Zot Zinfos

Allo James, quelles nouvelles ?

Lundi 13 Octobre 2014 - 17:52

C'est bien connu, c'est souvent le pyromane qui est le plus actif pour crier "Au feu !". Une preuve supplémentaire nous est donnée aujourd'hui à la Roche Ecrite où l'ONF parle « d'injustice » pour évoquer la décision du bureau du Parc National lui interdisant les rotations d'hélicoptère sur le chantier du gîte de la Plaine des Chicots en période de nidification du Tuit tuit.

Alors pourquoi cette décision de bon sens, qu'on espère confirmée par arrêté, a t'elle pris tant de temps à s'imposer ?
Tout simplement parce qu'au delà de la gestion à la petite semaine de l'ONF dans ce dossier, beaucoup d'intérêts sont entrés en jeu.
Notamment ceux du Conseil Général et de sa très médiatique présidente, candidate dans le canton de la Montagne, Bas de la Rivière, le Brûlé qui se verrait très bien sur la photo en train d'inaugurer le nouveau gîte à la veille des élections. Même si cela doit mettre en péril la survie de la trentaine de couples de Tuit tuit qui sur place essaient de se reproduire malgré les agressions dont ils sont victimes de la part des prédateurs à deux et quatre pattes. Un Conseil général en pleine contradiction avec lui même, prêt à sacrifier la cause de cet oiseau endémique pour une question d'image médiatique, alors que dans le passé, il a versé moult subvention pour assurer la sauvegarde du Tuit-tuit .

Que dire encore de l'attitude de la SEOR (Société Ornithologique de la Réunion) sensé être le défenseur des oiseaux, qui ferme les yeux sur les rotations d'hélicoptère de l'ONF au Brûlé en pleine période de reproduction de l’oiseau ? Est-ce grâce aux subsides reçues de l'ONF pour étudier l'impact de ce chantier sur la nidification du Tuit- tuit ? Mais est- ce que cela doit priver cette association de tout esprit critique sur les agissements inconsidérés de l'Office National des Forêts à la Roche Ecrite ? NON !

Enfin venons- en à la cerise sur le gâteau , l'attitude de la préfecture, qui tout au long de cette affaire, n'a eu de cesse que de s'assoir sur sa propre légalité, en ne respectant pas et en ne faisant pas respecter les termes de son arrêté délivrant un permis de construire pour la réhabilitation du gîte de la Roche Ecrite .
Alors que ce document stipulait l'interdiction de rotation d'hélico au dessus de la Plaine des Chicots à partir du 31 juillet 2014, l'ONF a effectué plus de 25 rotations le 14 août auxquelles il faut ajouter celles de septembre et d’octobre avec la complicité de certains.

Alors si l'Etat s'assoit sur sa propre réglementation en matière de permis de construire, il ne faut pas s'étonner que le quidam en fasse de même à la Réunion en construisant en pleine ravine et sur des terrains protégés. C'est sans doute la meilleure expression de « l'exemple venu d'en haut » qui a contraint ces derniers temps, un certain nombre de hauts dignitaires de l'Etat à démissionner de leur fonction !!!

Oser parler aujourd'hui « d'injustice et de gâchis » dans ce dossier est un comble. Car « le gâchis et l'injustice » dans cette affaire ont été organisés en n’utilisant pas en temps voulu, des subventions européennes disponibles depuis 2009, dossier Leader à l’appui !
Est- ce au Tuit-tuit de subir l'incurie de la préfectorale ? NON !

D'ailleurs à ce propos, on s'étonne que le Parc National laisse, à son propre adversaire dans ce dossier, le soin d'annoncer à la presse l'arrêt des rotations d'hélico de l'ONF sur le chantier du gîte de la Roche Ecrite. N'y aurait- il plus de service de communication au Parc pour annoncer ses décisions?
Toute comparaison gardée, c'est un peu comme si on demandait à un boucher- charcutier, de faire le compte rendu de l'assemblée générale des végétariens ! Ca ne manquerait pas de saveur non ?!

lesamisdelarocheecrite@gmail.com
Lu 582 fois




1.Posté par apocalypse now le 13/10/2014 20:18

fin juillet je faisais la canalisation des orangers et voyait les helicos monter à la roche ecrite. Je confirme que c'etait assourdissant; on se serait crut en guerre contre les vietcongs.

Quand au couple ONF/SEOR/PNR il suffit de regarder la magouille pour le zoo d'etang salé avec l'opportuniste membre de la SEOR, directeur de zoo et importateur de faucon et copain avec les importateurs de reptiles. C'est l'exemple de meme de la symbiose epiphyte: le support, les subventions par centaines de millers d'euros, les salaires, la soumission, la conivence copain-coquin.

2.Posté par tous pourris!!. le 14/10/2014 11:53

l'ile intense dans tout sa splendeur.!!depuis le temps que tous ces profiteurs nous bassinent avec leur développement durable pour faire avancer surtout leur petite personne???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >