MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Faits-divers

Agression d’un chauffeur de bus à St-Denis : "Pour blesser quelqu’un, un bus c’est pratique"


En décembre dernier, un sans domicile fixe schizophrène agressait gratuitement avec des ciseaux une jeune passagère ainsi que le conducteur.

Par Isabelle Serre - Publié le Mercredi 12 Janvier 2022 à 16:25

Agression d’un chauffeur de bus à St-Denis : "Pour blesser quelqu’un, un bus c’est pratique"
Le 4 décembre 2021, Emmanuel E., en colère contre le gérant du centre d’hébergement où il se trouvait après quelques jours d’errance, décide d'agresser gratuitement quelqu’un. 
 
Il jette son dévolu sur un bus Citalis, rue Maréchal-Leclerc. Il pénètre dans le véhicule et frappe directement une jeune fille de 16 ans au visage, sous l’œil, avec une paire de ciseaux. Il s’en prend ensuite au chauffeur de bus qu’il atteint au cou et à la clavicule. 
 
Vers 18 heures, il tente de fuir mais est rattrapé par des témoins qui l’immobilisent en attendant l’arrivée des forces de l’ordre. Les policiers découvriront la paire de ciseaux jetée à quelques mètres. 
 
Le 8 décembre, le sans domicile fixe schizophrène devait être jugé dans le cadre de la procédure accélérée. Mais le tribunal avait estimé qu’une expertise psychiatrique du prévenu s’avérait nécessaire.
 
Ce mercredi, l’agresseur était de nouveau à la barre au palais de justice de Champ Fleuri pour répondre de ses actes. L’expert l’ayant examiné a conclu à une pathologie psychiatrique nécessitant des soins et à un discernement altéré au moment des faits. Emmanuel E. ne prenait alors plus son traitement. 
 
À la barre, le quadragénaire a reconnu avoir frappé pour apaiser sa colère. "Pour blesser quelqu'un, un bus c'est pratique", a-t-il encore déclaré. "Avec ou sans traitement, je suis le même", a-t-il encore expliqué aux juges plutôt inquiets de cette déclaration spontanée.

"Ces faits marquants et d’une très grande violence ont un retentissement fort pour les victimes, mais aussi pour tous les passagers du bus", retient le parquet qui se dit préoccupé "quant à la propension de cet individu, qui ne trouve pas sa place dans la société, à passer de nouveau à l’acte". 
 
18 mois de prison, dont 6 assortis d’un sursis probatoire renforcé, ont été requis ainsi qu’un maintien en détention. 
 
Malgré l’insistance de la défense à décrire un individu "rejeté par la vie", le tribunal a décidé d’une peine de 18 mois d’emprisonnement immédiat dont 9 avec sursis probatoire.  Trois mois d’un précédent sursis s’ajoutent à la peine initiale.
 
Emmanuel E. dort désormais en prison. 




1.Posté par Alain le 12/01/2022 18:04

en prison mais il n est pas soigne dans un centre dedié aux gens malades

a sa sortie que va t'il faire ??


2.Posté par Chantal le 12/01/2022 21:00

Ce fait divers est horrifiant. A côté de cela, je voudrais en tant que passagère quotidienne attirer l'attention de la Citalis concernant les chauffeurs des bus 24 et 31 qui vont direction Primat. Ils passent leur temps scotchés au téléphone, ne s'arrêtent pas aux arrêts car blaguent avec leurs copines, ne portent pas leurs masques etc. Tout ça sans s'excuser auprès des passagers. Je ne veux pas dire que cela mérite agression mais il y a certains comportements qui peuvent conduire à de la colère et ainsi de suite.

3.Posté par HULK le 12/01/2022 21:31

@ 1 : il recommencera.

4.Posté par MartineB97 le 13/01/2022 07:19

Et donc cette justice clémente induit qu'il sera à nouveau libre bientôt

5.Posté par .. le 13/01/2022 09:22

Des moyens pour les Hôpitaux psychiatriques avec l’argent des fraudeurs de la CAF?
Qui est contre?

6.Posté par Monde horrible le 13/01/2022 13:40

Moi qui prennait très souvent le bus pour aller en cours j'ai été également témoin d'actes ignobles de la part des chauffeurs même qui peuvent refuser de prendre une personne à l'arrêt et passer tout droit psq ils sont au téléphone, ou à parler avec une personne dans le bus, et certains prennent mm des alcooliques dans les bus, une fois un homme avec un coq est rentré dans le bus n'importe quoi tout ça, une de mes amie avait été agressé dans un bus alors qu'elle allait au lycée, c'est horrible

7.Posté par Anne Mangue le 14/01/2022 11:03



Une bombe a retardement non désamorcée pour l'avenir ; voilà comment ce cas pourrait être décrit. Qui seront ses prochaines victimes ?

Tout repose sur son obligation de soins. Autrement dit, la roulette russe pour les citoyens qui auront le tort de croiser sa route au mauvais moment.

L'État se montre impitoyable avec les automobilistes avant qu'ils n'aient fait coulé le sang mais pas avec les grenades sur pieds qui se baladent dans la société. Les délinquants sanguinaires sont au paradis en France.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes