Société

Agrumes: Une production locale florissante mais menacée

Dimanche 24 Juin 2018 - 10:57

La saison des agrumes est lancée. Citrons, mandarines, clémentines… dans le verger de 5 hectares de Luguy Yebo après un été bien arrosé, les fruits juteux font le plein de soleil et se gorgent de sucre. Le producteur, installé depuis 26 ans à Petite-Ile peut produire jusqu’à 30 tonnes d’agrumes en agriculture raisonnée, "dans une bonne année", qu’il écoulera en grande partie en vente directe aux consommateurs. 

En moyenne, 3 500 tonnes d’agrumes sont produits par an à La Réunion par 250 producteurs. Si il y a 5 ans la production locale atteignait les 50 % de part de marché avec 5 000 tonnes de fruits, ces deux dernières années, celle-ci rencontre des difficultés non seulement liées aux intempéries mais est surtout touchée de plein fouet par le retour d’une maladie.

Le "greening" menace sur les vergers

Après un épisode dans les années 70, le "greening" ou HuangLongbing (HLB) ou encore appelé maladie jaune des agrumes, menace les vergers de l’ile. "Les arbres dépérissent et finissent par mourir", explique Eric Lucas de la Chambre d’Agriculture. L’arrache des arbres et l’introduction d’un parasite prédateur du psylle, insecte responsable de sa propagation, étaient parvenus à enrayer le phénomène, jusqu’à ces deux dernières années. "La production locale n’est plus que de 30 %", indique Eric Lucas. Mis à part l’arrachage des arbres contaminés aucun produit phytosanitaire n’existe pour le moment et le problème touche également la production au niveau mondiale. " Il y a peu de perspective à court terme. En revanche, les vergers comme ceux de Floride étant également impactés,  les solutions pourraient venir de ces gros pays importateurs qui mènent actuellement des recherches". En attendant, producteurs et particuliers sont invités à rester vigilants pour éviter toute propagation. 

La maladie se développant principalement sur les zones littorales, le verger de Luguy Yebo, implanté à 1000m d’altitude, est pour le moment préservé et le producteur espère qu’il le restera longtemps. Car l’agriculteur passionné par son métier fourmille d’idée pour faire vivre ses terres. En plus de proposer la cueillette et la vente directement sur son exploitation une fois par mois durant la pleine saison, Luguy Yebo porte le projet de créer une ferme pédagogique basée sur les insectes.  Le producteur depuis plus de 20 ans n’utilise plus ni d’insecticide ni d’herbicide et a créé les conditions favorables à la faune auxiliaire.

PB
Lu 5372 fois



1.Posté par nono le 24/06/2018 13:52

m'en fait pas pour eux ils auront des aides de la région et ils vendront leurs fruits au double du prix merci les agriculteurs locaux

2.Posté par corantin le 24/06/2018 13:54

actuellement, les agrumes de la Réunion se font très rares sur les étals, ils sont chers et ceux importés sont chers et ne sont pas fameux, c'est désolant.

3.Posté par neandertal le 24/06/2018 19:51

Quand on vit des subventions pourquoi se casser la tête à faire de la qualité?

4.Posté par maxime le 25/06/2018 11:52

2.Posté par corantin. Je suis d'accord avec vous et c'est pareil pour les légumes qui sont de moins en moins de bonne qualité et à des prix assez chers.

5.Posté par 51889 le 25/06/2018 12:50

Orange, O désespoir :! Il faut se battre, car quand le combava tout va ! Allez, faisons tous un zeste. On prend son temps, on n'est pas presses...

6.Posté par Zarin le 26/06/2018 00:01

Accorder le sol sain et productif

Un médecin des cultures recommande une approche bioénergétique pour guérir les sols et les cultures, en montrant que les insectes se syntonisent sur les ondes des plantes malades, mais pas sur les plantes saines.

7.Posté par Zarin le 26/06/2018 00:11

L'application de la bioénergétique à l'agriculture est une procédure scientifique qui nous permet de voir plus loin que la surface des phénomènes chimiques et d'aller droit aux processus biologiques fondamentaux de la croissance des plantes. Il est possible
pour les fermiers et les spécialistes de l'agriculture d'intervenir scientifiquement sur la vie et la santé des plantes.

http://www.agriculturecosmotellurique.org/uploads/5/1/5/9/51596/accorder_le_sol_2006.pdf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter