MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Aménagement de Saint-Paul: L'offensive de CBo Territoria (1)


Par Aimé LEBON - Publié le Mercredi 23 Juin 2010 à 16:30 | Lu 2348 fois

Aménagement de Saint-Paul: L'offensive de CBo Territoria (1)
Conférence de presse de "Somin Féklèr", mardi 22 juin 2010.

Le contenu de cette conférence sera développé et présenté en 5 parties :
1) Les grandes manœuvres de CBo Territoria à Saint-Paul.
2) L’arrogance de CBo Territoria.
3) Quand CBo Territoria "hérite" d’une annexion historique dans le domaine de Saint-Gilles.
4) S’appuyer sur l’histoire du village "Villèle" pour faire de bonnes propositions.
5) Trois impératifs pour une autre vision de l’aménagement de cette zone.
Rappel de l’objet de cette conférence : Photo : La Zac Roquefeuil qui s’étire du côte de la RD100 et qui monte dans la savane.
Objectifs et stratégie de CBo Territoria à Saint-Paul et le pouvoir municipal. Quelle est la riposte des citoyens devant cette menace sur la primauté du politique ? "Somin Féklèr" en tout cas prend sa part, fait des propositions et lance un appel aux élus pour que l’on remette les choses dans l’ordre, en toute transparence publique, et au-delà des partis.

Partie I : Le séminaire de CBo Territoria sur l’aménagement touristique de Saint-Paul a laissé plus d’un sur leur faim et n’a pas permis de voir clair dans la position des élus et de la députée-maire de Saint-Paul sur la question. Impréparation ? Manque de transparence ?
La grande communication mise en place par CBo Territoria n’a pas apporté de nouveauté.
Des experts de l’association internationale du développement urbain (Inta), rameutés par les responsables de la filiale du groupe Bourbon se sont penchés sur un projet de tourisme durable à Saint-Paul. Ils ont démarré leur séminaire à la mairie. Et les conclusions rendues au bout d’une semaine ont laissé plus d’un sur leur fin.
Parce que du côté des experts quand ils parlent de "partager la richesse et de valoriser la reconnaissance de l’Histoire réunionnaise et de la culture créole", le compte n’y est pas du tout. Ce n’est pas cette ligne qui a servi jusqu’ici de base à CBo pour aménager Saint-Paul.
Du côté des élus, cela a été plus ou moins le vide, voire une impréparation ou une incompétence, ou alors tout simplement le refus de traiter ces dossiers en transparence. Et la dernière hypothèse est tout simplement grave pour la démocratie, à considérer que le tourisme ne peut pas être une affaire dans les seules mains d’une élite technique, financière et/ou politique.
Même lorsque Huguette Bello rappelle que les projets privés doivent s’inscrire dans un cadre plus large, c’est le vague qui prédomine, surtout compte tenu que l’on a affaire à un aménageur investisseur spécialiste dans la récolte des financements publics qui a déjà laissé ses marques sur le territoire saint-paulois, lesquelles tournent carrément le dos aux discours d’aujourd’hui. Il n’y a même pas eu des rappels du plan pluriannuel d’investissements, et des grands principes du PADD récemment adoptés en conseil municipal.
On peut se demander si ces experts n’auraient pas tendance à plier les expertises dans le sens attendu par CBo Territoria dont l’objectif est de faire fructifier un patrimoine foncier dont certaines parcelles qui ne rapportent rien en l’état se transforment en or lorsque elles deviennent constructibles. Et surtout quand les finances publiques permettent de les mettre en valeur.
C’est la 2e occasion ratée pour Huguette Bello de dire carrément aux Saint-Paulois si elle se met aussi, comme ses prédécesseurs, Cassam Moussa, Joseph Sinimalé et Alain Bénard, dans le sens du mouvement que CBo affiche dans la commune depuis quelques années. De toute façon, les décisions de la municipalité seront sans ambiguïté, parce qu’on finira par rentrer dans le concret.

Un jugement qui s’appuie sur des faits : un rappel
Les réalisations à Mont-Roquefeuil sont éloquentes à ce sujet, dans ce qui a déjà été fait, et dans ce qui se prépare en continuité. La Zac s’étire vers la RD 100, ex-voie cannière, qui est le résultat d’une stratégie pour donner une sortie sud à la Zac Roquefeuil, et grimpe dans la savane vers les zones à cannes de l’antenne IV du projet de l’irrigation de l’Ouest destiné à sauver la filière cannes-sucre de la Réunion. De plus, si l’on se pose la question, c’est que demain, rien que dans la commune de Saint-Paul, après la tentative à Bois Rouge Bernica sur l’antenne III où était programmé un remake de Roquefeuil, et la Zac Poudrière à l’Etang, il y aura Savanna, sans compter la Zac Marie Case près du lycée Saint-Paul IV au bas de la Plaine. Et l’offensive générale va continuer ave ce qui est projeté du Golf du Bassin Bleu, en dessous du village de Villèle, à la Saline les Bains.
L’attente de la députée-maire : "Nous attendons des orientations et propositions qui permettent à la zone balnéaire de rejouer pleinement le rôle de moteur du tourisme", a dit la députée-maire.
Elle attend tout cela de CBo et de ses experts ; à la livraison officielle de la Zac poudrière à l’Etang (une simple opération de communication !), la Maire a demandé plus de logements sociaux et obtenu une réponse évasive voire négative des PDG de CBo et de Bourbon ("il ne faut pas charger la barque", d’après la presse), alors qu’elle a des moyens de créer un autre rapport de force : c’est la mairie qui déclasse les terrains. Le Plu qui doit être intégré dans le Sar est un outil à la disposition des élus de la commune, un outil qui met en place des contraintes pour servir une politique à long terme, dans l’intérêt de toute la population. Et ça, par définition, c’est le domaine des élus !
Suite, partie2 : L’arrogance de CBo Territoria.
 
Aimé LEBON, Secrétaire de "Somin Féklèr".




1.Posté par Pipoteur le 24/06/2010 15:06

Etonnant voire inquiétant qu'il n'y ait aucune réaction à ce courrier. Pourtant, que des gens luttent contre les tentatives hégémoniques de CBO est fondamental.
CBO se fout des réunionnais, son seul but c'est d'enrichir ses actionnaires.
Il faut que les actes de Mme Bello soient en concordance avec son discours et protéger les faibles au détriment DU puissant. Elle en a les moyens, il faut juste qu'elle ne ait le courage et ne se laisse pas embobiner par la pression que fait ce groupe.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes