Océan Indien

Afrique du sud : l'armée appelée pour remplacer les grévistes dans les hôpitaux

Lundi 23 Août 2010 - 15:47

Alors que le gouvernement sud-africain les accuse de ternir l'image du pays, et après que la police ait tiré des balles en caoutchoucs contre les manifestants lors des manifestations de la semaine dernière, le mouvement syndical s'intensifie.


Afrique du sud : l'armée appelée pour remplacer les grévistes dans les hôpitaux





Les deux camps semblent se radicaliser alors que, selon une information de "l'Argus du Cap" de ce dimanche, deux syndicats d'enseignants rejoindraient le PSA, syndicat à l'origine de la grève, dans son mouvement pour obtenir une revalorisation salariale de 8,6%.

De son côté, le gouvernement, qui a proposé un accord autour d'une hausse de 7%, a rappelé que les enseignants avaient déjà bénéficié de 45% de revalorisation salariale depuis 2007 tandis que le ministre de la santé, Aaron Motsoaledi, accusait les grévistes des hôpitaux, qui n'ont pas légalement le droit de faire grève, d'être des "meurtriers" .

Il est également question de mettre en place une législation spécifique destinée, selon le gouvernement sud-africain, a empêcher les grévistes de barricader des écoles et des hôpitaux pour empêcher les fonctionnaires non grévistes de prendre leur poste, en complément d'une décision de justice ayant interdit aux grévistes d'en perturber le fonctionnement.

Dans ce contexte, l'armée sud-africaine a récemment annoncé avoir étendu son dispositif de déploiement d'équipes médicales en remplacement des grévistes dans les hôpitaux publics. Le porte-parole du PSA a quant à lui annoncé que le syndicat appelle les grévistes à rester chez eux aujourd'hui mais qu'une "action massive" aurait lieu demain.
Samuel Bertil
Lu 948 fois



1.Posté par jason le 23/08/2010 19:36

Quant on pense que c'est en Afrique du sud qu'eut lieu la première transplantation cardiaque ...
(3 décembre 1967 hôpital Groote Schur au Cap Christian Barnard )

2.Posté par le congo chez tintin le 23/08/2010 19:53

L ' ANC n'a qu'à remettre au gout du jour le supplice du pneu enflammé contre les leaders, cette charmante méthode leur a si bien réussi dans le passé....ou nommer Winnie comme médiateur !

Winnie....
Sa réputation est endommagée quand elle endosse le slogan « un boer, une balle » mais surtout quand, dans un discours le 13 avril 1985 à Munsieville, elle justifie le supplice du pneu enflammé autour du cou des « traitres » noirs. « Avec nos boîtes d'allumettes et nos pneus enflammés, nous libérerons ce pays ».

3.Posté par Pschitt le 24/08/2010 14:34

Chasser le naturel , il revient au galop...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues