MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Agriculteurs en pétard dans une Europe débile: Hollande paye pour Sarko et Giscard (et lui-même)


Par Jules Bénard - Publié le Dimanche 28 Février 2016 à 18:38 | Lu 825 fois

Agriculteurs en pétard dans une Europe débile: Hollande paye pour Sarko et Giscard (et lui-même)
La colère des agriculteurs, au Salon, n’est que la résultante d’une situation qui n’aurait jamais existé sans la Commission des salauds de Bruxelles et la lâcheté des gouvernants français.

Personne n’est contre l’Europe, mais pas cette Europe-là ! Cette Europe où les Etats obéissent aux lois et règlements ineptes pondus par des commissaires européens abrutis, gras comme des voleurs, qui ne font qu’obéir aux lobbies des multinationales tournant autour de leurs bureaux comme des mouches à merde autour d’un étron.

Tous ces commissaires, sans exception, ne connaissent rien au terrain, n’ont jamais vu une vache ni caressé une pousse de blé en plein champ. Mais ils régissent, décident, coupent, taillent et tranchent souverainement.

Un exemple révoltant… La France est le plus gros producteur agricole de l’Union, tous secteurs confondus. Mais nos éleveurs laitiers se voient imposer des quotas débiles qui les obligent à jeter la plus grande partie de leur production, des millions de litres de lait alors que tant d’enfants n’en ont pas au petit déj ! Ou que des enfants africains meurent de faim non loin.

Ce n’est pas cette Europe-là que nous avons voulue, mais celle rêvée et prédite par Hugo ; une Europe humaniste et généreuse. Mais voilà, Giscard a concocté une Constitution européenne faisant la part belle à l’économie ultralibérale ; alors qu’une Constitution est LE document politique fondamental d’une société et que c’est à l’économie de s’y plier, et non le contraire !

Les Français, fort logiquement, avaient voté contre par référendum. Mais le minable Sarko-le-Ludion, avec son sourire de faux-cul et ses dents de charognard, est passé par-dessus notre tête, par-dessus la volonté du peuple français, pour faire voter la Constitution européenne par un Congrès de godillots affamés.

C’est cette Europe-là qui nous baise la gueule en ce moment, une Europe voulue par la Momie Giscard, appliquée à la lettre par Sarko-le-Pourri, et jamais remise en cause par le Hollandais-Volant. Une Europe où assassins et terroristes circulent en toute impunité. Où la grosse Bertha, l’Angela, impose ses quatre volontés à notre poupée de son.

Je comprends que l’Angleterre n’en veuille pas.
Aux armes, citoyens !

Jules Bénard
 




1.Posté par KLD le 28/02/2016 21:03

Jules est de plus en plus incisif et intéressant , encore, encore.

2.Posté par Pierre Balcon le 28/02/2016 21:09

Jules ,
Il faudrait vraiment vous remettre à niveau .
Vos diatribes exaltées n'ont aucun sens
En ce qui concerne le lait 2 raisons principales à la crise :
- la suppression des quotas laitiers ( le contraire donc de ce que vous soutenez) ;
- la fermeture du marché russe.
Pour le reste ça serait trop long à expliquer

3.Posté par KLD le 28/02/2016 21:15

il faut aussi préciser que l'appui à l'agriculture intensive , à l'utilisation massive de nitrate et des pesticides , ce n'est pas l'Europe , ce sont certains lobbies nationaux , tout n'est pas la faute de l'Europe.

4.Posté par Louise le 28/02/2016 23:34

Il faut entendre la responsabilité nationale dans ce qui est fait concernant le monde agricole. Taper systématiquement sur l'Europe est facile et démagogique : l'Europe a mauvaise presse et tout ce qui la concerne (détaillé, évasif ou truffé d'omissions) reçoit l'approbation des anti-Europe avec tant de facilité. Jules Bénard, le débat que vous proposez est dès le départ limité par vos jugements de valeurs et votre idéologie politique : vos propos sont intéressants mais la vulgarité que vous y inscrivez, assortie d'insultes et de propos vous inscrivant dans un camps biaisent le fond (pour ne pas dire "baisent le fond") de votre colère qui a pourtant du sens. Tant que la majorité de nos élus sera éloignée de la terre, ne verra le monde agricole qu'à travers le Salon de l'agriculture (qui pour moi est un miroir aux alouettes), ou sur l'écran d'une calculatrice... ils seront en incapacité de comprendre l'agriculture, ses difficultés, sa solitude. Ils continuent à manquer d'empathie et à percevoir les agriculteurs comme les abrutis qu'ils ne sont pas. Je suis femme d'agriculteur. Je vois tous les jours des cernes roses sous ses yeux, la peur du lendemain, l'injustice d'un système qu'il subit, que nous subissons tous. Nous avons besoin de la terre. Nous avons besoin de matières premières. Nous avons besoin de renouer avec nos racines et de ne pas oublier ce que l'agriculture a apporté à la nature humaine : elle l'a fait homo sapiens. L'Homme doit autant à l'agriculture qu'à l'écriture. Avant 1992, qui marque officiellement notre entrée dans l'Union Européenne, la situation des agriculteurs était déjà difficile. Avant Mitterand, avant Giscard, avant... Dans l'agriculture il n'y a pas de "c'étaient mieux avant". Ca a toujours été dur. Ca a toujours été une vie de sacrifices. Nos parents, nos grands-parents agriculteurs ont payé. Et notre héritage veut que nous payions toujours. Nous avons payés de la vie des hommes et des femmes qui se sont pliés pendant des décennies. Nous avons payé de la concurrence des produits agricoles venus d'autres régions du monde. Nous avons payé de l'espoir de tenir le coup pour de meilleurs lendemains. Nous avons payé de la perte de nos terres. Nous avons payé le prix de la modernisation. Nous avons payé de nos corps le temps de loisirs gagné par d'autres.On nous parle aujourd'hui d'égalité réelle (si tant est que cela signifie quelque chose). Le monde agricole est le visage même de l'égalité rompue, inaccessible, inatteignable, cruelle, vide. Les travailleurs agricoles ne sont pas que les travailleurs bucoliques des toiles de maitres. Ce sont des hommes et des femmes en souffrance représentés par des élus qui comprennent que la majorité des voix électorales ne se trouvent plus dans le secteur secondaire (ou même primaire) mais ailleurs. Nous sommes de moins en moins nombreux. Nos enfants veulent travailler ailleurs et dans autre chose. La crise du secteur agricole se situe à tous les niveaux possibles : émotionnel, familial, économique... Nous n'avons pas, comme en mathématiques ou en littérature, de grands penseurs capables de révolutionner le système agricole français. On compte sur les politiques. Mais l'ENA ou Sciences politiques proposent-elles des UE précises, détaillées, profondes sur le monde agricole, ses valeurs, sa culture, son histoire, sa force et son désarroi ? A regarder les "avancées" politiques faites en France dans ce domaine depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, j'en doute.

5.Posté par Consanguin le 29/02/2016 09:11 (depuis mobile)

Si y avait que Europe qui était débile....

6.Posté par Alex de l''''UPR le 29/02/2016 17:04

@ Jules Bénard :
Avec tout le respect que j'ai pour vous et tout le respect que chacun doit à Victor Hugo, je suis désolé de vous préciser que la construction européenne décrite par Hugo dans son discours de 1849 ne se limite pas aux premières phrases que tous nos politiques reprennent en coeur. La suite du discours n'est pas belle à lire, elle vante une Europe et alliée à l'Amérique du Nord (Tafta avant l'heure) dans un esprit colonialiste et racialiste.
Pour plus de précisions :
https://www.upr.fr/dossiers-de-fond/victor-hugo-et-l-europe
L'upr ne cesse de dénoncer le caractère racialiste de la construction européenne, dont les origines remontent d'ailleurs à l'Allemagne nazie.

@KLD :
L’article 39 du Traité de Fonctionnement de l'Union Européenne précise que le but de la politique agricole commune est d'accroître la productivité de l'agriculture en développant le progrès technique. C’est-à-dire des exploitations agricoles moins nombreuses mais beaucoup plus grandes et une productivité irrespectueuse de notre environnement. Résultats : chômage, épuisement des ressources naturelles et usage intensif des pesticides et des engrais. Quant aux lobbies que vous dénoncez, l'UE est justement leur royaume. Pour info François ASSELINEAU ose prévoir dans son programme présidentiel l'interdiction du lobbyisme en France...

7.Posté par KLD le 29/02/2016 19:01

la sortie de l'Europe , ce n'est pas la solution post 6 , mais bon ............le serpent monétaire d'avant l'Europe , l'inflation ............ trop long à développer . Mais fectivement , stop à l'Europe libérale!

8.Posté par Pierre Balcon le 29/02/2016 21:47

Dites moi KLD à partir de quel niveau de prélèvements obligatoires et corollairement de dépenses publiques considérerez vous que nous ne sommes plus dans un régime libéral .
Ce n'est pas parce que vous prétendez être "de gauche " qu'il faut dire des sottises.
Et tenez je vais vous parler de ce qu'est réellement la gauche et le service public que vous défendez si hardiment , de ce que sont réellement tous ces planqués qui sévissent dans ces pseudos services publics et qui redoutent comme vous le libéralisme qui les mettrait probablement au chômage tellement ils sont incompétents et malveillants .
Cet après midi j'accompagne une amie franco- mauricienne qui , après avoir vécu longtemps à l'Ile Maurice , a décidé de revenir s'installer définitivement à La Réunion
Elle est pour le moment sans travail et a besoin de disposer d'un compte bancaire pour se relancer soit en qualité de salarié soit pour ouvrir une micro entreprise
Elle va donc à la Poste ( banque postale ) pour se faire ouvrir un compte courant , outil indispensable pour vivre et travailler .
Et là oh surprise ! le service public que vous défendez tant le lui refuse parce qu'elle n'est pas en mesure ( pour le moment ) de justifier de revenus réguliers .
On veut bien lui capter sa maigre épargne pour les mettre sur un livret mais pas lui ouvrir un compte courant , alors que la loi reconnait pourtant un droit au compte à tout citoyen français.
Et quand je proteste parce que La Poste ne respecte pas la loi et qu'elle refuse dans le même temps de lui remettre le papier qui indique qu'on lui refuse l'accès à un compte courant ( procédure pourtant prévue par la loi qui permet de justifier un recours contre la décision auprès de l'IEDOM ) on menace de m'expulser du hall et évidemment tous les pauvres bougres ( qui votent à gauche ) de la file d'attente prennent parti pour , devinez qui .... leur maître c'est à dire La Poste qui les mal traite .
Je pourrais vous en dire autant sur le fonctionnement de la CAF qui a décidé de s'asseoir sur la loi qui prévoit une subrogation en matière de paiement des pensions suite à divorces , ce qui générerait une charge de travail supplémentaire qu'ils refusent .évidemment . M Orphé s'en était récemment émue mais n'a rien fait , plus préoccupée par le taux de sucre dans les sodas que par l'inertie administrative
On a installée scandaleusement le siège à Beauséjour , histoire probablement de faciliter les déplacements des allocataires . Il y a la bas de virulents syndicalistes qui n'y ont rien trouvé à redire tant qu'eux même gardent leur job
Et à l'éducation nationale, croyez vous que le taux d'illettrisme hallucinant que nous connaissons préoccupent beaucoup nos gars de la FSU sur indexés . Que nenni . Le problème pour eux est de ne pas travailler le samedi matin . Ca c'est un vrai problème ...de gauche, avec référendum vérrouillé , annoncé à St Denis et téléguidé par syndicat des parents d'élèves ..de gauche .
Tous ceux qui agissent en sous main dans ces services sont des gens prétendument de gauche mais qui en réalité défendent leur statut et leur position dans la techno structure administrative .
Alors plutôt que de faire de grands discours sur le libéralisme occupons nous d'exiger des services publics ( de gauche , avec des CGTistes dans le rôle d'exécutants) , qu'ils fassent leur boulot et a minima qu'ils respectent la loi .
Ces gens là me donnent la nausée .

9.Posté par Louise le 01/03/2016 07:11

Voilà ce qu'il en coûte de placer les agriculteurs au coeur d'un débat européen : le débat finit par ne parler que de l'Union Européenne et PAS des agriculteurs. Je félicite messieurs vos échanges à l'image de la considération du monde agricole par tout un chacun. Comme ici, nous sommes facilement oubliés.

10.Posté par Alex de l''''UPR le 01/03/2016 14:17

@Louise : l'Union Européenne est la cause profonde de vos problèmes, il est donc logique et encourageant que le débat se déplace sur ce terrain. Apparemment, au salon de l'agriculture, un certain nombre d'agriculteurs ont hier traité le premier ministre de "pantin de l'Europe", "petit zizi", "tu vas pas changer l'Europe"... Les agriculteurs semblent assez avant-gardistes dans cette clairvoyance, probablement parce qu'ils sont les plus touchés par l'UE qui nous interdit de protéger notre agriculture.

@KLD : le serpent monétaire, trop long à développer en effet mais c'est une mascarade pour mieux faire avaler l'UE. Allez sur un moteur de recherche et cherchez "courbe chomage zone euro et zone non euro", vous verrez que le chômage s'est envolé dans la zone euro depuis 2000 (année de l'introduction de l'euro dans les échanges commerciaux) alors qu'il est resté stable dans les pays de l'UE qui n'ont pas fait le choix de l'euro. Ensuite, cherchez une courbe de "balance commerce extérieur france allemagne" et vous comprendrez à qui profite le crime...
En deux mots, l'inflation est nécessaire pour créer de l'emploi (courbe de Phillips), or la mission de la BCE est de lutter contre l'inflation... cherchez l'erreur !
Et que dire de tous ces économistes et prix nobels d'économie qui nous expliquent que l'Euro est une catastrophe et que le premier pays qui en sortira est celui qui s'en sortira le mieux... pourquoi ne passent-ils pas au 20h00 ?... Tiens, le dernier qui vient de parler c'est l'ancien gouverneur de la banque d'Angleterre qui dimanche dernier annonce publiquement que "La zone Euro est vouée à l'échec et va aller de crise en crise jusqu'à sa destruction"...

11.Posté par " Vieux Créole " le 01/03/2016 20:11

LE PRÉSIDENT HOLLANDE EST DEVENU ( DéS LE DÉBUTS DE SON QUINQUENNAT ) "LE BOUC ÉMISSAIRE" DE TOUS LES MAUX DE LA FRANCE ET MËME D'EUROPE DE CES 8 à 10 DERNIERS ANNÉES ET SURTOUT DE LA SITUATION DRAMATIQUE INQUIÉTANTE LAISSÉE PAR SARKOZY : DÉFICIT "ABYSSAL-expression d'un économiste - UN TAUX DE CHÔMAGE AVOISINANT LES 10 % !!! Je ne citerais que ces deux questions ...Une partie de la Droite - la droite dure sarkozyenne" n'a t-elle pas réclamé" ,en fin de 2012 ,la "destitution" de celui qui venait d'être élu quelques mois plus tôt ? J'ai même lu dans un Journal parisien qu'il était responsable de "la baisse de fécondité des Française" de ces dernières années !!! Ce sont les réactions de politicards et de leurs admirateurs qui n'arrivent jamais à digérer leurs défaites et n'acceptent jamais le verdict du suffrage universel ! Le malheur c’est que certains citoyens ,devant les difficultés de toutes sortes qu'ils rencontrent, ne raisonnent plus objectivement et oublient que l'actuel chef d’État a reçu en cadeau " le lourd héritage " de son Prédécesseur , héritage qui arrive à être totalement occulté ... Je l'ai déjà dit à plusieurs reprises et je le répète volontiers : Hollande a aussi sa part de responsabilité dans la situation actuelle d u pays ( une réforme comme celle du code du travail ne doit pas être traitée aussi rapidement , pour ne citer qu'un exemple ,il y en aurait d'autres...!
Mais ,il n'est nullement responsable de la question des quotas laitiers .! Ce n'est pas lui non plus qui a accepté que des agriculteurs européens puissent installer chez eux des élevages industriels de bovins ,de porcs de 2.000 ,3.ooo ...bêtes dans des fermes où celles-ci sont traités comme" les poulets en batterie" au détriment de la qualité de la viande mais vendues à des prix imbattables qui ruinent nos éleveurs! JE NE VEUX DISCUTER NULLEMENT des questions qui débordent celles de l'agriculture puisque c'est de cette question dont il est question ... Je voudrais terminer en disant que je trouve indigne le comportement de ceux qui ont VIOLEMMENT insulté Hollande et démoli totalement un stand d'exposition Cela ne grandit pas leurs auteurs et même les déshonorent ! le Président de la principale organisation agricole a dû présenter des excuses. au Chef de l'Etat ! CERTAINS AGRICULTEURS nous ont malheureusement habitués à de tels comportements intolérables et condamnables :! Rappelez -vous l'incendie du "Parlement de Rennes (chef d’œuvre architectural ) qui a demandé plusieurs années de travaux de réparations et qui a coûté à l'Etat ,une somme astronomique ! La colère ne justifiera jamais de telles exactions ...

12.Posté par HTRaydon le 14/03/2016 17:18

Vieux Créole Certes les actions des agriculteurs sont exagérées mais c'est malheureusement le seul moyens de se faire entendre dans ce pays : la violence.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes