MENU ZINFOS
Société

Amiante dans l'ancienne centrale du Port: Il réclame un recensement des scolaires passés par là


Un ancien membre du CHSCT d'EDF réclame un recensement des scolaires passés par la centrale, où la présence d'amiante et de FCR a été diagnostiquée.

Par M.A - Publié le Mardi 28 Juillet 2020 à 16:42 | Lu 2956 fois

Amiante dans l'ancienne centrale du Port: Il réclame un recensement des scolaires passés par là
C’est en 1999 que la présence d’amiante au sein de la centrale EDF Port Ouest a été diagnostiquée. Des fibres FCR (fibres céramiques réfractaires classées cancérogènes possibles) ont aussi été identifiées à partir de 2010. Depuis 2013, les activités ont été transférées au Port Est, mais pour un ancien membre du CHSCT (Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail), l’inquiétude demeure.

Outre les salariés et contractuels, des scolaires ont passé du temps dans ces locaux, lors de visites et de stages réalisés dans l’entreprise, note Christan Julien, membre du CHSCT d'EDF de 2009 à 2019. De quoi justifier selon lui la mise en place d'un recensement des scolaires concernés, ainsi que de leurs parents et professeurs. Un recensement "à l’identique des écoliers d’Aulnay-sous-Bois réalisé par l’ARS d’Ile de France", précise-t-il.

Réclamée auprès du CHSCT et de l'inspection du travail depuis 2010, cette mesure n'a pas abouti. "La seule présence d’amiante dans des locaux ou matériels ne rend pas la réglementation applicable de manière systématique. En effet, la réglementation relative à la prévention des risques d’exposition à l’amiante prévue aux articles R. 4412-94 et suivants du Code du travail s’applique dans le cadre d’interventions sur des matériaux, des équipements, des matériels ou des articles susceptibles de provoquer l’émission de fibres d’amiantes. L’accueil de groupes scolaire encadrés par du personnel ne relève donc pas du champ d’application de la réglementation précitée", lui a notamment adressé le président du CHSCT SP il y a deux ans.

"Silence complice des politiques et syndicats"

Pas de quoi convaincre Christian Julien de l'inutilité de sa démarche, qui pourrait selon lui permettre de mieux prendre en charge de potentielles maladies grâce à une détection plus précoce. Il poursuit donc ses efforts en sollicitant à plusieurs reprises l'ARS, le préfet, le recteur, les députés. En vain.

Pour mémoire, dans une interview accordée à Zinfos974 en 2010, la direction ne niait pas la présence d'amiante, notamment dans le sol de la salle des machines ou encore dans certaines pièces. Mais le directeur adjoint Patrick Vabret assurait que les taux relevés restaient loin des seuils tolérés (cinq fois moins élevés) et déclarait ne pas comprendre "la psychose". "La direction n'a pas réalisé de mesures d’empoussièrement des locaux avant 2010, mais elle utilise les mesures d’un chantier de retrait d’amiante", rétorque Christian Julien, s'appuyant sur le rapport de l'expert auprès du CHSCT réalisé par Syndex en 2013.

"L’étude META (Microscopie Electronique à Transmission Analytique) a mis en évidence la présence de fibres qui n’avaient pas pu être comptées dans le passé, ce qui a pu conduire à la sous évaluation des certaines expositions", peut-on y lire. Il est aussi précisé que "le nombre de prélèvements effectués à la centrale du port est trop faible pour établir une cartographie précise, mais les mesures d’ambiance réalisées tendent à montrer une exposition passive faible aux fibres OMS (fibres dont la longueur est supérieure à 5 µm, et le diamètre compris entre 0,2 et 3 µmn, ndlr)". Le rapport souligne en outre (et entre autres) que "les mesures de prévention adoptées depuis 2010 ont permis de réduire l’exposition progressivement sans pour autant la supprimer"

Devant l'absence de réponse à sa demande de recensement, Christian Julian dénonce "un silence complice des politiques et syndicats ". Silence privant selon lui "du droit de savoir et de se faire suivre par un médecin d’un certain nombre de Réunionnais". 




1.Posté par gerard le 28/07/2020 16:59

et ça va servir a quoi ??
vous ne travaillez plus mais vous êtes infecté ,vous pouvez vous retourner ves votre employeur si il existe encore . Vous êtes dans la même situation mais la société dans laquelle vous avez travaillé n'existe plus ,vous n'avez droit a rien
bienvenue au club

2.Posté par Yves le 28/07/2020 18:58

De l'amiante il y en avait, et suffisamment pour que des attestations d'exposition aux poussières d'amiante soient remises aux agents EDF pour le suivi médical post professionnelles, étant retraité d'EDF j'ai personnellement eue cette attestation! et je suis actuellement suivi par un pneumologue! mais cette attestation, EDF Réunion ne la remet plus maintenant aux agents, et pourtant il y a obligation (code du travail!) mais si un ex agent EDF de cette ancienne centrale la réclame, il lui reste d'aller devant les prud'hommes! et là je lui souhaite bon courage mon vieux! car il va perdre, aucune chance! EDF est un trop gros industriel local local à la Réunion! personne n'osera jamais condamner EDF à la Réunion, alors la protection des travailleurs dans les entreprises à la Réunion! la Réunion pays de cocagne où tout est permis! en ce qui me concerne EDF a même dit devant les prud'hommes que je n'avais pas travaillé dans ce dans quoi j'avais travaillé! bien sûr avec preuves, cette attestation Amiante en question et tout! et même une photo de moi dans les moteurs! Merci à Mr Julien Christian en tout cas.

3.Posté par gerard le 28/07/2020 19:59

J'ai travaillé aussi avec l'amiante mais pas a la Reunion,j'ai le même suivi mais c'est pour la forme car si l'asbestose est déclarée il ne reste qu'a prier fortement et attendre.Cette maladie peut se déclarer tour de suite comme 40 ans après . j'ai perdu comme ça une multitude d'amis

4.Posté par Mister Magoo le 28/07/2020 20:42

Encore un bobo écolo syndiqué cherchant un moulin à vent à combattre et qui a peur de tout. Quand j'étais gamin, au collège, il y avait de l'amiante à gogo au plafond. Sur le paquebot France aussi : on organise un recensement des passagers ? Faut arrêter avec le "principe" de précaution à tout va, prétexte pour ne pas bosser

5.Posté par Benito adolfo le 28/07/2020 20:52

Un bon dépôt de plainte.. Pour l'ouverture d'une information judiciaire.. Rien de tel.. Bravo à cette personne..! Honte à EDF..

6.Posté par gerard le 28/07/2020 21:16

Post 4
Il faut savoir qu'ou le France a été construit l'ANDEVA a traité plus de 6000 dossiers pas pour les passagers mais pour ceux qui ont travaillé a la construction de navires

7.Posté par Christian le 28/07/2020 23:05

Aucune pertinence cet article!
Ou sont les preuves et éléments ?
Encore un qui doit s’ennuyer surtout ...

8.Posté par lekid le 29/07/2020 02:16

Oui Christian pour ce site de production il y a des preuves qui remontent à 1980 et des plaintes déposées en justice, avec des morts et des malades de l'amiante.

9.Posté par lekid le 29/07/2020 05:44

pour les députés de la Réunion après les enfants de la Creuse nous avons les scolaires amiantés à la REUNION.

10.Posté par tous les jours exposés le 29/07/2020 06:04

a st pierre elles sont nombreuses les ecoles avec des fibres céramiques réfractaires classées cancérogènes possibles. ey là, c'est tous les jours et aujourd'hui

11.Posté par gerard le 29/07/2020 06:53

ça ne vaut même pas le coup de discuter avec des ignares qui ne connaissent pas le problème. Renseignez vous et vous verrez

12.Posté par 7AC le 29/07/2020 07:18

Toutes les villas bâties sur l’île avant les années 90, contiennent de l'amiante !

Dalles "Gerflex", "Lino", plaques "fibrociment", tubes "Eternit", bref il y en a et en avait partout.

Parfois même dans les ciments.

Tout ce qui chauffe, fours, fers à repasser, et les autos, embrayages, freins, isolations.

On en a "bouffé" des kilos, c'est pas une petite visite dans une usine qui changera les choses, sauf pour ce membre du CHSCT qui ne fait qu'exercer son droit de nuisances.

13.Posté par Rajao le 29/07/2020 07:46

Encore du vent.

14.Posté par cheche le 29/07/2020 09:47

Encore un bobo ecolo syndiqué qui veut se faire remarquer..et il n'a rien dit depuis 10 ans.Quant aux ecoliers qui ont visité dans le cadre de leur sorties scolaires,ce n'est pas en 1 heure maxi,voir stages de quelques jours que l'on va être contaminé.par de l'amiante dans des faux-plafonds ou sous des carrelages..Ce mec là ferait mieux de s'occuper de son job s'il en a un?..

15.Posté par Hugo le 29/07/2020 10:36

Y a plein de cité sur st denis rempli d amiante.. quid des enfants qui vivent la bas?

16.Posté par lekid le 29/07/2020 17:55

Remarque à cheche pour plus d'infos fait des recherches sur le site de Médiapart avril 2017.
"EDF est soupçonné d'avoir exporté du matériel amianté à MADAGASCAR".

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes