Société

Agressions homophobes : "Il y a urgence"

Jeudi 25 Octobre 2018 - 10:18

L'association de soutien aux victimes de discriminations et à leurs proches, Orizon Réunion, s'exprime via une tribune libre suite à l'agression d'un couple d'homosexuels survenue dans un transport en commun. Le 18 octobre, Benoît et son compagnon Florian ont été la cible d'une agression verbale alors qu'ils se trouvaient dans un bus qui effectuait la liaison Saint-Denis/Saint-Pierre. Les deux jeunes ont décidé de porter plainte.


By Ludovic Bertron from New York City, Usa - https://www.flickr.com/photos/23912576@N05/2942525739, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=14831997
By Ludovic Bertron from New York City, Usa - https://www.flickr.com/photos/23912576@N05/2942525739, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=14831997
Une agression qui nous interpelle tous

L’agression homophobe de deux jeunes dans un transport en commun nous interpelle.

Cette agression verbale s’étant déroulée sur près de deux heures, selon les éléments rapportés, on peut se poser la question de la sécurité des passagers à bord des cars. On a déjà vu des chauffeurs se rendre directement au commissariat le plus proche… Le chauffeur n’avait-il aucun moyen de prévenir sa hiérarchie ? Peut-être a-t-il agi en ce sens ? Dans le cas contraire, cela ne relève-t-il pas de la non-assistance à personne en danger ? Ces questions posées, l’enquête devra apporter des réponses suite à la plainte déposée par les victimes.

Quant aux autres passagers, à part une dame – et aucun monsieur –, l’éventuelle peur de représailles, excuse un peu facile, ne suffit pas à expliquer leur absence totale de réaction. Il aurait peut-être suffi qu’une personne montre son désaccord pour que d’autres suivent. Honte à eux d’être restés impassibles, comme si rien ne se passait. Et si c’était leur fille qui avait été agressée sexuellement, comment ces personnes réagiraient-elles en apprenant que personne n’a bougé ?

Une « norme » appelée à évoluer

Sans s’interposer directement, il est surprenant que personne n’ait songé à appeler directement la police, voire à faire un texto d’alerte ; à l’heure où 9 passagers sur 10 passent leur temps de voyage sur leur smartphone, on reste pantois.

Bien évidemment, honte également aux quatre agresseurs imbéciles mais l’attitude de la majorité des usagers de ce car ne pouvait que favoriser leur persévérance à poursuivre leur « jeu », voire à les encourager dans l’escalade de la violence.

Au-delà de ce « fait divers », cela pose une question sociétale grave, celle de l’acceptation de la différence. 

Notre éducation repose sur le modèle de la norme, le comportement que la majorité  considère comme une règle à suivre. Mais nous oublions que ces normes diffèrent et évoluent selon les cultures et les sociétés.

Il est donc important d’intervenir dans les établissements scolaires, afin de sensibiliser les jeunes aux discriminations en général, dont celles concernant l’identité sexuelle. Les bénévoles des associations comme la nôtre s’y emploient, palliant ainsi la carence de l’Education nationale qui a certes mis en place une campagne de prévention de l’homophobie, mais les textes ne suffisent pas. Cette campagne « L’homophobie n’a pas sa place à l’école », initiée en 2015, s’est limitée à des supports pédagogiques, sans réelle formation pour les utilisateurs et n’a pas été réactivée.

Chaque avancée apporte son lot d’opposants

L’Etat a un rôle essentiel à jouer : la législation et son application amèneront la  banalisation des regards sur ce qui est encore aujourd’hui considéré comme hors norme, les débats parlementaires sur la procréation médicalement assistée (PMA) en font partie ; malheureusement, et en attendant l’évolution des mentalités, on assiste à un regain d’actes homophobes, comme cela s’est produit après le vote du mariage pour tous (où les témoignages d’agressions LGBTphobes ont été multipliés par trois).  Chaque avancée apporte son lot d’opposants, qui pour des raisons religieuses, qui pour des raisons autres, toutes révélatrices de leur intolérance envers autrui.

Au-delà des avancées qui prendront du temps pour faire évoluer les mentalités, l’Etat a une double responsabilité : celle de rappeler que la haine LGBT n’est pas conciliable avec les valeurs de notre pays et celle de rappeler que la peine maximale encourue pour injure publique en présence de circonstance aggravante liée à l’orientation sexuelle est de 6 mois d’emprisonnement et 22 500 € d’amende. Les jeunes qui se pensent protégés derrière l’anonymat des réseaux sociaux ignorent souvent que cette peine est doublée dès qu’il s’agit de diffamation publique.

Le soutien aux victimes est la première mesure forte attendue par les associations de lutte contre la haine LGBT mais elles attendent aussi la mise en place de mesures concrètes de prévention et de sensibilisation. Il y a urgence.

Association OriZon
(Association de soutien aux victimes de discriminations et à leurs proches)


Photo : By Ludovic Bertron from New York City, Usa
Zinfos974
Lu 1862 fois



1.Posté par cmoinaussi le 25/10/2018 11:07

ça va on va pas en faire des tonnes avec juste un incident y a quand même plus d'autres choses plus graves dans le monde

2.Posté par Samwinsa le 25/10/2018 11:35 (depuis mobile)

Ben oui na plus urgent.

3.Posté par jean-richard bennala@ le 25/10/2018 11:46

c'est grave ils ont raison de porter plainte à chacun sa vie et sa sensibilité, il y a des gens qui se font taper dans paris, vivre et laisser vivre, c'est grave poste 1 j'ai vue à la télé nous vivons dans une société de lâches, nous sommes que des hommes je signe j'approuve portez plaintes.

4.Posté par Mwinmidike le 25/10/2018 12:28

L'homosexualité : pas contre. Liberté de 2 personnes. On leur fou la paix.
Mariage homosexuel : pas contre. Liberté de 2 personnes. On leur fou la paix.
Autorisation d'enfant pour les couples homosexuels : contre. Au nom d'un modèle familial et parce qu'une 3ème personne est concernée : l'enfant. On peut en débattre.
Les bisous entre homosexuels ou se tenir la main dans les lieux publics : contre. Au nom d'un modèle sociétal. On peut en débattre.
A mon avis, les droits des homosexuels ont beaucoup progressé. Ceux qui se heurtent à ce genre de situation, sont peut-être ceux qui s'affichent un peu trop. Désolé, mais ça me choque et me gêne de voir des homo s'embrasser ou se tenir la main, si en plus mes enfants en sont témoins ...
C'est pas une raison non plus pour les emmerder. En fait, chacun doit agir dans le respect et la tolérance, sans provocation. Mais j'imagine que beaucoup vont me lapider parce que j'exprime une pensée qu'ils estimeront rétrograde ...

5.Posté par bull le 25/10/2018 10:33

quand je vois certains commentaires comme quoi il y'a d'autre chose plus grave ! Ça me met hors de moi ! se faire insulter pendant plus de 2h dans un bus entouré d'idiot commencer par le chauffeur qui devait être complice ou qui avait strictement rien à foutre ! sa devait être un super moment de gaité pour ce couple ! franchement on est pas sorti de l'auberge à la Réunion ! que de la gueule de bon et l'entourage bien entendu ! car tout le monde ici i connaît bien que le créole na grand gueule quand li na son bande à ces côté et que tout seul c'est un mouton !!

6.Posté par Maskagaz le 25/10/2018 12:34

Post 1 et 2: Vous n'êtes qu'un gros con! Peut-être même deux très gros cons!

7.Posté par viande roger le 25/10/2018 12:45

"Et si c’était leur fille qui avait été agressée sexuellement, comment ces personnes réagiraient-elles en apprenant que personne n’a bougé ? "

j'ai arreté la lecture à cette phrase qui donne une idée de l'état d'esprit lamentable de l'auteur de ce "texte".
le genre de remarque qui ne fait pas avancer sa cause.


8.Posté par Yes ! le 25/10/2018 12:45 (depuis mobile)

La bonne question à vraiment se poser c''est plutôt " pourquoi y a t''il des agressions homophobes" ? Lorsque 1% de la population impose des bouleversements radicaux aux 99% autres pas surprenant que certains soient haineux.

9.Posté par shim le 25/10/2018 13:12

les post 1 et 2, vos doigts sont à priori plus aptes à taper sur un clavier que votre cerveau à réfléchir ?

c'est pas parce qu'il y a d'autres problèmes "plus urgents" qu'il faut en étouffer d'autres.. c'est ce genre de comportement qui est dangereux, le pire c'est que vous ne vous en rendez même pas compte, mais ça m'étonne pas. "juste" un incident, franchement ?

10.Posté par Le respect ça se fait à 2 le 25/10/2018 13:39 (depuis mobile)

la promotion homosex non plus n''a pas sa place. j''ai halluciné en écoutant ma fille dire qu''on est pas évolué et qu''on leur apprends que c''est une option. A cet âge candide c''est un crime.. Les homos que j''ai connu n''étaient pas comme vous.

11.Posté par Sek le 25/10/2018 14:09 (depuis mobile)

c 'est bien triste .....et les autres gens qui tous les jours se font agressés ont en parle pas .....les vieux ...les femmes ....non rien pour eux

12.Posté par tit fred le 25/10/2018 14:26

post 1 et 2: vous êtes lamentables... Ya pire donc on s'en fout... bande de blaireau
c'est sûr qu'ouvrir sa bouche derrière un écran c'est plus facile, je suis certain que vous n'auriez pas bouger dans ce car...vous me faites vomir.

13.Posté par Bleu outre mer @ Yes le 25/10/2018 14:44

Concernant la minorité prenons l'exemple de la consommation et du conditionnemlent par les médias ou malheuresement la majorité nous amèenent droit dans le mur.Heuresemnt que la minorité est la . Perso étant dans cette minorité des consomateurs qui ne le souhaitent pas, ce que proposent les moutons dois je être agréssif enversc eux.Merci de nous proposer une société de robots ( c'est un peu ce qui est entrain de se faire avec les puces la aussi cela ne dérange pas et même certains trouvent cela pratique°
posez vous la bonne questions.....
Post 1 et 2 no coment

14.Posté par Samwinsa le 25/10/2018 15:08 (depuis mobile)

Mi assume sak mi di. Sak lé pa content, prends zot costume super héros et allez rétablir la justice.
Sinonsa, ferme un peu.
Bull, post 5, aou minm plus grand gueule. Ou la vu out vizion su kréols? Artourne sa ti sorte.

15.Posté par Samwinsa le 25/10/2018 15:11 (depuis mobile)

Post 12 noré bougé lu dawar. Super héros na bonpe su la toile. Dann réalité, na moins.

16.Posté par Fredo974 le 25/10/2018 16:11

Ce qui s'est passé est inacceptable et dégueulasse !
Quant aux messages de certains encéphalopathes , je tire la chasse !

17.Posté par klod le 25/10/2018 19:45

toute agression est condamnable et montre la bassesse de certains "humains" !

18.Posté par A chacun de voir le 26/10/2018 00:16 (depuis mobile)

Il va peut-être falloir arrêter. Si c'était un test psychotechnique vous szriez tous recalés. Personne n'a été frappé ils n'ont fait que parler. En métropole ils les ont frappé. Et c pas des filles déjà.

19.Posté par Doudou le 26/10/2018 07:03 (depuis mobile)

Merci post 4,tu as tous dis ....

20.Posté par St Paul le 26/10/2018 07:16 (depuis mobile)

J''ai un pote qui c''est fait entouré par deux brute costaud alors qu''il avait totalement raison.Resultat mâchoire cassé, deux côtes cassé...etc personnes n''a bougé car c''est Bougue sont réputés, malgré sa brave résistance il n''es pas passé au journal.

21.Posté par St Paul le 26/10/2018 07:23 (depuis mobile)

Sa arrive plus souvent au hétéro qu''aux homos c''est juste que les journalistes ne vois pas l''intérêt de faire article... c''est malheureux mais sa arrive et dans certains cas Homo veux pas dire innocent...

22.Posté par Jean-Louis sauveur le 26/10/2018 08:30 (depuis mobile)

Les 16-4 i gouverne,aux lecteurs,regarde de près kosa Macron la fait mette su le nouveau tableau de la Marianne,oui n'a un nouveau,et sak i apparaît les trop bizarre=un pintagramme et un démon au milieu...pas sorti D1 chapeau sa!!

23.Posté par Kayam le 26/10/2018 10:39

4.Posté par Mwinmidike

J'aurais écrit la même chose que vous. Entièrement d'accord avec vos avis.

La seule chose peut-être, c'est que certains enfants à partir de 14 ans disons ne sont pas dérangés de voir certain-nes s'embrasser. Ils sont dans la génération où ils acceptent mieux et sont dans le palaeksa. Alors que c'est plus les adultes qui sont gênés.
----
Judge not de Bob MARLEY
"Je sais que je ne suis pas parfait et je ne prétends pas l'être. Mais avant de pointer tes doigts, assure-toi que tes mains sont propres"

24.Posté par Fredo974 le 26/10/2018 10:56

POST 18 AVEUGLE .

Si c'était une dictée , tu serais recalé ..

25.Posté par Mwinmidike le 26/10/2018 13:24

23.Posté par Kayam

Effectivement, tout est une question de génération. Si on se projette un peu, en prenant un exemple absurde (pas si sûr), les enfants de nos enfants ne seront peut-être pas choqués de voir un jour un humain se marier avec un chien et de voir ce dernier accoucher d'un bébé (rien de comparable je suis d'accord avec le sujet principal), parce qu'on aura laissé nos modèles (familial, sociétal) s'écrouler.
Donc n'attendons pas d'être choqués pour poser certaines limites.
Je dis ça, je dis rien ...
Et encore une fois, pour éviter d'être lapidé par des personnes qui jugeront mes propos rétrogrades, je précise que je condamne cette agression.

26.Posté par matthieu le 26/10/2018 15:05

L'écrasante majorité de la population est dressée contre les homosexuels et rien n'y fera malgré les sanctions, cela ne changera pas.
Il suffit d'interroger les gens en privé pour s'en rendre compte.

27.Posté par L'Ardéchoise le 27/10/2018 00:05

Oui, Mwinmidike, oui Kayam, totalement d'accord avec vos interventions.

Il y a un truc en plus qui me titille : il est déjà difficile de faire en classe de l'éducation sexuelle, avec tout bêtement de la biologie, anatomie, physiologie dans un cadre considéré comme la normalité, sexe masculin, sexe féminin et procréation.
Va-t-il falloir y ajouter le fonctionnement des rapports entre personnes du même sexe ?
Ben je plains les profs...

Et si je condamne aussi ces agressions, je ne peux qu'ajouter qu'elles ne datent pas d'hier, sauf qu'avant on n'en parlait guère.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter