MENU ZINFOS
International

Afrique du Sud : 28% des adolescentes sont séropositives


Par S.I - Publié le Jeudi 14 Mars 2013 à 17:54 | Lu 1483 fois

Afrique du Sud : 28% des adolescentes sont séropositives
D'après des statistiques révélées par le ministre de la Santé sud-africain, Aaron Motsoaledi, ce jeudi dans un journal local, le Sowetan, près de 28% des adolescentes du pays sont séropositives. La part de l'ensemble des adolescents atteints par le virus du Sida se chiffre quant à lui à 4%.

Le ministre a déclaré que ces chiffres lui "fendaient le coeur" et qu'il n'était plus possible "de vivre ainsi". "Il est évident que ce ne sont pas de jeunes garçons qui couchent avec ces filles. Ce sont des hommes âgés", affirme-t-il, en demandant que les jeunes filles ne soient plus entretenues par des hommes âgés.

L'Afrique du Sud est devenu le pays au monde qui a le nombre le plus élevé de personnes infectées par le virus du Sida bien que le nombre de décès dus à la maladie soit en forte baisse.

Plus de six millions de personnes, sur une population estimée à 50 millions d'habitants, vivent avec le VIH, soit un des taux les plus élevés du monde. C'est d'ailleurs dans ce pays où les traitements anti-retroviraux sont les plus administrés au monde : près de 1,7 million de personnes y ont accès.




1.Posté par Ded le 14/03/2013 17:22

Pas étonnant!
Il faut rappeler que depuis la découverte du HIV et des dépistages, l'Afrique du Sud, sous différents gouvernements avant mais aussi post apartheid refusait d'administrer les traitements qui auraient pu enrayer la pandémie.
C'est tout récemment que le gouvernement SA c'est enfin décidé à agir...alors pas une surprise

2.Posté par n o e le 14/03/2013 18:11

Maladie terrible !
Il faut vraiment faire attention aux relations entre les humains (surtout échanges de fluides lors des relations sexuelles)

3.Posté par Caton2 le 14/03/2013 19:42

Extrait de Wikipdia:
"L'Afrique du Sud a un des plus grand nombre de viols d'enfants et de bébés du monde. Une enquête menée par le CIET a découvert que 60 % des garçons et des filles pensent qu'il n'y a pas de mal à forcer quelqu'un que l'on connaît à avoir des rapports sexuels, tandis qu'environ 11 % des garçons et 4 % des filles admettent avoir déjà forcé quelqu'un à avoir des rapports sexuels avec eux. Dans un sondage conduit auprès de 1 500 enfants d'âge scolaire du township de Soweto, à Johannesburg, un quart des garçons interrogés ont déclaré qu'une tournante était amusante. Plus de la moitié des personnes interrogées affirment que si une fille dit non pour avoir des rapports sexuels, elle veut en réalité dire oui.

Un certain nombre de viols grave sur des bébés depuis 2001 (qui incluent une reconstruction intensive du système urinaire, génital, abdominal et trachéal) ont fait pressante la nécessité de résoudre le problème socialement et juridiquement. En 2001, un bébé de neuf mois a été violé par six hommes, âgés de 24 à 66 ans, après avoir été laissé sans surveillance par sa mère adolescente. Une petite fille de 4 ans est morte après avoir été violée par son père. Un bébé de 14 mois a été violé par deux de ses oncles. En février 2002, un nourrisson de huit mois a été signalé comme ayant été violé par quatre hommes. Seul un a été inculpé. L'enfant a eu besoin d'une longue chirurgie reconstructive. Sur l'enfant de huit mois, les blessures était si grandes qu'une attention particulière a été accordée aux poursuites."

Eh oui, tout n'est pas blanc bleu au Pays de Mandela...

4.Posté par DON PAKE le 14/03/2013 21:31

C'est inhumain d'entendre ces chiffres... et tellement triste. Et personne ne fait rien parce que c'est loin de chez nous et que cela ne génère pas de pognon. L'enfer c'est peut être la vie sur Terre après tout. Et l'église ose encore prôner le non usage du préservatif ? Cela laisse à réfléchir sur nos valeurs...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes