MENU ZINFOS
Outremer

Alerte rouille orangée: La canne à sucre mauricienne menacée


La rouille orangée fait des ravages dans les cannes à Maurice. Source : Bulletin de Santé du Végétal (BSV).

Par N.P - Publié le Samedi 25 Août 2018 à 11:51 | Lu 2504 fois

Ce sont les autorités réunionnaises qui ont tiré la sonnette d'alarme et l'affaire semble être prise très au sérieux. 

En effet, sévissant à l’île Maurice, la rouille orangée de la canne à sucre n’est pas encore présente à La Réunion. Mais la menace de ce champignon sur la filière péi est réelle.

Appelée Puccinia kuehnii, elle est arrivée récemment sur l’île Maurice où elle s’est disséminée rapidement avec des conséquences graves et elle fait des ravages sur les parcelles.

Le champignon s’incruste sur la face inférieure des feuilles et freine fortement le développement de la plante. Le rendement est directement diminué.
 




1.Posté par résoudre un pb ? le 25/08/2018 12:27 (depuis mobile)

Voilà une bonne nouvelle .... un complot de Monsanto ? 😲😵😱

2.Posté par noé le 25/08/2018 13:30

Pauvres agriculteurs ! Ils subissent : nature , cyclones , insectes et maintenant des champignons ! J'espère que ces champignons ne se retrouvent pas dans le sucre !

3.Posté par Môvélang le 25/08/2018 13:47 (depuis mobile)

La Réunion était hyper protégée contre le varroa, mais la cupidité a eu le dessus, les petits apiculteurs on tout perdu.
Les gros continuent de s''en mettre plein les poches, on trouvera bien un petit malin pour importer cette maladie à la Réunion.

4.Posté par Mortier le 25/08/2018 14:04 (depuis mobile)

Si c'est comme la rouille sur les bananiers on est pas sorti de l'auberge si cette maladie arrive ici.

5.Posté par Veridik le 25/08/2018 15:58 (depuis mobile)

Et si on arrêtait la canne ?

6.Posté par ali le kafhir le 25/08/2018 18:50

ayo cuzin pena problem sa
isi moris capav venn sa tou dimoun si la ter
benifik pu la sante

7.Posté par Môvélang le 25/08/2018 20:15

""""""""""" 5.Posté par Veridik le 25/08/2018 15:58
Et si on arrêtait la canne ? """""""""""""""" Arrêter la canne , tu es fou, il il y trop de graterdeki qui vont boucher les route , c'est nous qui seront emmerdés! n'oublie pas que les malheureux planteurs de cannes ont tous des dizaines d'hectares de terre achetées à quelques euros ou centime d'euros le mètre carré et une fois déclassé, ce terrain leur rapporteront des centaines de milliers ou au moins quelques millions d'euros d'héritage laissés à leurs enfants .
la canne ne rapporte plus , ils en perdent trop , mais pas question que la filière abandonne la profession

8.Posté par Kreol974 le 25/08/2018 20:57

Grâce aux Iles Vanilles, à la Région et à I love Mauritius, ça va vite arriver à la Réunion ......

9.Posté par Paysan Créole le 26/08/2018 00:51 (depuis mobile)

Post 5
Pour en faire quoi ? Je suis persuadé qu derrière votre écran vous y avez déjà réfléchi !!!!

10.Posté par Mortier le 26/08/2018 07:41 (depuis mobile)

7. Môvélang.
Pourquoi vos parents ou vous même n ''ont pas achetés ces terrains quand ils étaient à quelques centimes d''€ le m2 ?. Dans votre tête les agriculteurs font des fortunes mais personne n''ose faire le métier. C''est trop dur!

11.Posté par Veridik le 26/08/2018 09:35 (depuis mobile)

@9
Produire tout ce que nous importons peut être et être en auto suffisance ... bon le riz ça va être compliqué... mais le reste ?

12.Posté par Avis de recherche le 26/08/2018 13:52 (depuis mobile)

Bourbon pointu ?
Coton bio ?
Bananes ?

introuvables au marché forain....no comment

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes