Education

Aline Murin-Hoarau: "Stop aux contrats aidés à l'école"

Jeudi 9 Août 2012 - 16:27

La conseillère régionale de l'Alliance, Aline Murin-Hoarau, réagit suite à l'annonce de la baisse du nombre de contrats aidés dans les écoles réunionnaises. Si elle "comprend l'attitude des maires" et est "solidaire de cette sage décision qui consiste à reporter la rentrée", elle va plus loin et demande "de vrais contrats de travail" car "il faut arrêter de faire courir les Réunionnais derrière des emplois aidés".


Aline Murin-Hoarau: "Stop aux contrats aidés à l'école"
"Bientôt la rentrée scolaire.
L'encadrement des enfants doivent se faire dans de bonnes conditions pour garantir la sécurité, l'hygiène et la qualité de l'éducation de nos enfants dans les écoles.
Le président de la République, François Hollande a placé l'éducation en tête de ses priorités avec la création de 60 000 postes, en 5 ans, en insistant sur les écoles primaires.
Les familles réunionnaises ont voté en majorité dans ce sens et attendent que l’éducation de la jeunesse soient au cœur de l’action publique.
En tant que mère de famille, je rejoins évidemment les associations de parents d’élèves qui militent pour que tous les enfants puissent compter sur suffisamment de personnels afin de travailler dans de bonnes conditions.

J'ai été adjointe aux affaires scolaires dans la commune de Sainte-Suzanne. Je comprends l’attitude des maires devant le problème du manque d'encadrement dans les écoles et je suis solidaire de cette sage décision qui consiste à reporter la rentrée. En effet la responsabilité des maires est engagée en cas de problèmes dans les écoles.

Comme dans plusieurs commune de l’île, à Sainte-Suzanne l'accompagnement des apprentissages scolaires présente de nombreuses difficultés.
La présence des Atsem, des surveillants dans la cour, dans la cantine reste indispensable pour accompagner les enseignants dans leur travail au quotidien. Ces personnels contribuent également à la bonne réussite scolaire des élèves. Entre le repas et la reprise des cours, la pause méridienne, ils assurent les animations dans les cours d'écoles. Les enfants ont besoin d'être encadrés, surveillés pour limiter tout risque d'accident.
45 emplois aidés pour la commune de Sainte Suzanne, c'est un adulte pour plus de 85 enfants ! C'est bien insuffisant pour garantir un bon encadrement dans l’école.

Pour continuer à investir dans La Réunion et dans l'avenir de nos enfants en favorisant la réussite scolaire, dès l'école primaire, il faut d'avantage de personnels d'encadrement qualifiés dans nos écoles.
Ce sont de vrais métiers qui méritent de vrais contrats de travail.
Il faut arrêter de faire courir les Réunionnais derrière des emplois aidés. Chaque Réunionnais a droit à un emploi pérenne et une place dans notre société.
Ce sont les élus en charge du pouvoir qui doivent servir la population pour un développement harmonieux et durable de notre territoire.

Aline Murin-Hoarau"
Lu 2296 fois



1.Posté par DURANDAL le 09/08/2012 16:45

Je ne sais pas mais je me demande pourquoi on en est là les budgets de l'education n'ont jamais été aussi lourd et les résultats aussi minces.
Mais les profs qui bénéficient de congés sans solde , de mie temps annualisé et etc , se foutent bien mal des gosses quand ils partent faire un tour de monde pendant six mois, et qu'il reviennent prendre leur place comme si rien ne s'était passé, mais pendant ces six mois les éléves sont blackboulés de remplaçants en remplaçants etc etc . A lors qu'ils ne viennent pas nous reihc une pendule

2.Posté par John Galt le 09/08/2012 17:27

elle demande donc une augmentation des impôts locaux pauvre folle va c'est bien une communiste, c'est elle au moins qui paye des impôts à la Réunion

3.Posté par noe le 09/08/2012 17:31

Entièrement d'accord avec vous , mais on n'a pas de moyens pour le long terme ...si on donne un boulot pérenne à un petit nombre , on laisse les autres sur le carreau !
Pas juste !

4.Posté par breizhatoll le 09/08/2012 17:46

peut être faudrait il que les fameux contrats aidés aient un minimum de conscience professionnelle. récemment une assistante maternelle en petite section d'école maternelle d'une commune se targuant d'être à la pointe de la gestion des enfants rétorquait a une maman qu'il fallait que sa fille de trois sache s'essuyer aux toilettes car cela ne faisait pas parti de son travail. j'aimerai vraiment arrêter de payer des impôts pour ce type de personnage. mais bon cela fait plus de voix aux élections .

5.Posté par la petite poucette le 09/08/2012 19:57

comment elle fait de la lèche celle là... déception....

du temps ou elle était élue, elle n'a rien proposer de tel.. .pfff... crédibilité = 0

6.Posté par Thierry le 09/08/2012 21:04

Ce que dit cette dame est VRAI et partiellement vrai sur la notion de pérenniser les emplois car comme le dit Noe, que pourrait-on faire pour les autres ... mais dit par elle, c'est une vérité qui devient MENSONGE ... démagogique et de politicien opportuniste ...

@ 1 ... de ce que vous dites, il y a du vrai mais heureusement qu'il y a prof et prof ... certains rares élèves n'ont pas la chance de tomber sur des profs qui ont la fibre ... et là, ils n'ont pas toutes les chances d'ouvrir leurs yeux sur un monde différent ...

7.Posté par 974 Réunioné le 09/08/2012 22:01

Cette élue, cette femme a au moins le courage de mettre l'accent sur un sujet important,
les contrats aidés c'est un bel outil électoral pour tous les élus
trop facile de dire que l'Etat n'a pas d'argent
combien d'emplois pérennes auront-on pu créer avec tout l'argent des études consacrées à la route du littoral?
oui madame, bravo pour votre courage au moins vous vous faites parler de vous sur un sujet social qui concerne les réunionnais, leur quotidien, alors que certains se mettent en avant en ce moment sur les requins, bravo madame , mes respects

8.Posté par Citoyens mais pas con-citoyens le 10/08/2012 13:58

Pauvre élue. Il faut supprimer les contrats aidés. Et c'est le PCR qui dit ça.
Pendant douze ans à la Région, combien de contrats aidés ont été utilisés par le Président.
Aucune école ou association ne peut fonctionner correctement sans les contrats aidés.
Pour le post 4, depuis l'affaire de La Montagne où une assistante maternelle a fait trois mois de prison pour rien, l'académie de la Réunion et les Responsables des Mairies ont effectivement des consignes pour que les personnels ne touchent plus les enfants.
N'oubliez pas que l'école maternelle n'est pas obligatoire et que le moindre reproche d'un enfant sera toujours contre l'assistante maternelle.
Je pense qu'au lieu de critiquer ce type personnel qui fait un travail pénible et qui en plus dans des communes nettoyer les classes après les cours le soir, il faut d'abord chercher à les soutenir.
Et puis vérifiez au CAP petite enfance les consignes apprises au ASEM.

9.Posté par XX XX le 11/08/2012 12:49

Bonjour
Il est Navrant de constater une fois de plus de voir les plaintes éternelles de nos enseignants toujours débordés, voir extrêmement débordés !!! comme d habitude ! Bien sur il y a "Que les enseignants",
arrêtons le massacre, je ne sais pas si tout ce petit monde se voila la face mais les caisses de l’état sont vides eh oui c est comme ça !!
L'assistanat cela un a coup ! je sais de quoi je parle j ai payé ce mois de juillet 650 euros de CGS !
Il faudrait que ces chers députés de la Réunion s 'agite un peu (Sauf Mme Bellot qui fait son travail),
que les sois disant Députés Réunionnais qui sont la pour les Réunionnais crée que l emploi mais pas des fonctionnaires !!!

Ah c 'est fonctionnaires, j ai vu L'efficacité cette saison !!!! un vrai film de science fiction.......
La France est bien le pays des "Bisounours", continuons ainsi le mur est proche !!

10.Posté par Mme xxxx le 15/08/2012 10:24

Bonjour,
Je suis titulaire du CAP Petite enfance, lauréate au concours externe d'ATEM. Et jusqu'à aujourd'hui je n'ai pas encore eu un poste. Je pense qu'il faut que chacun doit être à sa place sur le marché du travail. Au lieu de mettre en place des contrats aidés, pourquoi ne pas créer des postes stagiaire pour les lauréats? Et je me pose la question pourquoi maintenir le concours d'ATSEM s'il n'y a pas de postes? Au bout de 3 années, les lauréats perdent le bénéfice de ce concours. C'est malheureux, car un concours est loin d'être facile. Faut essayer de trouver une solution pour ces lauréats compétents, aptes, à travailler auprès des enfants dans le milieu scolaire. Merci.

11.Posté par Une indignée le 15/08/2012 12:32

A titre informatif :je suis salariée imposable du secteur privé
Il est navrant de voir à quel point la manipulation de vos esprits est atteinte. Comment pouvez-vous dire maintenir ce genre de discours, c'est de l'individualisme, savez vous au moins que les contrats aidés permettent à des réunionnais de retrouver une vie sociale un salaire une dignité ce n'est peut-être pas une solution pérenne mais en attendant sans est une et pour une fois pas pour les riches!!!!!!
Alors merci d'arrêter de s'acharner sur les plus faibles...
Ce qui est grave aujourd'hui c'est que le travail n'est plus rémunéré et qu'un smicard soit devenue un pauvre : indignez vous pour ça
Cf : Indignez vous de Stéphane Hessel

12.Posté par John Galt le 15/08/2012 19:08

11.Posté par Une indignée le 15/08/2012 12:32 | Alerter
pauvre clown ne venez pas vous plaindre si vos impôts augmentent

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter