MENU ZINFOS
Faits-divers

Agression sexuelle : Elle a mal au dos, son grand-père lui masse les seins


Ce retraité de la gendarmerie a été jugé ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour avoir agressé sa petite-fille.

Par PB - Publié le Jeudi 6 Mai 2021 à 18:26

Il ne nie pas les faits mais ne semble pas totalement prendre conscience de leur gravité. Pourtant, le 19 novembre dernier, ce retraité a fait basculer la relation fusionnelle qu'il entretenait avec sa petite fille dans la souffrance et l'intolérable. L'adolescente de 15 ans s'est installée chez ce dernier après le décès de son arrière-grand-mère un mois auparavant. Depuis, le sexagénaire boit plus qu’à l’accoutumée. Elle décide donc de l’aider, comme lui s’est occupé de ses propres parents. 

Ce soir-là, l'adolescente souffre du dos. Son grand-père lui propose de la masser. Elle refuse dans un premier temps, sentant que l’atmosphère est chargée en alcool mais que l’irrémédiable allait aussi se produire, mais elle finit par accepter. Elle s'allonge sur le ventre et soulève son t-shirt, vêtue également d’une brassière. Quand elle se relève, son grand-père lui demande si il peut lui masser les seins. Tétanisée, la jeune fille n’ose plus bouger, sa brassière est remontée à son cou. Son grand-père lui lèche également les seins, a t-elle raconté lors de son audition. Alors qu’elle revient à elle, comme paralysée après le choc, elle entend : "La prochaine fois, je te montrerai plus". 

L’adolescente a trouvé le courage de se confier le lendemain à sa meilleure amie et de porter plainte. 

A la barre, le grand-père a fini par expliquer les faits par "un coup de folie" après avoir déclaré n’y voir rien de sexuel, évoquant tout de même la façon de s’habiller de sa petite-fille. "J’ai réalisé après", a-t-il ajouté, regrettant d’avoir "perdu une personne qu' [il aimait] beaucoup".  

La victime "a perdu l’innocence, un grand-père et gagné beaucoup de souffrance", lui a rétorqué le conseil de la partie civile, Me Frédéric Hoarau.  

Le phénomène de dissociation traumatique peut expliquer pourquoi elle n’a pas dit non, a indiqué la représentante de la société Emilie Petitjean, qui a requis 24 mois de prison avec sursis et l’interdiction d’entrer en contact avec la victime durant 2 ans.
 
La défense n’a pu que plaider les regrets et la honte. "S'il y avait eu un miroir, il serait incapable de se regarder dedans, comme il est incapable de verbaliser", a fait valoir Me Farid Issé. 

Le tribunal a tranché pour un an de prison avec sursis, l’interdiction d’entrer en contact avec la victime durant un an et l’inscription au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes ( FIJAIS). En attendant le procès qui déterminera le montant du préjudice, une provision de 1500 euros a été prononcée pour la victime et sa mère. 




1.Posté par Même pas peur le 06/05/2021 20:44

Ça y est un retraité militaire gendarme incestieux pour compléter la panoplie du policier municipal masturbateur policier national zamalé qui crée un accident et sans oublier le policier you tubeur qui fume du joint policier de la bac qui plante de l herbe belle brochette ..!! Bientôt un militaire de l armée...il s'en passe des choses sur cette île à grand spectacle vous perdez de votre crédibilité !!

2.Posté par Annick le 06/05/2021 21:50

Ce Mr mérite une peine plu sévère il a brisé ma petite fille j'espère que le karma s'occupera de lui que dieu entend mes prière

3.Posté par Prunelle le 06/05/2021 22:12

Délinquants pour délinquants mdr je n en peux plus de cette société misérable , de ces gens qui soit disant sont des gens respectueux et respectés .

4.Posté par taz le 07/05/2021 06:14

24 mois de sursis ... la bonne blague !
Même pas de circonstances aggravantes du fait de sa fonction antérieure !

5.Posté par Mamamia le 07/05/2021 06:27

Ne JAMAIS laisser une jeune fille avec un homme seul ! Désolée pour tous les hommes fabuleux qui existent mais le problème c'est que la perversité ne se voit pas sur le visage

6.Posté par Jolie le 07/05/2021 07:42

Vu le peu de peine qu’il a eu, on peut tripoter tout le monde alors

7.Posté par Gabu le 07/05/2021 06:32

Ils avait des connaissances anatomiques vraiment limitées ce gendarme à la retraite…. Encore une ordure, quoi… Il faut être très sévère avec ce genre d’individu…

8.Posté par le créole de base le 07/05/2021 07:26

Malheureusement on n’a que ça sur notre île . Des pervers alcoolisés qui ne font rien de leur existence

9.Posté par Choupette le 07/05/2021 09:26

2.Posté par Annick

Faut se méfier de ces relations fusionnelles.

Des barrières et mises en garde font également partie de l'éducation.

10.Posté par Le Fou du Roi le 07/05/2021 12:23

5.Posté par Mamamia le 07/05/2021 06:27

Je suis entièrement d'accord avec vous. Comme il ne faut jamais laisser un jeune homme avec une femme. L'équilibre consiste à un adulte et deux adolescent.

Bien à vous

11.Posté par MICHAEL LEBREUILLY le 07/05/2021 14:06

Ya des champions de la pedo ici quand même . Faudrait ptet faire autre chose que du sursis à chaque fois...ça en calmerait plus d'un. Quoique ...vu le niveau.

12.Posté par Neirinckx le 07/05/2021 14:28

Courage pour cette jeune fille qui va devoir se reconstruire, qui découvrira l'amour et devra oser faire confiance. Au-delà ce cette jeune victime innocente, ce sont tous ses proches qui sont ébranlés, impuissants devant ces actes impardonnables. Gros dégâts à cause d'un gros porc... Et pour cette sentence ; comme le disait Jolie (commentaire 6) , à ce prix-là, ce n'est pas bien cher de tripoter, Honte à lui et à tous ses semblables !!

13.Posté par LP le 08/05/2021 12:51

Choupette (9)

L'éducation ? Mise en garde vis à vis des grands parents ?

Dites moi, êtes vous de ceux qui pensent qu'une femme qui s'habille court mérite de ce faire violer ? Ou que les enfants victimes de pédophilie ont des mauvais parents ?

14.Posté par Moi le 10/05/2021 17:31

On apprend à nos enfants de se méfier de tout et partout quand ils sortent de la maison...mais on ne leurs apprend pas de se mefier de leurs propre grands-parents...bien au contraire si il y a un endroit ou ils devraient se sentir protégés c'est sous la bienveillance des anciens....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes