MENU ZINFOS
International

Afrique du Sud: Un Français accusé d’avoir répandu le coronavirus poursuivi pour tentative de meurtre


Positif au Covid-19, un jeune Alsacien en vacances en Afrique du sud n’a pas respecté les mesures de quarantaine qui lui étaient imposées, et doit être jugé prochainement pour "tentative de meurtre".

Par - Publié le Vendredi 24 Avril 2020 à 23:01 | Lu 4109 fois

Le jeune homme a été pris de maux de tête et de fièvre dès son arrivée dans le pays au début du mois de mars, comme l’indique le site actu17, sur une information de France Bleu. Sur place, le médecin consulté lui fait passer un test de dépistage du Covid-19 qui se révèle positif.
 
Pour autant, le touriste Français s’est ensuite rendu à Sainte-Lucie avec ses amis pour visiter le Park Kruger malgré son placement en quarantaine. C’est là que les forces de l’ordre l’ont intercepté.
 
Le groupe de touristes a été testé et tous sont positifs au coronavirus.
 
Selon l’Alsacien, le médecin consulté à son arrivée ne lui aurait demandé de rester en quarantaine.
 
Il n’en reste que les autorités sud-africaines poursuivent désormais le jeune homme pour "tentative de meurtre", pour être entré en contact avec un nombre inconnu de personnes alors qu’il se savait malade du Covid-19.
 
Le procès devrait se tenir à la fin du mois de juin.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Jambalac le 25/04/2020 01:24

Peut t-on appliquer le même caractère infractionnel en France à ceux qui nous gouvernent ?

2.Posté par Ctmanu le 25/04/2020 05:43

On devrait faire pareil, son égoïsme le fera sûrement réfléchir dans une prison d’Afrique du Sud.
Il fallait lui dire ne pas sortir, il fallait lui proposer une chambre surveillée, des plateaux repas, une indemnité pour vacances annulées...

3.Posté par gratel le 25/04/2020 11:20

il est allé prêcher la bonne parole le sérieux n'est pas à la portée de tous il fallait écouter et respecter les consignes , il fera de la prison ferme il a joué avec le feu la vie est formatrice!

4.Posté par Papangue le 25/04/2020 15:55

Ne vous inquiétez pas poste 1, la mutinerie a commencé à bord du Titanic France.
Les choses se font naturellement. La racaille en col blanc s'élimine d'elle-même.

5.Posté par klod le 25/04/2020 20:18

on est dans la chronique "internationale" ……………….. bon ,ben :

au delà des faits d'hiver d'un framçais en sud af …………………….selon le pierrot, c'est important .

ce jour , l'arabie dit saoudite met fin au lynchage …………….. INch AllaH ! c'est un grand jour !

a quand une arabie saoudite laique et républicaine ???????????????? ; Inch Allah , aussi ………………… mais là , c'est comme révé d'une Palestine indépendante ………… INCH ALLAH !

6.Posté par Mehdi le 26/04/2020 16:34

Bonne nouvelle

J'espère que les sud africain vont lui coller 5 ans de taule.

7.Posté par Carol MARTIN le 26/04/2020 18:55

1.Posté par Jambalac***au lieu de raconter des choses incomprehensibles et c.... fermes la un peu et lis bien cet article afin de constater que tu as la chance d etre ds un pays qui te donne du pogon, te permet de l ouvrir de ne rien respecter !!! regardes donc l alsaco qui a fait le cakou ou il en est arrivé pour n avoir respecté les regles se croyait en france va peut etre s en mordre les doigts ainsi que ses potes !

8.Posté par Carol MARTIN le 26/04/2020 18:56

4.Posté par Papangue ***comique !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes