panade par un endettement toujours accru et mieux nous ficeler au pouvoir jacobin que de permettre à notre territoire de se tourner vers l'Extérieur qui sera notre avenir. Non ces "cadeaux" n'ont eu pour but que de satisfaire la demande des meneurs locaux du moment pour inciter "leur peuple" à voter dans le(ur) bon sens. Il en a été ainsi avec Vergés comme il en est aujourd'hui pour Didier Robert. Ce qui a mené Macron au pouvoir est justement le ras le bol de cette misère démocratique où on ne vous flatte qu'au moment de glisser le bulletin dans l'urne. Macron est sans doute le dernier rempart avant l'avènement des extrêmes à la prochaine présidentielle s'il se loupe !

9.Posté par En marche 4 pattes le 25/06/2017 12:31 (depuis mobile)

Vite il faut un cirque à st pierre il y a dejà 3 clowns
Anaïs Patel, Lucien nouille, anne marie papy veulent dans un rève 2020 diriger st pierre.

10.Posté par potola georges le 25/06/2017 12:37

Anaïs si tu veux que la REM fonctionne a la Réunion, déja faut virer Carine Garcia et toute sa bande de zoreiland les renvoyer au FN, car elles sont incompatible avec les Réunionnais.
2 faut dire a Mr Dubois, ici c'est la Réunion pas Paris, néo colonialiste nou vé pi, laisse réunionnais décidé pou réunionnais impose pas nous des gens comme Carine Garcia. Zot la pa compris Réunionnais i vé préférence régionale ou bien zot lé sourd et aveugle ?
Si ou arrive a faire ça peut être que réunionnais va vote pou REM

11.Posté par roro 61 le 25/06/2017 12:47

Posté par Ben le 25/06/2017 09: 20 : Faut faire comme au FN on change tout : comme elle est belle votre phrase, le FN héritage familial qui se transmet de Père en fille en passant par la nièce, comme au bon vieux temps de la royauté où le peuple n'avait rien à dire ou encore comme au pays des Kim et en Afrique avec les : Alpha Condé, Idriss Déby et Obiang Nguema , et j'en passe . Comme vous le dites si bien faire comme au FN on change tout mais on retrouve les mêmes noms aux commandes du parti .

12.Posté par JORI le 25/06/2017 12:57

5.Posté par Marie le 25/06/2017 08:45 (depuis mobile)
Rappelez moi les compétences des députés élus à la Réunion???. Allez, juste pour rigoler et détendre l'atmosphère.

13.Posté par La vérité vraie... le 25/06/2017 14:26

Dégage...voilà ce qui me vient à l'esprit en pensant à ces rékins d'En Marche ! Vivement les municipales qu nous puissions les rincer une seconde fois !

14.Posté par Grangaga le 25/06/2017 15:10

Sur les choix de notre mouvement avant et pendant les législatives: clairement, nous n'avons eu aucun pouvoir de décision au niveau local et nous avons subi les décisions de la commission d'investiture. C'est d'ailleurs ce qui a créé énormément de frustrations chez certaines personnes ayant postulé.

Fé konètt' a li a E.Macron......koman ici nou di. Pa bézwin ou la ontt'.....toutt' fasson la pi ryin po gainllé.....

"Paris, y komann' pa nou"......

Lé valabb', po li ossi. Kwé li krwarr' li là !!!!!!!!!!!!! Toutt' ....." Pass' pi " .... dann' zot' péï, y anvwoy'lle po nou koué!!!!!!!!!

15.Posté par pierrot le 25/06/2017 15:13

Un tissu de banalités !

16.Posté par piètre explication le 25/06/2017 15:18

Normalement votre master et statut de cheffe d'entreprise + celui d'attaché parlementaire de député + étiquette et confiance directe macron bien sûr + ...auraient dû vous propulser à la première place du podium, c'est ce que vous avez répété sans cesse comme gondole de programme.
Un Ratenon sans tout ce pedigree et sans machine comme votre piètre analyse laisse paraitre l'a fait par la seule force de son travail, son engagement et vient contredire vos explications hasardeuses
Et dire que si macron ne réussit pas ce sera le FN, c'est déjà du grand chantage, de la peur que l'on distille pour mieux s'asseoir, des arguments "ti bras" , vous avez exactement les mêmes méthodes que les autres rien de mieux

17.Posté par LO KOK le 25/06/2017 15:51

A post 3 : ba di a nou ki i lé!

18.Posté par jean le 25/06/2017 23:19

Une opportuniste qui croyait surfer sur la dynamique Macron et son physique avantageux
Ceci dit, je la comprends . Elle a eu comme mentor J.J . Vlody et vu ce qu'à fait ce dernier sur son mandat de député, elle a dû se dire : pas plus compliqué que cela... pourquoi pas moi ?
Au fait , comme c'est un pro-macron , peut elle expliquer ce qui attend les artisans et commerçants après la "suppression" du RSI ?

19.Posté par Hélène le 26/06/2017 08:07 (depuis mobile)

Encore elle ??? C''est comme un chewing-gum sous la chaussure !!!
Nabilla et Garcia n''ont toujours pas compris le message ? Dehors !!
S''il vous plaît Zinfos, épargnez nous ces discours à la con ! Ça ne nous intéresse plus ce qu''elles racontent!

20.Posté par Allé marsé don le 26/06/2017 10:25

Anais Patel..... désolé mais c'est qui ? Ah oui, l'ex attachée parlementaire de Vlody... Aahahahahahahahah

21.Posté par sans frontiere le 26/06/2017 14:57

bon si j'ai bien vu ce sera pour la prochaine fois, Carine Garcia ne DESESPREZ PAS "en charet boeuf" vous arriverez bien à l'assemblée le siècle prochain ...trop cool au Tampon votre tourisme électoral ...C'est vrai que vous êtes moins "glamour" qu'Anaïs..., moins diplomée aussi . Mais en tous les cas toutes les deux vous avez été incompétentes sur le plan strictement POLITIQUE . Une va se reconvertir dans le tourisme ? L'autre dans un concours de ...si la date de péremption n'est pas passée. Bonne chance à vous deux pour votre réinsertion

22.Posté par sans frontiere le 26/06/2017 15:41

Je réponds à 8.Posté par justedubonsens Il aurait fallu à minima avoir une permanence de proximité au Tampon parler le créole réunionnais et non se moquer des créoles en charet boeuf non? Le ridicule ne tue pas certes mais le MEPRIS souvent .Alors juste bonsens qu'en pensez vous?

23.Posté par mdr le 27/06/2017 06:35

JE CITE : "Néanmoins, pour la fondatrice du mouvement à La Réunion, Anaïs Patel, "

OU SONT LES STATUTS ?
Ils ne sont pas déposés à la Préfecture !!!
Comment elle peut se prévaloir d'être la fondatrice ??
Le mouvement a été créé en Avril ma petite poulette, pas en mai !
Pas beau de mentir et en plus de se faire prendre !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >