MENU ZINFOS
Social

Alcoolisée et filmée dans des querelles dans la rue : Quel suivi pour la mère d'Elianna ?


La vidéo qui montre la mère d'Eliana - la petite fille morte à deux ans sous les coups présumés de son ti-père - violente et alcoolisée pose la question de son suivi psychologique, médical et social afin d'éviter que l'histoire ne se répète.

Par Zinfos 974 - Publié le Mercredi 26 Janvier 2022 à 10:29

Acquittée le 5 mai 2021à l'issue du procès d'assises médiatisé de ce que La Réunion appelle désormais l'affaire Eliana, Pascaline Guilgori a fait reparler d'elle la semaine passée suite à la diffusion d'une vidéo postée sur Facebook où elle apparait une bouteille de bière à la main.

À proximité d'une boutique où elle viendrait régulièrement se ravitailler, la mère de famille, l'air furieux, insulte et gifle plusieurs fois violemment son interlocuteur impassible. Une scène qui se déroule en plein jour sur le trottoir à proximité du foyer où Pascaline serait hébergée actuellement à Sainte-Clotilde.

Une histoire qui, a priori, ne regarde que les intéressés. Mais à en juger par le nombre de visionnages et de commentaires que la vidéo a suscités, le sort de la Saint-Andréenne accusée, un temps, d'avoir exercé des violences sur sa petite de deux ans et entrainé sa mort, interroge.

Pascaline Guilgori devrait être indemnisée par la justice

Car après le passage de Pascaline Guilgori par deux ans en prison, un procès aux côtés de son ancien compagnon, Cédric Babas, poursuivi pour les mêmes faits, puis un acquittement, quel suivi psychologique, médical et social la société prévoit-elle ?

Ici, les points communs avec l'affaire Eliana font frissonner. À commencer par la photo de profil Facebook du ti-père condamné à 20 ans de réclusion criminelle, quasi identique au profil de celui qui reçoit les gifles dans la vidéo. Ce dernier semble être le compagnon actuel de Pascaline Guilgori, si on en croit les propos qu'elle tient et ce qu'elle lui reproche. Or, les deux images suggèrent une violence similaire qui est inquiétante eu égard au passé de la jeune femme.

Que se passerait-il si elle se trouvait à nouveau enceinte ? Car son comportement sur cette vidéo montre qu'elle semble toujours aux prises avec ses démons : l'alcool, la violence, l'inactivité. Des éléments apparus dans l'affaire de la mort de la petite Eliana. 

Un nouveau procès réclamé par son ex-compagnon fin mars

Selon nos informations, les services sociaux du Conseil départemental suivraient la situation de près afin d'éviter que le scénario du passé ne se répète. Très inquiet, le collectif Eliana, qui rappelle que Pascaline Guilgori a déjà deux enfants placés en famille d'accueil, est également mobilisé.

Les 24 et 25 mars, Cédric Babas sera rejugé devant un nouveau jury populaire suite à l'appel de sa condamnation interjeté à l'issue du procès. Quant à Pascaline Guilgori, elle devrait être indemnisée par la justice pour son passage en détention préventive suivi d'un acquittement. La réparation intégrale de son préjudice moral et financier pourrait atteindre jusqu'à 50.000 euros par année d'incarcération.

De nouvelles vidéos apparaissent

Depuis le week end dernier, de nouvelles vidéos circulent sur le net. Elles montrent cette fois-ci Pascaline Guilgori et son supposé actuel compagnon être mis en garde par des femmes qui semblent leur reprocher d'avoir fait quelque chose. Sur l'une des vidéos filmées par l'un des vis-à-vis du couple, la scène se termine par des coups donnés avec un bâton avant que la caméra ne soit éteinte.  




1.Posté par JORIELE974 le 26/01/2022 10:52

Castration chimique et ligature des trompes des gens écervelés feront de leurs progénitures des futurs écervelés et des caids professionnels les mauvaises herbes il faut les traiter à la racine un fléau pour la citée !

2.Posté par cenkorli le 26/01/2022 08:26

faut il mettre en place un Pass Mentale pour autoriser un couple à faire des enfants ? Malheureusement oui , car élever un enfant requiert des qualités humaines et financiers que beaucoup n ont pas de nos jours. A mediter !

3.Posté par cenkorli le 26/01/2022 08:27

Elle fait le cagou , dans quelques temps elle touchera le pactole, alcool à volonté.

4.Posté par pers/REEL...... le 26/01/2022 11:28

en effet ce pauvre homme a reçu beaucoup de gifles : à un moment donné il a baissé la tête jusqu'aux jambes pour ne plus en recevoir de coups sur la tête...Dieu que c'est triste ces clichés...quoi faire, qui doit s'en occuper....comment gérer ces souffrances ....QUI EST RESPONSABLE....devons(-nous laisser -monter- instaurer ces violences de plus en plus cruelles.....

5.Posté par 🎊 le 26/01/2022 11:39

Elle pourra faire la fête 🥳 avec nos impôts. 100000 euros!!! Ça donnera des idées aux autres.

6.Posté par Papapio, "Pére Amor" le 26/01/2022 11:48

Pour le JAF, la solution habituelle est simple, Condamner le vrai Père...

Afin que la Monoparentalité féminine subventionnée dans les "Pouponnières de l.Outreau Mère" rapporte un MAX de Devises de la métropole

7.Posté par Papapio, "Pére Amor" le 26/01/2022 11:49

Pour le JAF, la solution habituelle est simple, Condamner le vrai Père...

Afin que la Monoparentalité féminine subventionnée dans les "Pouponnières de l.Outreau Mère" rapporte un MAX de Devises de la métropole.

8.Posté par 4notherlife le 26/01/2022 12:06

A l'image de son quartier.

9.Posté par Pomme le 26/01/2022 12:42

100 000€ pour ça........
Dire que d'autres travaillent dur toute leur vie, élèvent et éduquent leurs enfants du mieux possible, et ne gagne pas autant....

.....Perplexe......

10.Posté par lol le 26/01/2022 12:46

Peine perdue, que faire ? Même si c'est affreux de le dire JORIELE974 a raison. On ne peut empêcher des gens qui veulent se détruire de le faire, mais par contre on peut limiter les effets néfastes de leurs actions sur le reste de la société.

11.Posté par riverstar974 le 26/01/2022 13:16

Misère sociale et intellectuelle. Dommage que ces gens-là fassent des enfants pour toucher les allocs

12.Posté par zarzuela le 26/01/2022 12:33

Elle rentre bourrée o foyer???quel suivi!!!!

13.Posté par l''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 26/01/2022 16:13

quand je pense que c'est nos impots qui paye ça...

14.Posté par Elle est belle la France lol le 26/01/2022 17:33

Quel suivi de la "Justice" française?
Quasiment aucun, ce qui fait qu'en France, on a près de 70% de récidivistes !
Alors qu'en Suède par exemple, il y en a à peine 10%... mais pour cela il faut une véritable volonté et les moyens associés ;)

15.Posté par paulux le 26/01/2022 17:40

Pourquoi n'est elle pas sous tutelle?

16.Posté par Rajao le 26/01/2022 17:45

Vous! C'est devenu malheureusement banal ce genre de situation. On vit avec.

17.Posté par Lidiot le 26/01/2022 20:00

Pauvre Réunion...pauvres couillons qui se lèvent des potron-minet pour ramener une pitance pour les siens.....Notre pays est vraiment au fond de l'abîme
.

18.Posté par tehmal le 26/01/2022 19:29

Et le département ne peut pas l interdire de sortir surtout pour boire. A t elle un suivi psychologique et medical ? Et il faut la remettre en prison si elle ne sait pas se comporter mieux que ça. Au moins le sevrage sera plus sérieux. Du coup, c est à se poser des questions sur ce procès. Parce que l indemniser, au bénéfice du doute, n est certainement pas une bonne idée... justement le refuge dans l alcool est peut être une solution pour soulager sa conscience. Enfin, elle même sait sa part de responsabilité...

19.Posté par ZamzamaheLL le 27/01/2022 06:02

L'erreur a était de la libéré !

20.Posté par Zorro le 27/01/2022 09:55

Théorème de Bello: La femme est victime par nature. Quand elle est coupable, ça n’est pas sa faute.

21.Posté par Arsene le 27/01/2022 12:35

ET PERSONNE NE REAGIT POUR CES HOMMES BATTUS PAR DES FEMMES OU LEUR FEMMES !!

Marche blanche, journées associatives changement de la loi et suivi des autorités pour protection. Numéro orange . A quand la journée mondial des hommes ? On parle d'égalité !!!!!!!!

22.Posté par Dj974 le 27/01/2022 16:24

"les services sociaux du Conseil départemental suivraient la situation de près afin d'éviter que le scénario du passé ne se répète." VOUS ATTENDEZ QU'IL Y AI UN NOUVEAU MORT ?

23.Posté par Internaute le 28/01/2022 10:45

C'est grave du foutage de gueule
Faut pas attendre quel soi a nouveau en cloc pour réagir
En plus quel va recevoir une indemnisation mdr sa sera la fête au village
#vivelalcool #vivelesmeurtres #vivelajustice
#liberté #egalité #fraternité #monculwai

24.Posté par Patlemilpat le 28/01/2022 17:16

J ai perdu des amis à cause de cette idée de "permis de procréer" qui me passe régulièrement par la tête.

Je ne la trouve pas si bête moi !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes