MENU ZINFOS
International

Agressions sexuelles le soir du Nouvel An à Cologne : le chef de la police suspendu


Par - Publié le Samedi 9 Janvier 2016 à 07:28

Le chef de la police de Cologne (Allemagne), Wolfgang Albers, qui avait maladroitement tenté de minimiser les vols et violences sexuelles du Nouvel An contre des jeunes femmes, a été suspendu de ses fonctions.

Cette décision vise à "regagner la confiance du public et la capacité d'action de la police de Cologne", notamment "dans l'optique des grands événements à venir", a déclaré un porte-parole de la police, allusion au carnaval de Cologne qui doit se tenir début février. 

Il est reproché à Wolfgang Albers l'inaction des forces de police le soir des faits et d'avoir ensuite tenté de minimiser l'ampleur des violences et le profil des suspects, en niant notamment le fait qu'il puisse s'agir de migrants, chose qui a depuis été prouvée par l'enquête.

Le ministère fédéral de l'Intérieur a en effet depuis annoncé que la police effectue des vérifications sur 31 suspects au total, dont 18 demandeurs d'asile. Ils sont soupçonnés de vols et de violences physiques. Ce groupe comprend notamment 9 Algériens, 8 Marocains, 4 Syriens, 5 Iraniens, un Irakien et un Serbe.

La police locale de Cologne, qui est distincte de la police fédérale, évoque pour sa part plus de 120 plaintes pour agressions sexuelles enregistrées par ses services à ce jour. L'hebdomadaire Der Spiegel évoque lui le chiffre de 200 plaintes.

Le quotidien allemand Bild et l'édition en ligne de l'hebdomadaire Der Spiegel font état par ailleurs d'un procès-verbal de police, rédigé le 4 janvier, soit trois jours après les faits, décrivant le "chaos" le soir du réveillon à Cologne. L'auteur du PV, un cadre de police, écrit que "des femmes en pleurs ont rapporté les agressions sexuelles" et que "des victimes et témoins ont été menacés". "Des policiers et des passants ont pu empêcher que des viols" ne soient commis et "des femmes, accompagnées ou pas, ont essuyé un harcèlement nourri indescriptible", poursuit-il. La police "n'a pas pu maîtriser l'ensemble des événements, des agressions, des délits... parce qu'ils y en a eu trop en même temps", résume encore l'officier. La soirée a aussi été marquée par des tirs de feux d'artifice sur la foule rassemblée en centre-ville, qui selon le rapport auraient pu entraîner "des morts".

Le débat national se focalise sur la présence de réfugiés parmi les auteurs des troubles alors que le pays a accueilli en 2015 un nombre record de 1,1 million de demandeurs d'asile et que cet afflux massif suscite l'inquiétude grandissante d'une partie de l'opinion.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Homère d''''Alors le 09/01/2016 08:21

l'article repris ici se terminait par :
"L'un des porte-parole de la chancelière (CDU, droite), George Streiter, a appelé lui, ce vendredi, à éviter les amalgames. «Il ne s'agit pas en premier lieu (d'un problème) de réfugiés, mais (d'un problème) de criminalité», a-t-il affirmé, rappelant que les populations arrivées dans le pays ont souffert et y sont venues chercher protection."

Si ça continue comme ça avec Merkel c'est ces femmes qui sont dans leur pays, dans leur ville, qui ont été chassées en meute, volées, agressées sexuellement et pour quelques unes violées, qui vont se retrouver accusées et déclarées coupables par ceux là même qui devraient les défendre.

Il n'y a pas que le chef de la police qui devrait être suspendu (par quoi au fait ?).

2.Posté par Alwatani le 09/01/2016 11:21

La sinistre Merkel détruit l'Europe.

3.Posté par Rappel: Ne pas confondre surveillance et protection ! (Gloseur sensE) le 09/01/2016 13:07

De nombreuses femmes agressées sexuellement à Cologne, le soir du nouvel an; et pourtant d'après les aveux de la police fédérale, leurs forces armées étaient dans les rues.
C'est effarant !
En Allemagne comme ailleurs, manifestement, nombreux sont ceux qui confondent gravement surveillance et protection.
Les Germaniques gens des armes, eux aussi, devraient d'urgence revoir le droit et protéger tous les civils.

4.Posté par Boulgoum le 09/01/2016 13:30

2.Posté par Alwatani
La sinistre Merkel détruit l'Europe. ...
......................
Et vous? Vous n'avez de cesse de détruire l'ambiance......
Bizarre que fielleusement vous ne faisiez pas de relation avec les 70 vierges, cette image qui vous obsède à longueur de post....Je pense qu'il faut consulter.....

5.Posté par Homère d''''Alors le 10/01/2016 13:32

encore un texte sur ce sujet
mais dites moi … qui défend le droit des femmes à la Réunion ?
on ne les entend pas beaucoup …

« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant. » (Simone de Beauvoir)

6.Posté par ON LES COMPREND le 10/01/2016 17:26

Selon LE POINT

Les violences sans précédent contre des femmes à Cologne qui ont scandalisé l'Allemagne ont très vraisemblablement été coordonnées et planifiées, a estimé ce dimanche le ministre de la Justice, Heiko Maas, dans une interview.

"Quand une telle horde se rassemble pour enfreindre la loi, cela paraît, sous une forme ou une autre, planifié. Personne ne me fera croire que cela n'a pas été coordonné ou préparé", a déclaré le ministre à l'édition dominicale du quotidien Bild.

379 plaintes déposées

Quelque 379 plaintes ont été déposées à ce jour au sujet des violences du soir du nouvel an dans la ville, dont 40 % pour agressions sexuelles, selon la police. Cette nuit-là, des dizaines d'hommes agissant en bandes s'en étaient pris à des femmes en plein centre-ville, au milieu d'une foule masculine estimée au total à un millier de personnes. "Nous devons urgemment clarifier comment on a pu en arriver à de tels actes", a souligné le ministre. Quand bien même des demandeurs d'asile sont suspectés par la police, il a mis en garde contre les amalgames avec tous les réfugiés arrivant dans le pays. "Il est hasardeux de faire un lien entre l'origine d'une personne et sa propension à enfreindre la loi", a-t-il dit, car les statistiques montrent que les réfugiés "commettent en proportion autant de délits que les Allemands".

Ah ! C'est pourtant du jamais vu même le mardi du Carnaval !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes