MENU ZINFOS
Faits-divers

Agressions sexuelles : Il retourne "sa rage" sur ses petits frères


Après avoir lui-même vécu l’inceste, il a fait vivre ces blessures indélébiles à ses petits frères à St-Pierre. Tristan, jeune majeur, a été condamné à de la prison ferme pour les avoir agressés sexuellement.

Par - Publié le Vendredi 12 Juin 2020 à 10:05 | Lu 8737 fois

A la barre, le jeune homme, tête baissée, a évoqué des pulsions qu’il assouvissait dans la violence deux fois par mois. Des coups de poing sur ses petits frères âgés de 7 et 11 ans au moment des premières agressions, quand les deux enfants refusent de se livrer à ses perversions. Lui en avait 14 en 2013. La fratrie évolue alors dans un contexte familial marqué par l’alcool et les violences que les parents, en pleine séparation, s’infligent. 

A leur séparation définitive, c’est Tristan qui tentera de s’occuper d’eux mais les enfants vivent davantage dans la rue, nourris par des voisins, ramenés chez eux par les gendarmes. Sa mère boit "du matin jusqu’au soir", a expliqué Tristan. Vers 12 ans, sa mère, à peine consciente, et son beau-père ont des relations sexuelles devant lui. Durant son enfance, Tristan lui-même a été victime d’agressions sexuelles commises par le cousin de sa mère. 

Fellations devant des films pornographiques

Dans ce contexte tragique, Tristan va s’en prendre régulièrement à ses petits frères particulièrement vulnérables, souffrant de handicap. L’adolescent s’enivre, consomme des stupéfiants et regarde des films pornographiques devant lesquels il les obligent à lui faire des fellations. 

Finalement suivis par les services sociaux, les deux derniers retournent auprès du père. Tristan fait un passage par le foyer de Terre rouge et finit, "trop impulsif", par retourner chez sa mère. La fratrie continue de se voir. Les agressions incestueuses se poursuivent sur plusieurs années à l’abri des regards. Deux fois par mois, Tristan "dirige sa rage" envers ses frères jusqu’à ce que le plus jeune se livre à l’école.

"La noirceur de la famille apparaitra donc bien plus tard", a souligné ce jeudi Me Nathalie Pothin pour l’Arafuja, partie civile pour les deux enfants. En tenant compte du "contexte incestueux", la procureure Caroline Calbo a requis une "peine sanction" de 6 ans de prison. Malgré la plaidoirie de Me Ghislain Chang to Sang misant sur les services judiciaires et sociaux insuffisants pour protéger ces enfants dont son client, Tristan a été condamné à 4 ans de prison ferme pour les faits qu'il a commis majeur. Un suivi socio-judiciaire de 3 ans (2 ans en cas d’inexécution), une injonction de soins et une inscription au Fichier Judiciaire Automatisé des Auteurs d'Infractions Sexuelles (FIJAIS) ont également été prononcés. Il devra s’acquitter de 8 000 euros d’indemnisation pour la partie civile. 


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par X le 12/06/2020 17:53

FOYER DE TERRE ROUGE ????
Cela me rappelle quelque choses ....
peut-être que si les choses , que dis-je les devoirs de ce foyer et leurs responsables avaient été correctement exécutées , nous n'en serions pas là ...
MAIS COUPABLE MAIS PAS RESPONSABLES ...
Et puis avec l'argent des citoyens on peut se payer les meilleurs avocats de PARIS ...
encore une fois , belle justice

2.Posté par travail social le 12/06/2020 23:58

L'horreur! Les services sociaux et le foyer de terre rouge n'ont rien vu? Le travail social a laissé la violence arriver à ce stade?
C'est grave cette inaction!

3.Posté par sbuba le 13/06/2020 04:46

devrait y avoir un permis de faire des gosses

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes