Faits-divers

Air France: Le directeur rappelé à Paris pour comportement inapproprié auprès d'employées

Christian Oberlé n'est plus directeur régional d'Air France à la Réunion.
Peu de personnes étaient au courant, tant son départ a été précipité.
Officiellement, il a été muté au siège à Paris, dans le cadre d'une mutation classique.
Il n'en est rien. S'il est rentré aussi vite, sans même prévenir la plupart de ses amis, c'est à la suite d'un signalement pour comportement sexuel inapproprié de la part d'une employée de l'agence de Saint-Denis.
Très gênée, la compagnie a fini par reconnaitre les faits. A moitié...

Vendredi 27 Avril 2018 - 12:43

Début septembre 2016. Christian Oberlé (à droite sur la photo) recevait le gratin de la Réunion au Lux à l'occasion de sa prise de fonction. A gauche sur la photo, Frédéric Alory, son prédécesseur, et au milieu, Dominique Sorain, l'ancien préfet de la Réunion
Début septembre 2016. Christian Oberlé (à droite sur la photo) recevait le gratin de la Réunion au Lux à l'occasion de sa prise de fonction. A gauche sur la photo, Frédéric Alory, son prédécesseur, et au milieu, Dominique Sorain, l'ancien préfet de la Réunion
En général, les directeurs régionaux d'Air France restent 4 ans dans l'île. Ayant pris ses fonctions le 1er septembre 2016, rien ne laissait présager le départ de Christian Oberlé de la Réunion.

D'autant que les conditions de ce départ ont surpris tout le monde. En catimini, presque personne n'était au courant... Même ses amis les plus proches n'ont appris la nouvelle qu'au dernier moment.

Le 29 mars, il avait réuni quelques cadres d'Air France, un ou deux partenaires et un journaliste (pourquoi un seul au fait?) pour leur présenter une future coopération de la compagnie avec le restaurant L'Atelier de Ben à Saint-Denis. A aucun moment, il n'a évoqué un éventuel départ.

Quelques jours plus tard, il était dans l'avion...

Des rumeurs qui circulaient depuis quelque temps

Officiellement, Christian Oberlé a été rappelé à Paris, au siège de la compagnie, dans le cadre d'une mutation classique. Il n'en est absolument rien.

Cela fait quelques temps que des rumeurs circulaient dans le Landernau dionysien sur les sorties nocturnes du directeur régional d'Air France, qui fréquentait assidûment certaines boites de nuit. Rien de bien gênant, si ce n'est que ça faisait jaser au sein de la bonne société dionysienne.

Beaucoup plus grave, des bruits ont commencé à circuler, au sein même de la compagnie cette fois, sur des avances pour le moins indécentes que le directeur régional aurait faites à des employées. On évoque des propositions impudiques à l'occasion de l'inauguration de l'agence de Saint-Pierre, mais également lors du dîner annuel de la compagnie.

Les jeunes femmes qui avaient été approchées s'en étaient émues auprès de collègues, et le bruit avait commencé à circuler.

Le coup de grâce : une nouvelle affaire avec une employée de l'agence à St-Denis

Mais le coup de grâce est arrivé à la suite d'une nouvelle affaire concernant une employée de l'agence de St-Denis. Si la jeune femme n'a pas souhaité porter plainte, l'affaire est malgré tout remontée jusqu'au CHSCT qui a étudié le dossier.

Plus possible dans ces conditions d'étouffer l'affaire.

Un émissaire de la direction générale est venu de Paris et quelques jours plus tard, l'affaire était entendue. Christian Oberlé quittait la Réunion sans tambours ni trompettes, mais sans que personne (ou presque) à la direction ne soit au courant.

Interrogé, le service Communication de la compagnie est tombé des nues. Au point que nous aurions pu douter de nos informations. Heureusement que nous avions tous les éléments, et notamment le nom de la jeune femme dont il avait été question au CHSCT.

Air France finit par confirmer

L'affaire est remontée jusqu'à Paris, et le communiqué officiel est tombé ce matin : "Air France a pris connaissance des informations relayées par Zinfos974 concernant un de ses employés précédemment basé à La Réunion. La compagnie prend avec le plus grand sérieux les plaintes impliquant ses salariés. Une enquête interne a été lancé (sic) pour faire la lumière sur les faits. Conformément à sa politique du respect de la vie privée et de la confidentialité, Air France ne divulgue pas d'informations à des tiers sur les dossiers de ses employés".

Sans reconnaitre explicitement les faits, la compagnie admet qu'une plainte a bien été déposée.

Christian Oberlé sera remplacé par Claire Tabakian qui prendra officiellement ses fonctions le 1er mai.
Pierrot Dupuy
Lu 31316 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

3.Posté par Marie le 27/04/2018 14:31

c'est ce qu'on appelle laver son linge sale en famille, et c'est très bien comme cela, circulez il y a rien à voir! moi je dis bravo à cette compagnie, aucun intérêt de mettre çà sur la place publique donc affaire classée et on passe à autre chose.

2.Posté par pipo le 27/04/2018 14:07

ça vole bas...Et bien sur le nouveau directeur sera une directrice!

1.Posté par pipo le 27/04/2018 14:04

ça vol bas...!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie