MENU ZINFOS
Faits-divers

Agression sauvage à Bras-Panon : Le frère du suspect également interpellé


Une deuxième personne a été interpellée pour l’agression sauvage qui s’est déroulée la semaine dernière à Bras-Panon. Il s’agit du frère du suspect qui aurait empêché les personnes présentes d’intervenir et de porter secours à la victime. Une information Zinfos974.

Par Gaëtan Dumuids / Régis Labrousse - Publié le Samedi 2 Avril 2022 à 18:06

Agression sauvage à Bras-Panon : Le frère du suspect également interpellé
Suite à l’interpellation hier matin de l’individu suspecté d’être l’auteur des coups ayant gravement blessé un père de famille, une deuxième interpellation a eu lieu ce samedi.

Selon nos informations, il s’agit du frère de l’agresseur. Il est suspecté d’avoir empêché les personnes présentes d’intervenir pendant la rixe et d’avoir porté secours à la victime.

Suite à leur garde à vue, les deux hommes pourraient être déférés la semaine prochaine et présentés à un juge dans le cadre d’une comparution immédiate.




1.Posté par boul le 02/04/2022 20:35

20 ans pour l'aggresseur et 10 ans pour celui qui a empêché d'arrêter ce meurtrier , c'est de la complicité de tentative de meurtre.

2.Posté par Yab le 03/04/2022 08:28

2m de corde pour l'agresseur et 1,5m pour le frangin. 1 seul pied de bois avec 2 solides branches suffit.

3.Posté par Karloss le 03/04/2022 09:03

Même peine po les deux,
Combien demounes n'avais don?? Po un gars té vé pas y intervient....

4.Posté par TICOQ le 03/04/2022 09:31

Vite, des peines exemplaires : 6 mois de prison avec sursis pour l'agresseur sans cervelle et un rappel à la Loi pour le frangin débile.

5.Posté par patpiman le 03/04/2022 09:32

... mon péi bato fou, oussa bana i rale à nou !

6.Posté par Nono le 03/04/2022 09:48

Je mettrais également 10 ans à la personne qui tient le téléphone, pour non assistance à personne en danger. Et après avoir pendouillé les deux frères, castration chimique pour toute la famille, les voisins, et leurs animaux de compagnie, puis renvoi dans leur pays d'origine, ha merde, c'est la France, enfin presque, je propose qu'on se débarasse de toutes ces personnes qui ne méritent pas d'être Français en leur filant l'indépendance. même si je considère par ailleurs que la colonisation a été une bénédiction.

7.Posté par boul le 03/04/2022 13:07

@6 c'était une femme ou une jeune femme qui filmait . on ne peut pas lui en vouloir et au contraire merci à elle d'avoir filmé car on a des preuves de cette tentative de meutre de cette violence sans fin qu'a subi ce pauvre homme . sur la vraie vidéo de 1mn30 elle a crié et crié pour qu'ils s'arrêtent

8.Posté par Ouais... le 03/04/2022 14:06

Si c était le père de famille qui avait gagné ? Les mêmes qui condamnent l agression, auraient écrit totoche même, la bien fait. Mais manque de peaux ç est le casseur de c... Qui a gagné en dépassant les bornes. Faire Justice soit même, est-ce une bonne idée ? Ce qui m interpelle, c'est que le père de famille arrive visiblement agacé, prêt à en découdre. Il apostrophe celui qui est devenu son agresseur, et tente le premier coup. La victime devenue agresseurs, le met ko et s acharne dessus, car les témoins sont empêcher d intervenir. Pour ma part je suis contre la violence, justifier ou pas. Le truc c'est que l un subit des nuisances il est donc déjà énervé, donc il peut être violent, le second est au calme en train d apprécié, lors de leur interaction le ton monte en quelques secondes et le second s avere être plus violent que le premier, ça c est intéressant à relever. J ai fait une allusion au mma, car juste après un chaos avant que l arbitre ne vienne casser le combat le boxeur dominant assène plusieurs coups rapides et violent. C est cette propension à la violence de l agresseur, qui me trouble car être au calme avant et se déchaîné sur le malheureux...

9.Posté par Nono le 03/04/2022 15:35

@7 Vous avez le détecteur d'irone en panne on dirait... Comme le dit @8, si la bagarre avait pris une autre tournure, vous seriez en train de dire 'bien fait pour sa gueule', et c'est bien ça le problème avec des gens comme vous qui pensent que la justice ne s'applique pas de la même manière à tout le monde.

10.Posté par Patoche déplore le manque de justice en France le 04/04/2022 14:41

Malheureusement le système judiciaire et pénitentiaire français est au aboie.
Le système judiciaire n’a même pu d’argent pour changer une ampoule dans certains tribunaux. Quant aux système pénitenciers, tous le monde acceptera de dire qu’il n’y a pu de place en prison et que les prisons sont dans un très sales état pour coût annuel d’environ 35 000 euro par détenu pour 1 année d’emprisonnement.( on comprends mieux la pratique généralisé du bracelet électronique )
La France ressemble de plus en plus à un pays du tiers-monde mais beaucoup ne veulent pas voir la réalité.
La réalité est pourtant simple ; la France c’est:
- 10 millions de pauvres
- une balance commerciale négative
- 3000 millards d’euro de dette
- une guerre contre la Russie qui va peser lourd sur le gaz et le pétrole durant des décennies
- environ 500 personnes qui meurent de froid chaque année
- une violence et une délinquance exponentielles
- des CHU qui tombent en ruine etc…
Comment voulez vous qu’un pays pauvre comme la France puisse avoir une justice correcte?
La France n’a pu les moyens de ses dires de justice, de liberté , d’égalité et de fraternité !!! La France continue à se croire riche alors qu’elle déjà pauvre !!! Elle vit tout simplement au dessus de ses moyens ziskakan…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes