MENU ZINFOS
National

Alain Juppé se retire de la politique nationale momentanément


- Publié le Vendredi 2 Décembre 2016 à 17:32

Alain Juppé se retire de la politique nationale momentanément
Alain Juppé n’a pas souhaité commenter la décision de François Hollande de ne pas se présenter à sa propre succession. Le candidat malheureux de la droite a, cependant, affirmé son désir de prendre un certain recul.

"J’ai décidé de me retirer de la vie politique nationale, pour le moment ", a déclaré le maire de Bordeaux où il "se sent bien ", avant le conseil de Bordeaux Métropole, vendredi.

Virginie Calmels, sa dauphine, a également précisé qu’elle ne se présenterait pas aux législatives. "Elle souhaite privilégier la mairie et la métropole ", a noté le candidat, battu au second tour de la primaire de la droite par François Fillon. 




1.Posté par KLOD le 02/12/2016 17:44

on pourra gloser tant qu'on veut : Hollande et Juppé ont su rester digne devant l'adversité , BRAVO !

2.Posté par GIRONDIN le 02/12/2016 18:15

1er ministre de Bayrou?

3.Posté par noircnoir le 02/12/2016 19:08

Une petite soupe aux poireaux pomme de terre, on remet les bandes et dodo dans le sarkophage pour rever des français aux 145h hebdo pour payer sa nouvelle pyramide


4.Posté par Thierry Massicot le 03/12/2016 01:46

C'est drôle, mais jamais je n'aurais penser rendre hommage à Nicolas Sarkosi (et pour le coup, je ne l'appelle pas Bismuth,lui qui a eu l'élégance de se retirer (après qu'on l'ai virer de cette primaire) avec une élégance certaine de la politique national (Si seulement, il avait eu la même grandeur en campagne plutôt que de flatter les plus bas instincts pour chopper des voies électorales, le con!" Il n'empêche que ce Mitterrand, loin d'être ma tasse de thé a, pour moi les adieux les plus émouvants, les plus grandioses qui ont été fait...Je vous fait un copié-collé de ses adieux , enfin juste la fin de son allocution:

"L'an prochain, ce sera mon successeur qui vous exprimera ses voeux. Là où je serai, je l'écouterai le coeur plein de reconnaissance pour le peuple français qui m'aura si longtemps confié son destin et plein d'espoir en vous.

Je crois aux forces de l'esprit et je ne vous quitterai pas. Je forme ce soir des voeux pour vous tous en m'adressant d'abord à ceux qui souffrent, à ceux qui sont seuls, à ceux qui sont loin de chez eux.

Bonne année et longue vie. Vive la République. Vive la France"

5.Posté par Pierre Balcon le 03/12/2016 08:26

Ah Massicot ! toujours la magie du verbe .
J'ai appartenu longtemps à la machine à produire des mots et je puis vous assurer que c'est l'univers du mensonge .
Pour connaître l'authenticité d'un être , demandez lui donc plutôt comment il traite sa femme , ses amis , ses voisins , tous les gens avec lesquels il entre chaque jour en interaction directe .
Plus on s'éloigne du cercle de l'intimité plus on prive l'interlocuteur de tout moyen de vérifier la sincérité de ses propos .
Alors à la TV, vous pensez.
Tenez Sarko , j'ai connu des gens qui l'ont fréquenté directement et ils ont tous témoigné que c'était un bon pote , très généreux , attentif aux autres et qui pratiquait le vélo de manière très simple avec ses amis le dimanche .
Marine a commencé sa carrière comme avocate très dévouée aux causes des femmes battues et des étrangers figurez vous !
J'en ai connu d'autres qui se donnaient fière allure et qui n'était que des petites crapules .
Je vous donnerai les noms si P Dupuy organise un pot de fin d'année .
Rappelez vous ce que je vous ai dit et la grille de lecture du monde : "l'inversion des valeurs" .
J'ai longtemps fréquenté à la fois le monde de gauche par conviction et celui de droite par mon métier . Eh bien c'est le paradoxe complet , conformément à ce que prédit Freud : du premier j'ai retenu l'égoïsme, le cynisme , la médiocrité , l'arrivisme et la lâcheté ; du second (où il n'y pas non plus que des enfants de chœur bien sûr) plus de générosité , de morale, d'attention et beaucoup plus de compétences . Et surtout à droite il y a un peu d'éducation et de classe , à gauche ce ne sont souvent que des canailles .
J'étais à Nantes quand a éclaté l'affaire Urba et j'ai vu toute cette faune peu ragoutante qui nous faisait des discours à dégouliner de moraline.
J'étais à Saint Denis quand M Tamaya a eu la mauvaise idée de venir en aide à qui vous savez et quand ce même dans la détresse quelques mois avant et qui appelait au secours lui a savonné la planche pour le faire glisser , quitte à assure la victoire de son adversaire .
Dans le grand théâtre de la vie faussement appelée "politique" ça fait partie du métier que d'apprendre à prendre congé après une défaite . Un "négre" aura préparé un papier la dessus
Si vous saviez réellement comment ça fonctionne ça vous donnerait la nausée. Je crois avoir quelque titre à en témoigner .
Quant aux " forces de l'esprit" , quelle tartuferie ! Une façon de s'assurer le salut dans" l'au de là" ( on sait jamais comme dirait Pascal ) , une manière qu'avait trouvée Mitterand , malade et près d'avoir à rendre des comptes , de remettre un pied en religion , alors qu'il affichait jusque là le parfait athéisme du "socialiste matérialiste" . après avoir fréquenté les maristes .
Pour les forces de l'esprit je préfère le radicalisme décapant de Nietzsche . Là il y a de l'esprit , de la force et de la constance !

6.Posté par Fabiho le 03/12/2016 10:21

Après un vent pareil, mieux vaut lu res son caz...

7.Posté par ali baba le 03/12/2016 10:48

et margie sudre elle annonce quoi?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes