MENU ZINFOS
International

Aller chez le coiffeur peut être fatal


- Publié le Mardi 13 Décembre 2016 à 10:37 | Lu 44316 fois

Aller chez le coiffeur peut être fatal
"Le syndrome du salon de beauté "a récemment fait une victime en Grande-Bretagne. Dave Tyler, 45 ans, s’est effondré durant une réunion professionnelle, deux jours après être allé chez le coiffeur. 

Transporté d’urgence à l’hôpital national de neurologie et de neurochirurgie de Londres, les médecins lui demandent s’il était allé chez le coiffeur récemment. En effet, il s’est fait laver les cheveux ce qui a entraîné un accident vasculaire cérébral à cause d’une trop forte pression sur le cou. 

Les médecins pensent que durant le lavage, son cou a été étiré et subi une pression excessive, endommageant une artère. Un caillot s’est formé avant de se loger dans le cerveau. 

Ce syndrome est encore très rare, mais est de plus en plus étudié par la science. Dave Tyler, de son côté, est encore en vie mais marche désormais avec une canne. Il souffre également de troubles de la vue. La maison de coiffure et le quadragénaire ont trouvé un accord de 90 000 livres d’indemnités pour éviter un procès. 




1.Posté par Damned ! le 13/12/2016 13:19

Choisissez bien, mieux, sélectionnez-le ou alors faîte comme un certain... un ministre du gouvernement actuel qui lui choisi de faire venir son coiffeur chez lui avec les outils qu'il a lui-même achetés et pour lesquels la désinfection s'effectue obligatoirement après chaque utilisation. Y a pas à dire, ce ministre là... il est manifestement anti-gratelle !

2.Posté par Jay le 13/12/2016 14:41

Bravo ZINFO 974 ! ca c'est vraiment de la new interessante , et pas du tout du fait divers pourrris ! Bravo le journalisme vit grace a vous ! pffff aller vous faire fo**********

3.Posté par noe le 13/12/2016 16:24

Les chauves sans cheveux ne vont pas chez le coiffeur !

4.Posté par pasnoe le 13/12/2016 18:36

noe t'as deja vu un chauve avec des cheveux toi , (un chauve sans cheveux n'importe quoi)

5.Posté par missBoudin le 13/12/2016 19:33

POSTE 3: Noe il y a donc des chauves avec des cheveux? lol

6.Posté par Dom974 le 13/12/2016 21:38

Noe, lui, ses cheveux doivent surement pousser à l'intèrieur de sa cervelle. C'est ce qui fout le bordel au niveau de ses neurones. Il n'en a vraiment pas beaucoup...(de cervelle et de neurones). Donc pour lui, c'est une évidence : " les chauves sans cheveux ne vont pas chez le coiffeur ! ".
Il faut qu'il arrête de boire du shampoing...

7.Posté par Damned ! le 13/12/2016 21:40

@2.Posté par Jay

"Bravo ZINFO 974 ! ca c'est vraiment de la new interessante , et pas du tout du fait divers pourrris ! Bravo le journalisme vit grace a vous ! pffff aller vous faire fo********** "

Je ne sais rien de l'étendue de l'éducation vous avez, petit, reçue, mais j'ai toujours pensé qu'il était de notre devoir de remercier celui qui nous permet de commenter "LIBREMENT"... sans même la nécessité d'avoir à nous inscrire sur son site.

Aussi, lorsque vous postez, essayez d'être poli et gentil, et si vous avez des trucs à nous apprendre ou à nous dire sur le sujet, c'est encore mieux. Je sais que vous êtes excité à propos d'un sujet qui ne vous intéresse pas, mais être impoli ou arrogant ne nous mettra pas de bonne humeur.
En définitive, sachez respecter les règles du lieu visité.

8.Posté par Dom974 le 13/12/2016 22:04

Noe, j'ai pris 2 rendez vous pour toi. 1 chez un coiffeur pour chauves et 1 autre chez un psy.
Passes voir le psy en 1er, il aurait quelques conseils à te transmettre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes