MENU ZINFOS
Social

Altercation lors du CA de l’ADI : Nassimah Dindar veut la tête de Johny Imara


Mercredi, Johny Imara du Syndicat autonome de la fonction publique territoriale, avec qui Nassimah Dindar a eu une violente altercation lors du Conseil d’administration de l’ADI, a été mis à pied pour quatre mois. “Le dossier de M. Imara devrait être transmis en conseil de discipline”.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Vendredi 3 Octobre 2008 à 07:23

Altercation lors du CA de l’ADI : Nassimah Dindar veut la tête de Johny Imara
Nassimah Dindar a donc menti. Le conseil d’administration de l’Agence d’insertion ne s’est pas très bien passé. Rappelez-vous vendredi dernier sur notre site, elle expliquait entre hésitation et bégaiement : “le conseil d’Administration s’est très bien passé”. (Cliquer ici pour voir la vidéo)
Si c’est vrai, pour quelles raisons, Johny Imara, membre du Syndicat autonome de la fonction publique territoriale, avec qui elle a eu une violente altercation, a été suspendu de ses fonctions pour quatre mois? “Son salaire lui a été maintenu”, a précisé Jean-Pierre Lallemand du même syndicat.
“C’est une grosse injustice à l’encontre de notre représentant du personnel, qui a reçu sa lettre de mise à pied mercredi, de la main d’un huissier, alors qu’il était en arrêt maladie”. Jean-Pierre Lallemand dénonce un abus de pouvoir et d’autorité.
“Le dossier de M. Imara devrait également être transmis au conseil de discipline. C’est un règlement de compte. Nous n’allons pas laisser faire d’autant que M. Imara n’a fait que répondre à la provocation de Nassimah Dindar”.
“C’est elle qui a brutalisé, humilié et insulté M. Imara. Elle a d’abord arraché notre banderole pour la brandir sous le nez de notre collègue. Puis, elle lui a dit je ne vous reconnais pas comme syndicat. Enfin, elle l’a traité de “gratèr d’ki”.
“Face à de une telle brutalité, de telles insultes et une telle humiliation subies devant ses collègues, il est vrai que Johny Imara s’est emporté, mais à aucun moment, il n’a provoqué cette altercation”.
“Alors pourquoi l’avoir suspendu ? Qu’est-ce qui attend notre collègue en conseil de discipline ?”
Selon Jean-Pierre Lallemand, “on veut empêcher Johny Imara de se présenter aux élections professionnelles du 6 novembre, ainsi il ne sera plus un travailleur protégé lorsqu’il sera convoqué en conseil de discipline”.
“Nous allons nous battre pour que Johny Imara soit rétabli dans ses droits et pour qu’il continue à nous représenter au SAFPTR”.
Le SAFPTR a déposé un recours en référé hier pour casser la mise à pied. Le syndicat prépare également un dossier avec une dizaine de témoignages “qui confirment que c’est Nassimah Dindar qui a déclenché ce pugilat”.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes