MENU ZINFOS
International

Allemagne: Un infirmier soupçonné d'avoir tué au moins 90 patients


Par Zinfos974 - Publié le Mardi 29 Août 2017 à 18:01 | Lu 2456 fois

En Allemagne, un infirmier est soupçonné d'avoir tué au moins 90 patients voire deux fois plus. Après "134 exhumations, et plusieurs centaines de témoignages, on peut prouver au moins 90 meurtres et il y en a au moins autant qu’on ne peut pas prouver", a en effet indiqué le chef de l’enquête.

L'affaire avait éclaté en 2005, lorsque l'infirmier avait été surpris par une collègue en train de faire une piqûre non prescrite à un patient. Un geste qui lui avait valu une première condamnation pour tentative de meurtre en 2008. L'enquête est relancée en 2014 et en 2015, il est condamné à la perpétuité pour les meurtres de deux patients et quatre tentatives. 
 
L'homme aujourd'hui âgé de 41 ans tuait les patients à l’aide de surdoses médicamenteuses injectées lorsqu’ils étaient en réanimation. Il préférait "les patients se trouvant dans un état très critique", a précisé le chef de l'enquête. 

L'infirmier a expliqué qu’il pratiquait ces injections pour amener les patients au seuil de la mort, dans le but de démontrer sa capacité à les ramener à la vie, évoquant pour seul mobile "l’ennui". 

"Qui sait combien de crimes pourront encore être identifiés ?"
, a déploré le procureur alors que la liste complète de ses victimes pourrait ne jamais être établie avec certitude.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes