MENU ZINFOS
Faits-divers

Alcool, psychose et violences ne font pas bon ménage... surtout pour la victime


Un Dionysien était jugé ce vendredi pour des violences et humiliations sur sa compagne. Elle n'a pas souhaité porter plainte mais il a été condamné à plusieurs années de prison.

Par - Publié le Vendredi 26 Mars 2021 à 22:12 | Lu 2344 fois

Des cris émanent une fois de plus de cet appartement à Saint-Denis mercredi soir où les disputes et violences y sont fréquentes. Si d’habitude c’est le voisinage qui s’inquiète du bruit, cette fois-ci c’est monsieur qui appelle les forces de l’ordre. À leur arrivée, ils découvrent une femme fortement alcoolisée (plus de 4 grammes) et qui présente de multiples blessures. Elle est transportée à l’hôpital. Lui, est placé en garde à vue. 

Sans surprise, elle ne se souvient pas des détails de la soirée mais affirme que cela fait trois ans qu’ils se sont rencontrés en centre de désintoxication et qu’ils sont en couple. Depuis décembre, la relation se serait dégradée. En effet, les voisins alertent la police le 29 décembre : la victime criait "au secours" dans l’appartement. Des traces de coups sur tout le corps et une hémorragie à l’œil gauche, la femme se voit prescrire 10 jours d’ITT. Mais il s’agirait de "la première fois" donc elle ne souhaite pas porter plainte. 
 
"La situation psychologique et psychiatrique n’est pas stable pour nous deux"
 
Cette fois-ci, elle ne porte pas plainte non plus. Malgré le fait que le prévenu minimise ses actes et qu’une vidéo, qu’il a faite, le montre en train de la violenter à coups de poing et de savates en ayant des propos humiliants et même "militaires".

Ancien commando, il souffrirait de stress post-traumatique mais serait également bipolaire. En plus de son traitement, il boit. Et madame, dépressive, boit aussi. "La situation psychologique et psychiatrique n’est pas stable pour nous deux", affirme-t-il devant le tribunal correctionnel où il est jugé en comparution immédiate. Mais la juge remarque néanmoins : "On est dans la soumission là". 
 
Si la procureure note un problème d’alcoolisme et un "fonctionnement pathologique du couple" ainsi que des "blessures importantes", avant de requérir 18 mois de prison dont la moitié avec sursis, les magistrats optent pour une peine bien plus lourde.

Le compagnon violent écope de 4 ans de prison dont un an avec sursis et un mandat de dépôt pour "des violences extrêmement graves". Direction Domenjod. 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par HULK le 27/03/2021 13:36

Elle n'a pas souhaité porter plainte : elle l'aime. C'est comme dans la chanson : il m'fout des coups, il m'prend mes sous,mais je l'aime. Un peu tordue, non? Alors ne viens pas te plaindre. Et arrêtons de dire que c'est parce qu'elle ne peut pas. Ce n'est pas toujours vrai.Trop facile.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes