MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Alors... 200 noirs ne valent même pas un blanc ?


- Publié le Mardi 12 Juillet 2016 à 15:51 | Lu 883 fois

Alors... 200 noirs ne valent même pas un blanc ?
Je fais appel aux rares notions de solfège me restant des cours de musique de ce bon vieux Tournesol, au vieux lycée de la rue Jean- Chatel…

Je crois me rappeler qu’une ronde vaut une blanche, laquelle vaut une noire qui, elle-même, etc. Aux USA, il faut revoir d’urgence ces notions de base. 200 Noirs = 0 Blanc ! Oui, je sais, je manipule un humour débile mais c’est pour m’empêcher de désespérer.

Barak Obama est rentré en urgence d’un voyage en Europe parce qu’un policier blanc avait été abattu. Dans la foulée, les autorités yankees ont arrêté le tireur assassin (un Blanc) et, pour faire bon poids, 200 Noirs qui manifestaient. Toujours ça de pris.

Parce que dans le même temps, deux nazis, flics US, abattaient deux Noirs qui n’avaient absolument rien fait. Juste parce que c’est sans doute plus facile que de menotter. Ou, disons-le tout net, parce que « ça en fait deux de moins » ?

Dans ce pays, dans nombre de ses Etats, le  Noir n’’est toujours pas légal de l’homme blanc. On arrête 200 Noirs parce qu’un Blanc a été lâchement abattu. Ce meurtre est inqualifiable, cela va de soi. Mais dans le même temps, combien de Blancs, policiers ou pas, a-t-on arrêté pour le meurtre de deux Blacks ? Aucun !

Lincoln ou Luther King doivent s’en retourner dans leurs tombes. Et sur leurs billets de banque, il est fait mention de Dieu. Ouaf ! Le dieu dollar j’imagine ?

Jules Bénard




1.Posté par Louis Pariot le 12/07/2016 16:46

Monsieur Bénard... et que pensez-vous de ces concours "Miss Black" imaginez un peu un jour la création d'un concours "Miss White" et vous allez voir les mouvements anti-racistes qui se bougeront... par contre Miss Black on trouve ça normal...
Oui je sais rien à voir avec votre sujet mais voilà vous vous êtes exprimé et là.... c'est moi.

2.Posté par lenoir le 12/07/2016 17:03 (depuis mobile)

band na i rode la loi martiale..na des petites mains''les médias'' i joué fort dssu band manipulation de masse comme sa....

3.Posté par A mon avis le 12/07/2016 18:41

Monsieur Bénard, vous avez raison : votre humour est débile en comptant combien de noirs valent un blanc. Mais après tout, ça permet de relativiser, de "mettre en musique" votre indignation, que je partage tout à fait, à propos des faits que vous dénoncez..

@1 Louis Pariot : vous avez raison. Toute forme de communautarisme est détestable, car elle confine au racisme.

4.Posté par zorbec le 13/07/2016 08:55

Ah, ce vieux Tournesol et ses pianos mal accordés sur lesquels on se précipitait au début de chaque de cours ! Une ou deux classes plus loin, Coaquette, son violon et ses fiches jaunies qu'il ressortait depuis au moins 20 ans à chaque génération de collégiens ! C'était une affaire la musique à l'époque ! A peu près à la même époque on découvrait Lully et Debussy. Pour ce dernier, comme le chantait alors Pierre Perret (Lily), "il faut deux noires pour une blanche/Et ça fait un sacré distinguo" au pays de Voltaire et d'Hugo

5.Posté par Son état mental s''''aggrave de jour en jour . Agressivité , déni de réalité , ( ex : la sur-rémunération n''''existerait pas...) , délire de persécution paranoïaque , egocentrisme , irresponsabilité , comportement obsessionnel. le 13/07/2016 14:37

Le "méta" racisme

C'est quand on en arrive à présumer que votre prochain a peut-être, sans doute, certainement, des pensées non-conformes avec l'anti-racisme, même si c'est à son insu. Quelques exemples cités sur Boulevard Voltaire par Béatrice Ladeville, qui montre que les Etats-Unis en sont au stade de la traque aux "micro-agressions" :

[...]"Cette notion de « micro-agression » permet ainsi de se plaindre de racisme non seulement si un raciste vous nuit, mais également si une personne non raciste dit ou fait quelque chose qui pourrait vous faire penser qu’il n’est pas tout à fait aussi antiraciste qu’il le croit lui-même.

Pour illustrer ceci, on pourra se référer à un « guide pratique » édité par l’université du Wisconsin dans lequel sont classées les « micro-agressions » en question (liste non exhaustive, évidemment, puisqu’on pourrait la décliner à peu près à l’infini). Voici quelques exemples qui feraient sourire s’ils n’étaient authentiques :

– Si vous êtes Afro-Américain ou Latino et que l’on vous demande d’où vous êtes originaire… On pense que vous êtes peut-être étranger. Ce qui est une pensée raciste.

– Si quelqu’un dit « La société américaine permet la réussite de chacun »… il sous-entend que les gens de couleur ne sont pas courageux.

– Si vous êtes de couleur et que l’on vous confond avec un employé de magasin… C’est que l’on considère que les Noirs doivent servir les Blancs.

– Enfin, aussi incroyable que cela puisse paraître : si vous êtes une personne de couleur et que quelqu’un vous dit : « Quand je te vois je ne vois pas de couleur » ou « L’Amérique est un melting-pot »… c’est qu’il nie votre statut de minorité opprimée… ce qui est raciste !

Cette notion de « micro-agression » a prospéré, mais pas encore assez pour certains : sans doute déçus par le manque de témoignages spontanés, des universitaires ont diligenté une enquête dans l’Illinois à la recherche de victimes potentielles de micro-racisme. Le résultat vient d’être publié.

En cherchant bien, les étudiants des minorités ont fini par trouver quelques raisons d’être mécontents, comme cet Afro-Américain qui parfois n’est pas interrogé lorsqu’il lève la main ou cette jeune étudiante « Latino » qui nous explique : « Les gens ne me disent pas que je ne suis pas à ma place, mais quand je suis dans une classe de Blancs, j’ai l’impression que je ne suis pas à ma place. »

Bref, est ainsi victime de racisme tout individu non blanc qui s’en sent victime. Et donc, par définition, est coupable de racisme tout Blanc quoi qu’il dise ou fasse, pour peu qu’un individu non blanc se sente victime de racisme…

Avec une telle définition du racisme, on voit mal comment on pourra en venir à bout… sauf peut-être s’il n’y a plus de Blancs (pardon, je voulais dire de racistes)."

6.Posté par kld le 13/07/2016 19:22

“Until the philosophy which holds one race superior and another inferior is finally and permanently discredited and abandoned, everywhere is war and until there are no longer first-class and second-class citizens of any nation, until the color of a man's skin is of no more significance than the color of his eyes. And until the basic human rights are equally guaranteed to all without regard to race, there is war. And until that day, the dream of lasting peace, world citizenship, rule of international morality, will remain but a fleeting illusion to be pursued, but never attained... now everywhere is war.”
Popularized by Bob Marley in the song War”
― Haile Selassie I "



le reste est peu rigolo sur ce sujet .........................la route est longue.

7.Posté par Mamyocline le 17/07/2016 21:59

Beaucoup trop de politiques ou hommes influents ne mettent pas Dieu à la première place .
Aussi , le monde marche sur la tête , tout va de travers parce qu'il y en a qui se prennent carrément pour des dieux et instituent un état de dépendance : l 'ESCLAVAGE MODERNE !
Jésus revient en faisant sortir tout ce qui est caché , bafoué : LA VERITE et la JUSTICE !
ALLELUIA !

8.Posté par Janus le 18/07/2016 16:23

On ne peut pas citer ce cher "Tournesol", en oubliant l'autre musicien de l'époque, ce cher "Coaquette" :-) :-) :-)

Mon cher Jules, si tu ne le savais déjà, apprends que sur les prochains dollars américains (qui seront imprimés en 2020) il y aura le visage de trois femmes noires, dont deux anciennes esclaves (les billets de 5, de 10 et de 20 dollars) ...

Ce jour-là, dans 4 ans, le monde entier saura qu'une noire vaut bien un blanc ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes