MENU ZINFOS
Faits-divers

Alerte à la bombe : Il s’agit de l'appartement d’un des jumeaux radicalisés par "l’Égyptien"


Selon nos informations, l’auteur de la curieuse installation qui a provoqué l’évacuation d’un immeuble du Moufia et l’intervention d’une équipe de déminage ce lundi n’est autre qu’un des frères jumeaux interpellés en 2015 et condamnés en 2018 pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste. Anthony et son frère Thomas avaient été approchés par un prédicateur salafiste connu sous le surnom de "l’Égyptien".

Par - Publié le Lundi 14 Septembre 2020 à 16:44 | Lu 18847 fois

Il s’est rendu de lui-même auprès d’un service psychiatrique ce lundi, après avoir installé une bouteille de gaz reliée à différents câbles au milieu de son salon. Le jeune homme a même filmé son installation dans une vidéo publiée sur internet hier, où il explique vouloir créer "un flux d’énergie positive".
 
Face aux médecins, Anthony évoque la présence d’une bombe artisanale dans son domicile.
 
Les forces de l’ordre sont immédiatement prévenues, et pour cause, le jeune homme n’est autre qu’un des frères jumeaux interpellés en 2015 et condamnés en 2018 pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.
 
Les deux frères, Anthony et Thomas, devenus Mehdi et Mou Hammad, étaient âgés de seulement 18 ans lorsque le GIPN avait forcé la porte de la maison de leur mère dans le centre de Saint-Denis.
 
Convertis à l’islam un an plus tôt, les deux jeunes avaient eu la malchance d’être approchés par Naïl Varatchia, un prédicateur salafiste surnommé "l’Égyptien".
 
À partir de là, leur radicalisation se précise, et les deux Dionysiens envisagent alors de quitter La Réunion pour se rendre en Syrie faire le djihad. Ils seront interpellés avant de pouvoir mettre leur plan à exécution, le 2 juin 2015, et jugés le 1er février 2018. Ils écoperont alors de deux ans et un an de prison avec sursis mise à l’épreuve pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.

Le jeune homme a été interpellé par les forces de l'ordre ce lundi après-midi vers 15h45. Une évaluation de son état de santé mentale est en cours afin de déterminer s'il peut être placé en garde à vue.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par TICOQ le 14/09/2020 17:11

J'ai comme un sentiment d'insécurité qui me titille les orteils.

2.Posté par techer le 14/09/2020 17:52

Pourquoi vous l'appelez Anthony alors qu un autre prenom figure sur sa carte d identité?
Soit on donne des infos, soit on reste flou mais si on a peur de faire des amalgames, alors on ne dit rien

3.Posté par pff le 14/09/2020 18:06

Mais qu'est-ce qu'ils sont allez foutre dans des combats qui les concernent pas.

4.Posté par PAYET Frédérique le 14/09/2020 18:56

Ce que je voudrais comprendre, c'est comment des personnes considérées comme des terroristes (en herbe certes mais quand même!) n'ont pu être condamnés qu'à une peine avec sursis...

5.Posté par Rive Sud le 14/09/2020 19:46

A Techer :
la carte d'identité est celle de Naïl Varatchia, mentionné dans le texte.

Sinon, pour le taré bricoleur de bombe : on peut le livrer à Bachar Al Assad, après tout il voulait rejoindre l'Etat Islamique pour combattre le régime Syrien...

6.Posté par Sue Helen le 14/09/2020 19:52

@2 techer vous n’avez pas bien lu l’article ...

7.Posté par QBR974 le 14/09/2020 20:57

À techer : c’est la carte d’identité du prédicateur!!!

8.Posté par MARC le 15/09/2020 02:11

condamnés en 2018 pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et déjà dehors ? Venez pas pleurer après. La justice ne fait pas son travail, ces actes de terrorisme doivent être strictement punis. Vive le retour de la peine de mort

9.Posté par GOlgoth le 15/09/2020 06:50

un demi journée pour tout ca!

10.Posté par pascontent le 19/09/2020 19:30

Je ne comprend pas pourquoi les avoirs empêché de partir faire le Jihad.. Au moins ils seraient mort là-bas et nous tranquille ici. Il ne faut pas bloquer les départs... juste les retours.


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes