MENU ZINFOS
Economie

Air France et Air Mauritius déclarent la guerre à Air Austral


On le savait. Air France avait un moment envisagé de positionner deux avions moyen-courrier à la Réunion dès l'hiver 2008-2009. On le sait maintenant, les deux Airbus A 320 ne se poseront pas à la Réunion. En réalité, la compagnie nationale a changé de stratégie et mise maintenant sur un nouvel accord avec Air Mauritius.

Par Ludovic Robert - Publié le Jeudi 4 Décembre 2008 à 12:40

Air France et Air Mauritius déclarent la guerre à Air Austral
Dans le but de desservir la région Océan Indien et de reprendre pieds en outre-mer, Air France avait  annoncé la création d'un Hub (aéroport d'éclatement) à Gillot. A l'époque, l'information avait été donnée par Air France Alpa (syndicat majoritaire de navigants techniques).

Contacté ce matin, le chargé de communication d'Air France, Edine Lechlech a refusé de confirmer officiellement l'annonce de l'abandon de ce projet: "On ne sait pas si les choses vont bouger vite ou pas. C'est un projet qui est reporté et je suis totalement incapable de vous dire ce qu'il en est actuellement..."
Antoine Franco, le bouillant président de l'association Coll'air a apparemment plus d'informations: "Air France a abandonné tous les projets de délocalisation des A 320 dans la zone. Une nouvelle stratégie, plus intelligente et tenant compte de sa clientèle, a été mise en place".

On s'en souvient, Air France avait rétrocédé ses droits de trafic dans la zone régionale en 1983 à Air Austral, sur injonction gouvernementale.
Elle  souhaite aujourd'hui retrouver ses ambitions passées et redevenir le numéro 1 dans la zone.
L'ex compagnie nationale avait pour ce faire deux options: soit se servir de Gillot comme plate-forme d'éclatement, grâce à deux Airbus A 320 basés à la Réunion, soit acheminer ses passagers jusqu'à Maurice et s'appuyer ensuite sur le réseau d'Air Mauritius. Dans un premier temps, c'est la première option qui avait été choisie. Mais, après réflexion, c'est la piste mauricienne qui l'a finalement emporté.
Selon Antoine Franco, l'accord a bel et bien été signé: "Air France a décidé de revenir sur l'océan Indien, non plus par la Réunion, mais à partir de l'île Maurice!"

Il s'agit clairement d'une stratégie offensive face à Air Austral qui, rappelons le, avait récemment racheté 49 % du capital de la petite compagnie mauricienne Catovair, avec l'espoir de s'en servir pour desservir des escales comme Rodrigues ou Agalega sous le nom d'Air Mascareignes.
Malheureusement, le gouvernement mauricien a refusé les droits à Air Austral au profit d'Air France. En échange, l'ex-compagnie nationale va exploiter avec Air Mauritius une vingtaine de capitales européennes et des destinations comme Perth, Hong-Kong ou Dubaï en "code share" (partage des résultats sur la ligne). Ce qui signifie qu'en achetant un billet Air France Gillot-Plaisance-Perth, vous pourrez en fait voyager sur un avion d'Air Mauritius.

A l'heure actuelle, de nombreux Réunionnais s'envolent déjà vers Paris via Plaisance avec Air Mauritius, trouvant là l'opportunité de payer moins cher pour une qualité de voyage supérieure. Dorénavant, ils auront la possibilité de prendre, au choix, des vols Air France ou Air Mauritius au départ de la Réunion, via Maurice: une véritable aubaine donc pour Air France... et Air Mauritius.
L'objectif étant également d'anticiper sur la venue annoncée de compagnies moyen orientales ou asiatiques dans la zone.

Air Austral risque fort d'être la grande perdante de l'opération. Déjà que le gouvernement souhaitait la voir baisser ses tarifs sur la liaison avec la métropole, voilà qu'elle va avoir à faire face à une alliance d'Air France avec Air Mauritius sur la desserte régionale.

Air France et Air Mauritius, deux gros morceaux qui risquent fort de rester en travers de la gorge de Gérard Ethève...



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes