Océan Indien

Air Mauritius commence à reprendre de l'altitude...

Lundi 4 Mai 2009 - 07:49

Après plusieurs mois de tumultes financiers, la compagnie nationale de l'Île soeur, Air Mauritius, semble reprendre peu à peu de l'altitude. Selon Xavier Duval, le Vice-Premier ministre et ministre du Tourisme de l'Île Maurice, la situation de la compagnie serait devenue plus "confortable". Ce dernier a ajouté qu'aucune injection d'argent n'est intervenue de la part de son gouvernement en direction de la compagnie.


Air Mauritius commence à reprendre de l'altitude...
En réponse à des déclarations "intempestives" publiées dans les colonnes de la presse mauricienne, le Vice-Premier ministre, Xavier Duval, a souhaité réagir au sein d'un communiqué de presse du Ministère du Tourisme. Selon ce dernier, la situation de la compagnie est dorénavant plus saine et plus "confortable".

Après les difficultés financières rencontrées depuis le mois de janvier suite à l'achat, au prix fort, de kérosène, le Vice-Premier ministre et ministre du Tourisme a déclaré que la situation actuelle de la compagnie nationale était "plus confortable" avant d'ajouter qu'Air Mauritius "doit continuer de naviguer dans un environnement international difficile". Cette éclaircie dans le ciel de la compagnie au Paille-en-queue est, en réalité, une réponse à la stabilisation du prix du baril de pétrole et à une meilleure parité entre l'euro et le dollar.

"Permettre à la compagnie (...) de contracter des emprunts..."

D'après le site d'informations L'Express de Maurice, ce communiqué présente des éclairages sur une éventuelle participation gouvernementale : "Le gouvernement a émis des lettres de garantie aux banques et aux institutions financières afin de permettre à la compagnie (...) de contracter les emprunts nécessaires pour assainir sa situation financière. Ces garanties deviennent caduques au fur et à mesure qu'Air Mauritius honore ses engagements."

Après plusieurs mois de difficultés et d'asphyxie financière, Air Mauritius reprend progressivement de l'altitude mais évolue désormais au sein d'un nouveau contexte international fortement marqué par la pandémie de grippe porcine née au Mexique. Ceci étant, après la mise en application de mesures drastiques concernant la gestion de la compagnie, comme la réduction des billets GP, Air Mauritius retrouve peu à peu son dynamisme à l'image des nombreuses campagnes publicitaires réalisées, par exemple, à l'Île de la Réunion avec la vente de 6.000 billets à 199 euros.
Ludovic Robert
Lu 1529 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues