MENU ZINFOS
Météo

Alerte orange cyclonique : La dépression tropicale transite à proximité de La Réunion


La Réunion est actuellement en alerte orange cyclonique. La préfecture fait le point sur la situation à 15H. Le système n°6 actuellement suivi par Météo France devrait transiter au plus près des côtes vers 16h et engendrer de nouvelles pluies dans la soirée et durant toute la nuit, voire la matinée de samedi. Les conditions météorologiques sont donc amenées à être dégradées et "nécessitent une grande vigilance de nos concitoyens". Voici le point de la préfecture :

Par - Publié le Vendredi 24 Janvier 2020 à 15:47 | Lu 8062 fois

Météo France / Eumetsat
Météo France / Eumetsat
« Système n°6 » : Alerte orange cyclonique

Point de situation 24 janvier 2020 à 15h

Le système dépressionnaire n°6 transitera à proximité de La Réunion en fin de journée du vendredi 24 janvier. Dans ces conditions, La Réunion est placée en « alerte orange cyclonique » depuis le jeudi 23 janvier à 22h00. 

Le système n°6 actuellement suivi par Météo France se trouvait à 13h à 225 km des côtes au nord-nord-ouest de La Réunion. Il devrait transiter au plus près des côtes vers 16h et engendrer de nouvelles pluies dans la soirée et durant toute la nuit, voire la matinée de samedi. Les vents les plus forts sont estimés à 80-90 km/h. Une forte houle touche La Réunion depuis ce matin 10h. De l’ordre de 3m à 3,5 m et orientée Nord-Est puis Sud d en fin de journée.
  
Des cumuls importants de pluies sont attendus sur la partie sud de l'île à partir de la fin d'après-midi et jusqu'au milieu de la journée du samedi 25 janvier. Les sols étant déjà saturés en eau, les cours d’eaux devraient réagir rapidement aux premières précipitations. 

Les conditions météorologiques seront donc dégradées et nécessitent une grande vigilance de nos concitoyens. Si la situation ne nécessite pas un confinement absolu de la population, le préfet de La Réunion appelle les Réunionnaises et les Réunionnais à limiter leurs déplacements et à éviter les abords des cours d’eau et du littoral. Pour ceux qui doivent circuler, il convient d’être extrêmement prudent sur les routes en adaptant sa conduite (limiter sa vitesse, allumer les feux et augmenter les distances de sécurité).

Les services concourant à la gestion de crise sont mobilisés. Le centre opérationnel est activé en préfecture et à la sous-préfecture de Saint-Pierre. Le préfet de La Réunion présidera une nouvelle réunion de coordination à 18h ce vendredi 24 janvier.  

Point de situation à la mi-journée :

- Routes et sentiers :
- Route du littoral : il n’est pas prévu de fermer la route du littoral à ce stade. 
- RN 5 : la route de Cilaos sera coupée à la circulation la nuit prochaine.
- La route Hubert Deslisle est coupée au niveau des Makes. 
- Fermeture du sentier Grand Bassin-Bois court depuis le 24 janvier matin pour des raisons de sécurité. Sous réserve du résultat de l’inspection, une réouverture est envisagée pour lundi.

- Aéroport : les plans de vol au départ de l’aéroport Roland Garros ont été adaptés à la situation et anticipés afin que le dernier vol décolle à 21h de La Réunion. Les compagnies aériennes ont été chargés d’informer les passagers concernés. Pour plus d’information, consultez le site internet de l’aéroport sur www.reunion.aeroport.fr

- Rectorat : Certains internats accueillant des étudiants en classe préparatoire ont fermé dès hier soir.

- Crèches : les crèches ont fermé depuis ce matin, conformément à l’alerte Orange. 

- Santé : Les services de santé ont recensé les personnes susceptibles de bénéficier d’une évacuation d’urgence en cas de dégradation de la situation.

- Qualité de l’eau : Les exploitants de réseaux d’adduction d’eau fragiles ont informé leurs abonnés de dégradations potentielles de la qualité de l’eau. Il est recommandé aux personnes qui ont eu à subir des coupures d’eau  ou qui constatent une dégradation de la qualité de l’eau, notamment par la présence de matières en suspension ou d’une perte de limpidité de l’eau, de consommer de l’eau embouteillée. A défaut, faire bouillir l’eau du robinet et la maintenir à ébullition au moins trois minutes. L’eau du robinet peut toutefois être utilisée pour tous les autres usages sanitaires (toilette, wc, lavage…). Ces mesures doivent être respectées jusqu’à communication officielle du rétablissement de la qualité de l’eau par votre distributeur. Il convient donc de rester vigilant aux messages et informations qui seront prochainement diffusés.

Focus sur le plan Orsec cyclone actuel (validé en 2018)

Le plan Orsec Cyclones a été révisé en 2018. Il a vocation à mieux prendre en compte les « cyclones de l’eau ». Aussi, la décision de changer de niveau d’alerte (de « alerte orange » à « alerte rouge » par exemple) n’est pas conditionnée seulement par la force des vents mais intègre également la notion de pluie. Le nouveau dispositif prend également en compte l’état du territoire (sols saturés en eau) pour s’adapter aux désordres attendus.

Pourquoi parler d’alerte cyclonique alors que le système n’est pas encore (ou ne deviendra pas) un cyclone ?

Dès lors que La Réunion est placée sous l’influence d’un système dépressionnaire, c’est le dispositif Orsec* Cyclone qui s’applique.
Les  systèmes dépressionnaires sont qualifiés de cyclone lorsque leurs vents dépassent 118 km/h en moyenne et 150 km/h en rafale. Avant ce stade, on parle de dépression tropicale, de tempête tropicale modérée, voire de forte tempête tropicale, qui peuvent être des phénomènes dangereux. Par exemple, lorsque Berguitta et Fakir ont concerné La Réunion, ces systèmes dépressionnaires étaient au stade de fortes tempêtes tropicales.
 

Rappel des consignes :

    • de se tenir informés régulièrement sur l’évolution du phénomène en suivant les prévisions météorologiques à la radio ou à la télévision ou sur les répondeurs de Météo France 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et le point cyclone au 08.97.65.01.01 ;
    • d’éviter les déplacements inutiles et pour ceux qui le peuvent favoriser le télétravail,
    • de ne pas franchir les radiers inondés, de ne pas s’aventurer en mer ou en randonnées,
    • de s’assurer de connaître le numéro du centre d’hébergement le plus proche de son domicile en contactant sa mairie,
    • de finaliser la protection de son habitation,
    • de prévoir son ravitaillement (eau, nourriture, bougies, piles…) au cas où la situation appellerait le déclenchement de l’alerte rouge,
    • de contacter son établissement de santé habituel pour les personnes qui suivent un traitement médical, en particulier les insuffisants rénaux et les insuffisants respiratoires,
    • de préparer une évacuation éventuelle.

Numéros de téléphones utiles : SAMU 15, Pompiers 18, Police et Gendarmerie 17.

*ORSEC : organisation de la réponse de sécurité civile


Amandine Dolphin
Rédactrice en chef adjointe - Passionnée de jeux vidéo, scrolleuse compulsive sur les réseaux... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes