MENU ZINFOS
Faits-divers

Agression au couteau : "J'ai visé le thorax côté droit pour ne pas qu'il meure"


Dans le cadre des journées à thèmes que nous offre le tribunal judiciaire de Saint-Denis, au regard de l'actualité du weekend bien évidement, l'alcool faisait malheureusement son grand retour ce lundi après midi. Au menu du jour, agression au couteau et conduite sous l'empire d'un état alcoolique en récidive.

Par - Publié le Mardi 9 Février 2021 à 09:42

Habibou A, 23 ans à peine, est sous le coup d'une interdiction de porter une arme et se balade dans la vie avec 10 mois de sursis au dessus de la tête. Sa grande passion, c'est la bière ! Il reconnait à la barre en boire une douzaine par jour. Le 5 février dernier, alors qu'il est en pleine préparation d'un "barbeuc" alcoolisé entre dalons, un homme de 55 ans arrive et demande s'il peut prendre quelques boissons. Pour certains pas de souci, il peut se servir, mais pour Habibou A., il n'en est pas question. 

Un râlé-poussé se produit et, allez savoir pourquoi, le prévenu sort un "petit" couteau et le plante dans le thorax de son détracteur. Ni une ni deux, il se retourne et rentre chez lui. Fort heureusement un troisième homme aura la présence d'esprit de faire un point de compression à la victime en attendant les secours. À leur arrivée, les policiers feront le triste constat que tout ce beau monde est fortement alcoolisé. L'agresseur est interpellé 40 minutes plus tard avec un taux de 1,16 g/l d'alcool dans le sang et la victime avec 3,04 g/l, rien que ça ! La victime est toujours hospitalisée avec une ITT de 10 jours pour le moment et n'a pas souhaité se constituer partie civile.  

 "J'ai visé le thorax côté droit pour ne pas qu'il meure"

À la barre, le prévenu reconnait les faits certes, mais ne semble pas prendre conscience de son acte. "Ce n'était pas un coup fort. J'ai visé le thorax côté droit pour ne pas qu'il meure" avait-il indiqué en garde à vue, ce qu'il réfute devant la présidente. "Quand on a commencé à se bousculer, je suis tombé. Je me suis relevé et j'avais le couteau. J'ai porté un seul coup et je suis rentré chez moi" s'explique t-il. Le "petit" couteau - selon ses dires - il l'a jeté, il demeure introuvable. Quant à sa consommation de bière : "Je bois 12 bières par jour, je trouve pas ça trop, c'est du matin jusqu'au soir" indique t-il au tribunal. 

"Ce sont des faits d'une importante gravité !" s'agace le parquet. "On est face a quelqu'un qui ne mesure pas l'impact de son geste ni de sa consommation d'alcool. Il laisse la victime à terre et décide de partir.I l est déjà sous le coup d'une interdiction de porter une arme depuis 2017, et il ne fait pas face à ses responsabilités, il est spectateur de tout ça ! Il sait se servir d'un couteau car il vise le côté droit ! Il est dangereux !" affirme le procureur qui demande une peine de 2 ans de prison dont 6 mois de sursis probatoire ainsi qu'un maintien en détention. 

"Il n'a opposé aucune résistance et a collaboré"

Une fois encore, il convient de louer le professionnalisme et la ténacité des avocats commis d'office qui ont à faire face à des situations d'urgence et sont rarement aidés par le comportement de leur client à la barre. "Les faits sont particulièrement graves mais l'enquête est particulièrement superficielle ! Il y a 3 personnes qui sont toutes alcoolisées et rien de plus, on s'arrête là ! Il y a des pistes mais on en reste là. Il n'a opposé aucune résistance et a collaboré. Il ne prend pas la fuite, il quitte la scène. On lui prête des propos qu'il n'a pas pu tenir au regard de ses capacités intellectuelles mais pour autant, il reconnait les faits. Il est déconnecté de la réalité, c'est un appel à l'aide" plaide la défense. 

Habibou A. aura 3 ans dont 1an avec sursis probatoire pour se sevrer de ses addictions à la bière. Il aura des obligations de soins, de travail et l'interdiction de porter une arme. Fait rarissime, le tribunal prononce à son encontre une privation d'éligibilité d'une année. Il est maintenu en détention. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ervin le 09/02/2021 09:58

" J'ai visé le thorax côté droit pour ne pas qu'il meure " ..... Un Hitman en puissance !

2.Posté par Perfide le 09/02/2021 11:07

Il savait bien que piquer au cœur que la mort serait trop rapide, avec un poumon perforé l'agonie et la souffrance seraient bien plus longue.

3.Posté par titi974 le 09/02/2021 11:12

En fait si on comprend bien il lui a fait un cadeau de le poignarder coté droit pour ne pas qu' 'il meure, ce passionné de bières, car faut le faire pour qualifier une addiction alcoolique de passion ...la justice est fidèle à elle même en accordant une énième fois à un récidiviste une partie de la peine avec sursis...

4.Posté par futur élu? le 09/02/2021 11:51

"Fait rarissime, le tribunal prononce à son encontre une privation d'éligibilité d'une année".

Ce charmant Mr comptait-il se présenter à des élections prochainement? ^^

5.Posté par Ouais... le 09/02/2021 17:04

C est très inquiétant, qu il explique que c'est pas grave, car il a viser à droite et donc que ça ne porte pas à conséquence. Juges qui ne comprend rien, le condamne...

6.Posté par Tetrem le 09/02/2021 22:00

Rooo il est trop sympa le gars..... on lui remet un prix ? 😂😂😂😂

7.Posté par LesJugesQuittentLeNavire le 10/02/2021 10:52

Donc, il en est à sa 2è interdiction de port d'arme .... peut être que la 3 interdiction sera la bonne, allez savoir ..... logique imparable de poivrot !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes