MENU ZINFOS
Société

Agressions et caillassages : les bus Alternéo stoppent tout ce jeudi en milieu de journée


Suite aux différents faits d'agression et de caillassage survenus récemment sur le réseau Alternéo, les conducteurs, au titre de leur devoir d'alerte, ont décidé d'interrompre le fonctionnement des lignes de Bus Alternéo (Communes de Saint-Pierre, Saint-Louis, Cilaos, Les Avirons, L'Etang-Salé et Petite Ile) de 11h00 à 14h00 ce jeudi 4 août 2022.

Par NP - Publié le Lundi 1 Août 2022 à 15:51

Agressions et caillassages : les bus Alternéo stoppent tout ce jeudi en milieu de journée
Communiqué de la Semittel :

Suite à la recrudescence des agressions envers les agents en contact avec le public et des jets de pierre contre les bus, pas moins de dix faits enregistrés depuis la fin 2021, les personnels en charge de l’exploitation du réseau Alternéo entendent tirer la sonnette d’alarme et exercer leur devoir d’alerte.

En effet, ces nombreux faits, qui semblent se banaliser, mettent en jeu la sécurité des personnels mais aussi des 20.000 clients transportés tous les jours.

Il importe donc d’y mettre fin sans délai en interpellant le grand public sur la gravité de ces actes irresponsables. C’est la raison pour laquelle, au titre du devoir d’alerte, et avec le soutien de la direction du réseau, il a été décidé d’interrompre totalement les lignes de bus du réseau Alternéo ce jeudi 4 août 2022 de 11h00 à 14h00.

Par cette action, les collaborateurs du réseau entendent exprimer leur colère et leur crainte face à cette situation qui se dégrade, mais surtout sensibiliser le plus grand nombre sur la nécessité de préserver la sécurité des lignes de bus sans laquelle la continuité de ce service public ne pourra pas être assurée.

Conscients de la gêne occasionnée pour les clients du réseau, les salariés iront à leur rencontre pour expliquer leur démarche.




1.Posté par marie le 01/08/2022 16:21

par intermittence il faudrait des policiers en civil et verbaliser de facon optilmal ce genre d'individu

2.Posté par Skop le 01/08/2022 16:21

Les caillassages ont lieu principalement sur quelques zones. Vous devriez suspendre les lignes concernées et non pas pénaliser l'ensemble des lignes oū il ne se passe rien.

3.Posté par Mi lé fier le 01/08/2022 16:45

Di macron largue pei la pardon largue la région reyunion

4.Posté par Chabouk le 01/08/2022 17:15

Faudrait les isoler pendant un bon mois car les parents sont complices de ces actes...
L'enfant fait ce qu'il veut et le plus souvent dans les classes moyennes où l'enfant est Dieu !
Et nous avons le résultat que nous connaissons tous !

5.Posté par Etheve jean-Paul le 01/08/2022 18:38

Que font les policiers et gendarmes au lieu de passer leur temps a verbalisé les automobilistes

6.Posté par Christelle le 02/08/2022 07:16

Mi lé fier, vous êtes fier de quoi ?
De la débilité de tous vos commentaires ? Il n’y a vraiment pas de quoi !!!

7.Posté par Habitant le 02/08/2022 17:02

Je ne comprends pas pourquoi le service de bus, qui est déjà très insuffisant à la Réunion, est victime de ce genre de chose.

Surtout qu'il bénéficie aux plus modestes et à ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas se déplacer autrement.

C'est vraiment de la stupidité sans nom, surtout que ce sont des biens publics, c'est à dire que c'est notre argent à tous, et donc à ceux qui caillassent également!

Mais je doute qu'il n'y ait ne serait-ce qu'un neurone de leur cerveau qui ait capté la moindre chose à ce sujet.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes