MENU ZINFOS
Faits-divers

Alcoolisé, un ti-père filmé en plein acte de violence


Une fois de trop, des violences figuraient au menu de l'audience de comparution immédiate de ce mercredi. Cette fois, il s'agissait de violences sur mineur de 15 ans mais également sur conjoint. L'homme de 32 ans comparaissait en état de récidive.

Par - Publié le Mercredi 11 Août 2021 à 18:16

Jean-Patrick D., 32 ans, n'est pas d'un naturel violent, sauf quand il boit. Le 8 août, alors que sa compagne quitte le domicile vers 7h30, il ne tarde pas à sortir pour aller picoler avec ses dalons.

Il revient en fin de matinée bien éméché et s'agace fortement du comportement du jeune fils de sa compagne qui, selon lui, passe trop de temps devant son ordinateur. Alors qu'elle est de retour, sa compagne tente de l'apaiser et de le calmer, rien n'y fait. Les choses s'enveniment au point que la soeur de 12 ans en vient à protéger son petit frère. La maman, qui a peur pour ses enfants, a le réflexe de demander à sa fille de filmer la scène avec son téléphone.

Très énervé, le prévenu tente violemment d'arracher le GSM de la jeune fille en lui portant un coup sur le bras. Le sang de la mère ne fait qu'un tour. Son instinct maternel aidant, elle prend sa bombe lacrymogène et la déverse sur le visage de son compagnon.

Les gendarmes sont appelés, ils interviennent et le place en garde à vue. Lors des auditions, il apparaît que la jeune fille avait déjà été giflée en juin dernier. "Il est méchant quand il a bu. Il sort boire et il revient énervé", dira l'adolescente. À la barre, le prévenu reconnait les faits mais... "Il y a une partie que je reconnais et il y a une partie où la petite met tout en oeuvre. Elle veut nous faire séparer et elle a joué la comédie, elle l'a dit à son frère" , explique t-il au tribunal. 

"Madame, pourquoi c'est les femmes qui ont toujours le pouvoir ?"

La présidente le reprend instantanément lui indiquant que les témoignages concordent et lui fait également remarquer que ce n'était jamais de sa faute. Jean-Patrick D. lui répond alors, tel un enfant pris la main dans le sac : "Madame, pourquoi c'est les femmes qui ont toujours le pouvoir ?" 

Selon le parquet, il "justifie ses passages à l'acte car il ne se sent pas aimé dans cette famille". Et d'enchainer : "La chose qui revient, c'est que c'est toujours de la faute des autres. Il a toujours ces réactions violentes quand il a bu, et la petite a même pu anticiper sa réaction et le filmer car c'est récurrent. Il doit comprendre qu'il doit quitter le domicile. Je demande 1 an de prison dont 6 mois de sursis probatoire, une obligation de soins, des interdictions de paraître au domicile de madame et de contact ainsi que son maintien en détention", requiert le parquet. 

La défense de Jean-Patrick D. met en exergue la difficulté qu'il y a d'élever des enfants qui ne sont pas les siens : "Ce n'est pas évident la vie de couple dans les familles recomposées qui ont des enfants. Il faut trouver sa place et remplacer le père. Ils ne sont manifestement pas d'accord sur l'éducation des enfants. C'est vrai que quand il a bu, il ne se contrôle pas ! À un moment il faut que cela s'arrête et cette comparution servira à ça, sinon un jour ça va mal finir. Il doit prendre ses responsabilités, une peine mixte apparait justifiée".

Reconnu coupable, Jean-Patrick D. est condamné à 1 an de prison dont 6 avec sursis probatoire. Dans 6 mois, après sa sortie, il devra également se soumettre aux obligations demandées par le parquet dans le cadre du sursis probatoire pour une durée de 2 années.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par pierre le 12/08/2021 05:53

qand on a pris la décision d'aimer une femme qui a des enfants qui ne sont pas les siens , on doit aimer aussi les enfants autant que la maman , quel drole de plaidoirie a la con, que cet avocat met en exergue les difficultés d'un homme aimant une femme et de ne pas aimer d'élever les enfants , qui ne sont pas les siens, heureusement que le tribunal n'as pas suivi cette défense.

2.Posté par Aterré le 12/08/2021 08:44

Quand il sortira, qui sera là à l'attendre, les yeux enamourés ? ? ?

3.Posté par OScar le 12/08/2021 10:19

Quand tu prends la maman, tu prends aussi sa famille (enfants, parents de la femme et ses frères et sœurs), sinon tu te prends une fille de joie.

4.Posté par Zarin le 12/08/2021 11:29

Une poupée pour "adultes" en silicone n'appelle pas les gendarmes !!!

5.Posté par Choupette le 12/08/2021 14:55

"Ce n'est pas évident la vie de couple dans les familles recomposées qui ont des enfants".

Les enfants c'est comme les P; on ne supporte que les siens !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes