MENU ZINFOS
Faits-divers

Agressé au couteau, un contrôleur de bus pousse Citalis devant la justice


Pour le salarié, grièvement blessé à la main, la société de transport a manqué à son obligation de sécurité. Une faute inexcusable que le contrôleur compte bien faire valoir devant le tribunal des affaires de sécurité sociale.

Par PB - Publié le Mardi 21 Juin 2022 à 17:05

Après le volet pénal de l’affaire, le contrôleur de bus du réseau Citalis agressé en juillet 2021 dans la zone économique du Chaudron pousse son employeur devant le tribunal des affaires de sécurité sociale. 

Ce soir du 20 juillet dernier, le contrôleur doit faire face à quatre passagers sans titre de transport et visiblement dans un état second. L’homme parvient dans un premier temps à faire entendre raison au groupe de jeunes et les convainc de descendre tranquillement du bus à l’arrêt ZEC Chaudron. Mais l’un deux revient sur ses pas et sort un couteau. Le contrôleur est blessé à la main. Des collègues de la Sodiparc (la société d’économie mixte qui gère le réseau) viennent à son secours et seront eux aussi blessés.

Si les auteurs de l’agression ont été interpellés et condamnés à de la prison ferme, reste pour le contrôleur une opération chirurgicale et des séquelles psychologiques. Suite à ces faits, 15 jours d’ITT lui ont été délivrés, les tendons entre son pouce et l’index ayant été sectionnés. 

Une agression qui aurait pu être évitée, estime le contrôleur qui remet en cause l’organisation des effectifs au moment des faits. Le salarié travaillait seul et le soir. "Pourtant en 2017, le CSE avait demandé une expertise pour évaluer les risques. Le rapport avait pointé un problème organisationnel au niveau des contrôleurs", avance son avocate Me Vanessa Rodriguez. Dans leurs missions de respect des règles d’utilisation et de sécurité du réseau, les contrôleurs sont amenés à faire face à des situations risquées et doivent ainsi travailler en équipe. La responsabilité de l’employeur pour faute inexcusable est ainsi engagée, plaide le conseil du contrôleur.

La requête, déposée il y a 6 mois au tribunal des affaires de sécurité sociale, pourrait permettre ainsi au contrôleur de bénéficier d’une indemnisation complémentaire pour son préjudice physique et psychologique. "Un procès aussi pour éviter que cela se reproduise", ajoute Me Vanessa Rodriguez. Ce mercredi, le tribunal va fixer le calendrier de procédure. Le délibéré est attendu pour la fin de l’année.




1.Posté par Pascale le 22/06/2022 08:36

Bonne chance à lui face à ces tribunaux extrêmement corrompus...

2.Posté par Serveaux Freddy le 22/06/2022 10:50

Les contrôleurs de la société Transdev sont venu me porter secours lors de l'agression du 20 juillet 2021

3.Posté par Mi lé fier le 22/06/2022 15:36

Ile de gratel largue sa dont

4.Posté par JANAC le 22/06/2022 15:38

En quoi c'est la faute de la société Citalis ? On dit toujours aux chauffeurs de ne pas prendre les clients louches ? Il peut demander plus de sécurité mais pas plus !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes