Société

Alerte sur le climat: il faut désormais des lois pour sauver la planète

Samedi 13 Octobre 2018 - 13:45

Les Français se retrouvent dans la rue ce samedi 13 octobre pour de nouvelles marches pour le climat. À La Réunion aussi, chaque citoyen doit se sentir concerné, l’heure n’est plus à l’urgence mais à l’extrême urgence.

De Paris à Antibes en passant par Roanne ou Vannes, près d'une soixantaine d'événements sont organisés à travers tout le territoire ce samedi 13 octobre. Des défilés qui viennent clore une semaine marquée, entre autres, par le nouveau rapport alarmant du GIEC (Groupement intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat).

Dans le texte présenté par le GIEC, dont le "résumé à l'intention des décideurs politiques" a été publié lundi 8 octobre, les scientifiques exposent les nombreux impacts déjà à l'œuvre, et notamment la menace d'emballement au-delà d'1,5°C de réchauffement: vagues de chaleur, cyclones et typhons intenses, extinctions d'espèces et perte spectaculaire de biodiversité, déstabilisation des calottes polaires, source de montée des océans sur le long terme et la liste est longue.

Villes, industries, énergie, bâtiment, mobilité... tous les secteurs sont appelés à s'atteler à de "profondes réductions d’émissions": rester à 1,5°C demandera "une transition rapide et de grande portée", d'une ampleur "sans précédent".

Un nouvel électrochoc pour les décideurs politiques, mais aussi les Français qui classent désormais la lutte contre le réchauffement climatique en haut de leurs priorités.

Il ne s’agit nullement de pointer du doigt les citoyens qui peuvent bien entendu, à leur échelle tenter d’enrayer l’emballement par une prise de conscience et viser à réduire son impact individuel en limitant sa consommation de produits issus des systèmes polluants ou très polluants, en boycottant les produits, dont on sait que les producteurs polluent allègrement et ne respectent pas l’environnement, en diminuant son confort personnel et en éliminant les choses superflues, en adoptant d’autres habitudes comme les modes de transport doux à chaque fois que cela est possible.…autant de mesures qu’il convient de faire en masse. Mais nous savons aussi que l’endoctrinement est tel que la plupart d’entre nous cédons à la facilité du modernisme.

Il ne s’agit aucunement de pointer du doigt mais il faut alerter l’individu.

En revanche, puisque nous savons tous qu’à titre individuel cela ne sera pas suffisant, alors il faut légiférer. Il faut que des lois viennent nous imposer à tous ce qui doit être limité ou banni. Il faut désormais que la loi oblige les entreprises, les gouvernements, les citoyens, les administrations à adopter un comportement vertueux sous peine de lourdes sanctions. C’est le seul moyen pour arriver à limiter notre impact sur l’environnement et contrôler un minimum l’emballement du réchauffement climatique.

Désormais le Président de La République, le Premier Ministre, les ministres, les parlementaires, les présidents de collectivités territoriales, les maires, l’ensemble de la classe politique doivent se saisir de ce problème et vite trouver les moyens de coercition au-delà des lobbys pour redresser ce qui est encore redressable. La responsabilité de chaque homme et femme politique est engagée et nous avons tous rendez-vous avec l’histoire.
N.P
Lu 3469 fois



1.Posté par Veridik le 13/10/2018 14:17 (depuis mobile)

Encore un prétexte pour arnaquer les gens...

2.Posté par Thierry le 13/10/2018 15:58

... elles arrivent après les lois et les dérogations votées pour la TUER. Ca a du sens. Dans le premier temps, c'est pour gagner du fric de la première manière logique.

Dans le second temps, c'est pour gagner encore plus de fric, de la manière démontrée comme encore plus logique.

Et au milieu, il y a nous. le CON-triBUAble ... qui paye parce que c'est de SA faute. Expions nos péchés ahahah. PAYONS.

3.Posté par Ken le 13/10/2018 16:30

😂, cet quoi cette diatribe non signée encore, publiez donc aussi les vrais études scientifiques des climats-réalistes au lieu de publier la propagande politique du GIEC et du groupuscule de laboratoires bidons qui en vivent sur le « nouveau déluge » qui doit faire peur aux peuples pour mieux les soumettre et surtout...encore les taxer.

4.Posté par Veridik le 13/10/2018 17:00 (depuis mobile)

Le titre fait sensation... comme si la planète allait être détruite par l'homme, elle a toujours survécu même des plus grands cataclysmes ...

5.Posté par yousset boutrefas le 13/10/2018 17:55

c'est une forme du populisme qui se base qur quelques avis de climatologues et mets de coté 10000 spécialités a donner leurs avis. aujourd’hui dans le monde les grandes villes surconsomment gaspille et fond balancer la pauvreté dans les petites ville et village.
commencer deja par réduire le gaspillage dans grandes ville et le train de vie des fonctionnaire nationaux et internationaux. des millions de fonctionnaire aux nations unis vivent sur les cotisations des états. bien que leur rôle est important mais dans ce train de vie et les milliards qui sont détourné sur leur noms.

donc la planète n'est pas menacé par réchauffement mais par un réchauffement d'ail d'un ouragan de criquets opportuniste humains qui dévaste les petites bourses des travailleurs de la planète entière..

la tactique de Moise d'attirer la nué hors villes n'est plus applicable aujourd’hui..donc il faut une autre tactique..une autre stratégie du ciel.. que vont ils faire ?? personne ne le sait le wait and see

mais les choses aujourd’hui ne sont pas dans la totale putréfaction les états chacun dans son lieu peut faire des efforts pour au moins maintenir cette forme de confort. l’Être humain en général est encore dans un confort relatif. il ya encore de la richesse a recycler il ya encore du développement a faire donc il n ya pas pénurie de sujet de recherche développement.. vous pouvez maintenir ce confort sur plusieurs siècle.

concernant l'évolution des choses sur 100 ou 200 ans nous serons plus la...a eux de se démerder avec leur terre..les européens ont fait deux guerres autodestructrices ça ne veut pas dire qu'on a disparu après eux..ils se sont entretué c'est sans doute de l'auto régulation. on parle de leur époque.. il ya encore 6 terres dans la galaxie a conquérir..y'a du temps ya des matériaux nouveaux qu'on connait pas la fin du monde ne sera pas aujourd’hui car ya pas le temps du fait que l'espace est infini. lorsque l'espace temps vers l’infini ya plus de temps..lorsque l'individu meurt son calcium et recyclé et réutilisé a l’infini..
pensez au Paradis car la vie est trop courte, pas la peine de dévorer le plat des autres ça ne rallonge pas la vie de 10 ans apres 80 ans emballé dans des couches adultes..vous ne pouvez ni trancher la terre ni atteindre la taille des montagne vous n'avez ni le temps ni les moyens et ça ne servira absolument a rien

6.Posté par Jean-Louis sauveur le 13/10/2018 21:04 (depuis mobile)

C du pipo sa le peuple.( Si tu as quelque chose à cacher,met le dans la lumière,en pleine lumière ! C sa le baisement ,en ce moment caché par le soleil artificiel de la NASA,plus pour longtemps,car bientôt les pas loin.

7.Posté par Louis Pariot le 14/10/2018 00:03

Ne serait-ce pas un peu présomptueux de notre part que de penser que nous petits humains de rien du tout pourrions sauver la planète ?

8.Posté par Armagedon le 14/10/2018 01:42 (depuis mobile)

On n a toujours pas compris, ce n est pas la terre qu il faut sauver. C est nous! Nous serons balayés. La terre s en remettra ....

9.Posté par Réveillez vous le 14/10/2018 12:03

Dingue de devoir faire des lois pour des règles de bon sens et de savoir vivre.....

mais bon c est ainsi..

10.Posté par alcide le 14/10/2018 12:27

Attendons un peu l'effondrement économique, quand plus personne ne pourra prendre sa voiture pour se rendre au supermarché, la régulation violente se fera.

11.Posté par Réveillez vous le 14/10/2018 15:04

alcide

Pourquoi de voiture ?
le plus rapide et violent ca sera la disparition abeille..

12.Posté par roro 61 le 14/10/2018 15:34

L'avenir vous fera savoir si polluer votre planète de cette façon est la meilleure , mais dommage que vous et moi ne serions plus de ce monde pour constater , mais ce qui m'inquiète c'est de laisser à mes descendants une horreur dont ils ne sont pas responsables , question d'attitude de moral . L'homme est pire que l'animal du moment qu'il a son confort le reste ne le concerne pas et il se croit supérieur .Une catastrophe ( genre cyclone majeur vents à 300 km/h et 3 m de pluie en 24 h et suivie d'une sécheresse d'un an sur la réunion vous fera remettre les pieds sur votre bonne vieille planète en tous les cas je vous le souhaite de tout cœur et cela vous pend au nez les climatosceptiques. ) . Déjà regardez l'érosion des cotes à l'ouest de l'ile .

13.Posté par Jacob le 14/10/2018 18:16

C'est PAS la planète qui est en danger !!! C'est plutôt la vie sur terre qui risque de disparaitre à cause de la surconsommation, avec ou sans humains la planète sera toujours là.

14.Posté par momo le 14/10/2018 23:25

foutaises et arnaques les deux mamelles de ce gouvernement

15.Posté par alcide le 15/10/2018 08:22

@11.Posté par Réveillez vous le 14/10/2018 15:04

alcide

Pourquoi de voiture ?

Réponse: Parce que véhicule facilitant le transport de toutes les saloperies que nous consommons. Les gens rempliront moins leurs caddies, quand ils seront à pied.

16.Posté par Réveillez vous le 15/10/2018 10:57

alcide

effectivement....vous avez tout a fais raison....
les gens demanderons moins de suremballage aussi

Quand on voit ce que certain font comme au pays bas ...le vélo est roi et c'est super !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Octobre 2018 - 17:00 The Serena Talk Show : La solidarité féminine