MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Alors pourquoi fairch nos enfants ?


Par J. R. BOYER - Publié le Mercredi 27 Septembre 2017 à 15:54 | Lu 581 fois

Ces derniers temps des remarques ont été faites sur les fautes de français d’enseignants.
Eux, je ne sais pas, mais les fautes sont dans l’air du temps.

Alors pourquoi emmerdent-ils nos enfants avec des règles qu’ils n’auront plus à appliquer dans leur vie d’adultes ?

Lors de cette rentrée littéraire, de grands éditeurs comme Gallimard ou Grasset proposent des romans susceptibles d’être récompensés par le Goncourt, le Médicis ou autre, dans lesquels il y a des choses inacceptables. Et les enseignants demandent à leurs ouailles de les lire.

« On est restées assises ». « On est parties toutes les deux ». Des exemples comme cela il y en des dizaines. Et pourtant, par moments, nous lisons « elle et moi on s’est assise ». Pourquoi ici il n’y a que le féminin et pas le pluriel ? Ce ne sont pas des coquilles. On s’en fout tout simplement.

Assises et parties sont des attributs du sujet on. L’attribut s’accorde avec le sujet. Depuis quand le sujet on est un sujet pluriel ?

OK, la langue évolue. Dans ce cas, si le sujet « on » peut être au pluriel, il faut mettre le verbe au pluriel et dire « on sommes restées ». Ah oui, comme on s’en fout, il n’y a plus à se fairch.
De même pour les négations douteuses telle « pour ne pas que je vienne » tant chez Grasset que Gallimard.

Pour des problèmes aussi ardus, seuls des pipoteurs peuvent sortir leurs instruments. Je les attends.




1.Posté par J R BOYER le 27/09/2017 18:33

Si je suis dans l'erreur, je vous serais reconnaissant de me le dire

2.Posté par margouillat974 le 27/09/2017 19:25

Le français, comme l'histoire sont des "matières" qui disparaîtront un jour de l'enseignement à l'école. Parce que c'est "élitiste" et qu'un peuple sans histoire, sans racine sans culture et sans référence est très facile à manipuler.

3.Posté par GIRONDIN le 27/09/2017 20:11

Alore las jeu nœud suie docun secoure.

4.Posté par Dazibao le 27/09/2017 22:26

"Assises et parties sont des attributs du sujet on"....
...........................

Parties sont les attributs du sujet qui les portent (ces attributs sont désignés fessiers et ça vaut aussi bien pour le genre masculin que féminin et ç'est toujours au pluriel par contre uniquement chez les "masculins" les parties désignent le zafair, la grappe etc...).

Souffrez de ce trait d'humour.

5.Posté par Jules Bénard le 28/09/2017 05:05

à ol'auteur de ce poulet débile :

Ce n'est pas en flattant démagogiquement le cul des jeunes pour vous faire bien voir que vous allez les instruire.

6.Posté par @4 le 28/09/2017 06:28

Pour autant que votre remarque soit pertinente, on dit "souffrez ce trait d'humour"
Passionnant débat !

7.Posté par J. R BOYER le 28/09/2017 10:20

Merci Dazibao
J'ai justement pris un exemple pour attribut du sujet et un autre pour le participe passé mais j'ai ensuite oublié le deuxième.
Veuillez lire "Assises et parties sont attribut du sujet et participe passé qui s'accordent avec le sujet on".
Moi aussi je suis dans l'air du temps.

8.Posté par J. R BOYER le 28/09/2017 10:24

A Jules Bénard
Quo ça la arrive à ou? Je n'ai pas voulu être trop vulgaire. C'est tout.
Si vous avez des arguments, avancez les. Sinon, veuillez la fermer. Souvent vos observations sont déguelasses.

9.Posté par Dazibao le 28/09/2017 13:21

Certes, ce verbe peut s'employer transitivement mais, mais je ne peux pas le souffrir et j'aime en être l'exception compte tenu que "Qui sait tout souffrir peut tout oser" (Vauvenargues).

10.Posté par 51889 le 28/09/2017 14:51

@1: "SI je suis dans l'erreur, je vous serai reconnaissant de me le dire". Serai: verbe être, conjugué à la première personne du singulier au futur de l'indicatif, donc sans "s".

Voilà. Vous y êtes en plein. C'est dit.

Et comme le disait un célèbre humoriste à propos de la langue française: "li françai, ji li parle tré mieu que vous et je vous merde!"

11.Posté par Choupette le 29/09/2017 12:36

Monsieur, vous êtes dans l'erreur.

Qu'est-ce que vous en savez que ces enfants ne rencontreront pas ces formules plus tard dans leur vie ?

Vous avancez en terrain miné, là.

On : pronom neutre. S'utilise au singulier et au pluriel
Ex. : on est TOUS rentrés à la maison.

Lors d'un examen pour travailler dans un organisme européen, nous avions une dictée tirée d'un article du "Monde".
Je vous assure qu'on en a bavé lors des préparations ... .

Il vaut mieux ne pas être fâché avec Bescherelle, Gallimard, Grasset, etc. ... .

Quant à "« pour ne pas que je vienne »", c'est du pur français, je vous rassure. Cela dépend de sa forme de conjugaison.
Au contraire de "pour que je vienne pas" qui est du langage commun des jeunes. Et une horreur à l'oreille.

12.Posté par A mon avis le 01/10/2017 18:04

@ 10.Posté par 51889 : vous êtes dans l'erreur !
Ce n'est pas le présent de l'indicatif, mais le conditionnel présent ! donc "serais"

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes