Océan Indien

Air Mauritius: Problème technique sur le Port-Louis/Londres, l'avion fait demi-tour

Dimanche 31 Mars 2019 - 12:08

Le vol MK42 a décollé comme prévu hier soir à 23h08 de l'aéroport de Plaisance à destination de Londres. Mais, une quinzaine de minutes après le décollage, alors que l'Airbus A350 était encore à proximité de l'ile soeur, le pilote a détecté un problème technique grave, suffisamment pour qu'il décide de faire demi-tour et de revenir se poser à l'aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam.

Plusieurs témoins, cités par le site d'information Zinfos Moris, ont rapporté que l'avion avait été aperçu
à Moka, Albion et Trianon volant à très basse altitude, ce qui avait provoqué l'émoi chez les internautes.

En fait, comme l'avion venait de décoller, ses réservoirs étaient pleins et il faut savoir qu'un avion a une masse maximale à l'atterrissage. Selon le journal mauricien L'Express, il a donc dû tourner en rond pendant 45 minutes à une altitude d'environ 1.800m au dessus de l'océan pour brûler du carburant, ce qui est effectivement très bas pour un avion.

Cependant, il a plus probablement effectué cette manoeuvre pour vider son kérosène au dessus de la mer, une procédure classique dans ces circonstances mais sur lesquelles les compagnies aériennes préfèrent manifestement se montrer discrètes. Il vaut sans doute mieux ne pas ébruiter par les temps qui courent qu'on déverse des tonnes de carburant dans l'océan, à proximité des plages, pour ne pas mécontenter les écolos et faire fuir les touristes.

S'il s'était agi de bruler le carburant, comme le stipule le journal, l'avion aurait dû tourner des heures en rond, ce qui n'était pas possible au regard de l'urgence de se poser suite à la panne technique.

Les passagers ont été logés dans un hôtel en attendant d'avoir un autre vol dans le courant de la journée.

Capture d'écran de l'application Flightaware, qui permet de suivre les trajets des avions et montrant le vol d'Air Mauritius tournant en rond à proximité des côtes mauriciennes
Capture d'écran de l'application Flightaware, qui permet de suivre les trajets des avions et montrant le vol d'Air Mauritius tournant en rond à proximité des côtes mauriciennes
Pierrot Dupuy
Lu 7328 fois



1.Posté par JPP le 31/03/2019 13:55

"une masse maximale à l'atterrissage."

au décollage non!

il faut qu'il soit plus léger à l'atterrissage d'où le délestage en kérosène.

2.Posté par kismayo le 31/03/2019 15:04

De plus, il ne s'agissait pas d'un A 350 mais d'un A 340 (quadriréacteur)

3.Posté par Arkanger le 31/03/2019 17:16

Effectivement les gros avions ont une masse max atterrissage inférieure à la masse max décolalge, d'où le délestage.
En revanche, le kérozène délesté ne tombe pas dans la mer. Il est vaporisé dès sa sortie des réservoirs et reste dans l'air sous forme de vapeur.

4.Posté par Ils ne gaspilleraient pas du kerosène sinon le 31/03/2019 18:12 (depuis mobile)

Non, la masse à l''atterissage ne correspond pas à celle du décollage, car là on est dans le même sens que la pomme de Newton, et on va vers un impact qu''on espère le plus doux possible. Enfin perso, et c''est pas un crime. Non ?

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 31/03/2019 18:39

fukcd473
Mais quand allez-vous donc vérifier l'information et diffuser la bonne information ?
L'avion incriminé par l'incident est l'A340-313 (Paille-En-Queue) et non pas l'un des 2 A350 !
C'est comme pour "évasané" ! Mdr !

6.Posté par TICOQ le 31/03/2019 20:06

1800 m (6000 ft) altitude minimum pour un délestage à condition de voler à une vitesse d'au moins 500 km/h pour qu'il y ait vaporisation du kéro.

7.Posté par Loi des séries le 31/03/2019 21:14 (depuis mobile)

Les passagers ont chanté en cœur "litourné" mdr

8.Posté par :-) le 31/03/2019 21:39 (depuis mobile)

En quoi le modèle de l''avion importe quand on ne connaît même pas la différence entre un décollage et un atterrissage. Plus commun qu''on ne le pense.

9.Posté par Mermoz le 01/04/2019 00:46

Post 8: merci, quand on lit les conneries des post précédents (tous des pilotes chevronnés lol), il est bon de remettre les pendules à l'heure...

10.Posté par Jacob le 01/04/2019 07:33 (depuis mobile)

Bof c pas grave si il on verser le essences dans la mer du moment les passagers sont sauvés !!! Et si il avait pas fait sa et que l’avion ce craché bin on aurait dit pourquoi il a pas lâché son essence !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie