Faits-divers

Agression à la bombe de Tupic : 3 à 6 mois de prison requis contre l'allergologue

Lundi 4 Février 2019 - 20:29

Le 2 décembre dernier, le barrage de gilets jaunes installé à Saint-Gilles a été le théâtre d'une violente altercation entre un manifestant et un automobiliste. Ce dernier avait aspergé un gilet jaune avec une bombe d'insecticide. Une bagarre avait ensuite éclaté.

Les deux hommes étaient jugés au tribunal correctionnel ce lundi pour "violences". À la barre, l'automobiliste a expliqué avoir "craqué" après quinze jours de barrage. Une réaction injustifiée face à un barrage filtrant selon la procureure, qui demande une peine de 6 à 8 mois de prison avec sursis et 2500 euros de dommages-intérêts.

Pour son avocat, Me Fabian Gorce, l'homme à la bombe insecticide est surtout victime du racisme "présent sur ce rond-point de Saint-Gilles" :

"On l'a insulté, on lui a dit sale zoreil, et on l'entend dans la vidéo."

L'avocat annonce d'ailleurs qu'ils porteront plainte avec son client contre les auteurs des insultes racistes. La victime de l'automobiliste est encore sous le choc, selon son avocat Me Alex Vardin : "Parce que c'était une agression préméditée et brutale" .

3 mois de prison avec sursis sont également requis pour le "gilet jaune" qui a porté un violent coup de poing à l'automobiliste.
" Il n'a fait que riposter, c'est un geste humain, c'est un réflexe " explique son avocat Me akoun Ibrahim.

Le délibéré sera rendu le 18 février prochain.
N.P
Lu 7654 fois



1.Posté par tiorpia le 04/02/2019 20:56 (depuis mobile)

Total soutien au derma

2.Posté par Radinasse le 04/02/2019 21:03 (depuis mobile)

Et la bombe TUPIC ? elle est condamnée à être enfouie !?

3.Posté par Sérieux le 04/02/2019 21:28

Ouais en même temps la route était ouvert quand il est passé, il aurait pu continuer et ne rien faire. Il avait prévu sa bombe dans sa voiture, il s'est arrêté et a gazé en gilet jaune qui était sur le bord chemin. Donc bon à un moment il paye ses actes aussi.

4.Posté par Choupette le 04/02/2019 21:47

Allergologue, il traite les gens avec de l'insecticide. Faut vite qu'il retourne sur les bancs de la fac ... .

La riposte était proportionnée : un coup de poing contre un jet d'insecticide dans la g. ..le. Donc, là, c'est un non-lieu.

Quant à l'excuse de l'insulte, c'est aussi proportionnée quand on traite les gens d'insectes sur un ton dégradant. Donc, là aussi non-lieu.

5.Posté par Phil le 04/02/2019 22:17 (depuis mobile)

De sacres avocats quand meme...

6.Posté par jeanbobyenvacancesdanszoreiland le 05/02/2019 00:30

Et sinon,
On en parle de la grosse dinde qui filmais avec son téléphone tandis que son "conjoint" sortais désinsectiser la route ?
Prendre les gens pour des insectes et après ça nous parle de RACISME ? LOL
Et ouais, ça viens faire du fric grâce à l’abattement fiscale, ça fait monter les prix de l’immobilier et en plus de ça, ça traite les locaux comme de la merde!
" oveleuuur ovoleuuuur " ... MEUF LOL QUOI, heureusement que c’était des insectes qui ont su garder leur sang froid :)

7.Posté par ronaldino974 le 05/02/2019 07:26

Une chose est sûre, c'est qu'avec des histoires pareilles les avocats, juges, procureurs et consorts ont du boulot! Ils auraient certainement mieux à faire mais bon...

Sinon je trouve que de la part d'un allergologue bombarder du tupic dans la tête d'un être humain c'est assez symptomatique de l'état de la médecine en France au 21è siècle.

8.Posté par Louis le 05/02/2019 07:43 (depuis mobile)

Total soutien aux gilet jaune

9.Posté par citoyen réunionnais le 05/02/2019 05:32

Et le meneur de ce barrage qui a immobilisé l'automobiliste au sol brutalement et qui a demandé à son ami de se rapprocher du visage de celui ci en tenant des propos racistes et haineux il n'est même pas poursuivi ? (cf vidéo). Ce qui n'excuse pas l'automobiliste.

10.Posté par Menfin le 05/02/2019 08:43

Pour y être passé, il n y avait que des têtes de c.... dans ce rond point, des gars bien facho et bien abrutis.

11.Posté par Jean Payet le 05/02/2019 08:46

Une réaction injustifiée face à un barrage filtrant selon la procureure, madame la procureure n'a pas été coincé dans les barrages, elle.

12.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême le 05/02/2019 11:40

il connait son métier il soigne ces patients avec tupic la marque qui vous va à merveille un plouc qui se croyait en pays conquis et ils viennent nous donner des leçons, sa réputation est faîtes dans l'ouest au secours je préfère baygon.

13.Posté par Ti Tangue zilé zone le 05/02/2019 12:44 (depuis mobile)

Post 10 et 11 BRAVO...sur les ronds point il n’y avait que des têtes pas claires ....et justement la procureure indulgente devrait demander au préfet de faire dégager ces baraquements sur les ronds point tjrs occupés ...qu’en pense Dr Bellon ?

14.Posté par soutien le 05/02/2019 16:09

Soutien total à Lucas (le gilet jaune). Pas parce que c'est un gar que je connais mais parce qu'avec une vidéo comme celle là, si la justice ne fait pas son travail, c'est qu'il y a magouille à TOUS les niveaux.

Tiembo ensamb Lucas, mon pote

15.Posté par yabos le 06/02/2019 07:45

Il est exact que c'est l'automobiliste qui a agressé le gilet jaune au départ. La circulation était ouverte et il aurait pu passer tranquillement. Son action est inappropriée et médecin ou non , il doit être sévèrement puni. Ensuite, il a récolté ce qu'il a semé, c'est à dire violence et humiliation.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >