Faits-divers

Agression sauvage devant le Mahé: Les agresseurs présentés au tribunal

Samedi 25 Août 2018 - 07:32

Après près de 48 heures de garde à vue dans les locaux du commissariat Malartic, les agresseurs présumés d’un jeune homme de 25 ans sont déférés ce samedi au tribunal de Saint-Denis. 

Dans la nuit de samedi à dimanche, de nombreuses personnes se sont acharnées sur un client du Mahé lorsque celui-ci est sorti de l’établissement situé en centre ville de Saint-Denis. 

Le visionnage des caméras de surveillance a permis aux policiers de donner un sacré coup d’accélérateur à l’enquête ces derniers jours. Ce jeudi, ils ont procédé à l’interpellation de trois individus, dont l’un réside au Chaudron. Son passé judiciaire a intrigué les enquêteurs. Le jeune homme de 29 ans était employé de Citalis et avait déjà été poursuivi pour des violences, notamment sur sa compagne, selon les informations du Journal de l’île. 

Le pratiquant de Muay Thaï est aussi connu pour des bagarres survenues à proximité d’établissements de nuit, déjà. Dimanche dernier, vers 5h du matin, c’est un client de la boite de nuit le Mahé qui a été roué de coups par plusieurs personnes. 

Le différend aurait commencé à l’intérieur de la boîte de nuit. La victime y aurait eu un échange de paroles très houleux avec la petite amie d’un membre d’un autre groupe de clients présents ce soir-là dans le même bar. C’est une fois franchies les portes de l’établissement que la bagarre a eu lieu. Des personnes extérieures au conflit seraient également intervenues, sans que les vigiles ne puissent intervenir à temps.

Deux des trois individus déférés seraient plus impliqués dans les violences. 

Le jeune homme originaire de Sainte-Suzanne, dont le pronostic vital a été, jusqu’en début de semaine, engagé, est sorti du coma. 
N.P
Lu 9784 fois



1.Posté par Kreol974 le 25/08/2018 08:05

Les vigiles n'ont pas pas pu intervenir à temps ???? Non , mais de qui se moquent t-on ??? à part faire entrer leurs potes caniards sans payer et faire les kékés avec des jeunes à peine majeurs.... ils ne font pas leur boulot !!!!

2.Posté par specialized le 25/08/2018 12:35 (depuis mobile)

Quand ses nouveaux vigiles 2.0 se trouvent confronté à 1 bande qui peut répondre avec eux ils n''ont pas le temps d''intervenir bien entendu...Boycotté tout ses lieux où il n y a aucune sécurité assurée

3.Posté par Rhum Quina le 25/08/2018 12:50

"L’intérêt social exige que les méchants soient punis avec sévérité. Il faut seulement que ces rigueurs ne soient pas inutilement prodiguées ; qu’elles soient équitablement mesurées par l’étendue des atteintes portées à la société." (Tocqueville)

"Aussi les principes les plus élémentaires du droit commandent-ils à tout homme de souffrir que son châtiment pénètre autant dans le domaine de son droit que son crime a fait infraction dans celui d’autrui. Les peines doivent être des maux qui effrayent l’infracteur". (Humboldt)

4.Posté par Veritas le 25/08/2018 12:56 (depuis mobile)

Domendjo !!! Les pas fait pour le chien.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Septembre 2018 - 07:32 Il vole le portable d'une patiente à l'hôpital