MENU ZINFOS
National

Affaires des écoutes : Un rapport de la police accrédite la thèse d'un trafic d'influence


Par S.I - Publié le Mardi 23 Septembre 2014 à 11:20 | Lu 1178 fois

Affaires des écoutes : Un rapport de la police accrédite la thèse d'un trafic d'influence
Selon un rapport de synthèse de la police judiciaire publié ce mardi par Libération, France Inter et France 3, Nicolas Sarkozy aurait commis des "faits constitutifs du trafic d'influence" en tentant de corrompre le juge Gilbert Azibert.

À la suite de sa garde à vue, Nicolas Sarkozy a été mis en examen le 1er juillet pour "corruption active, trafic d’influence actif et recel de violation du secret professionnel", après avoir tenté de récupérer des informations couvertes par le secret auprès de Gilbert Azibert. En échange, l'ancien chef de l'État aurait promis une intervention pour un poste de prestige à l'attention de ce dernier.

Christine Dufau, chef de l'Office central de lutte contre la corruption, et citée par Libération, indique que "les conversations enregistrées entre Thierry Herzog, Nicolas Sarkozy et Gilbert Azibert sont claires sur leurs intentions, et leurs propos ne suscitent pas d'interrogation quant à leur volonté et leurs attentes" .

Elle ajoute que "Gilbert Azibert est sollicité pour obtenir des informations et démarcher des conseillers à la Cour de cassation. En contrepartie, Nicolas Sarkozy accepte de l’aider à obtenir un poste à Monaco. Ces faits sont constitutifs du trafic d’influence, qui rappelons-le, prévoit l’influence réelle ou supposée".

De son côté, France Inter a publié sur six pages les réponses de Nicolas Sarkozy lors de sa garde à vue. "Nicolas Sarkozy explique qu’il n’a fait 'aucune intervention' en faveur de Gilbert Azibert, dont il met en doute la réelle influence à la Cour de cassation".

La radio écrit également sur son site que l'ancien locataire de l'Élysée a jugé "scandaleuses" les écoutes dont il a fait l'objet, lequel a aussi contesté l'impartialité d'une des juges, Claire Thepaut, en raison de son appartenance au Syndicat national de la magistrature (réputé proche de la gauche).




1.Posté par Môvélang le 23/09/2014 15:15

non lieu, abandon des poursuites et immunités présidentielles, bon retour monsieur le futur présidents, toi, tu aimes les sans-dents jusqu'à ce qu'ils votent pour toi

2.Posté par noe le 23/09/2014 16:04

C'est sûrement une mauvaise interprétation des écoutes par des gens illettrés qui n'ont pas bien compris le sens des phrases employées !

3.Posté par Gloseur sensE le 23/09/2014 17:14

Ce qui est très inquiétant en France et dans ce genre d'affaire judiciaire anormalement médiatisée, ce sont les systématiques violations des droits fondamentaux et des libertés fondamentales :
Violation de la présomption d'innocence, violation du secret de l'instruction, violation du secret professionnel, prioritairement entre des avocats et leurs clients, sans omettre la violation de la confidentialité des relations privées au sein d'une famille, qui en réalité n'est qu'un vulgaire voyeurisme public.
Violations perpétrées et réitérées en France, et en toute impunité, durant plusieurs mois, voire plusieurs années ?
Tout ceci intéressera certainement la Cour Européenne des Droits de l'Homme !
En conséquence, aujourd'hui dans le domaine fondamental des droits de l'Homme, en quoi est-ce que la France serait-elle meilleure que, par exemple, les USA ou la Chine ?

4.Posté par nomdedieu! le 23/09/2014 19:09

La neutralité du juge est une des conditions de la confiance que le justiciable peut avoir en lui, ni juge de droite, ni juge de gauche, mais juge de justice ! La fonction hautement symbolique de la justice ne peut s’acoquiner avec l’engagement politique partisan.


5.Posté par La vox populi.com le 23/09/2014 19:37

SARKOZY est innocent vu que c'est Paul BISMUTH le coupable........
Et dire que ce mec est venu à la télévision dire qu'il n'avait rien à se reprocher........
Il faut des jugements à la caucescu......Haut et court.....

6.Posté par laluno le 23/09/2014 20:25

Acharnement et abus des écoutes sur Sarkozy sur un faux pour recel de Mediapart sur kadafi a contribué principalement à le mettre sur écoute..Qui de ce fait deviennent illégales surtout en plus pour leur prolongation...Effectivement après on trouve autres conversations qui n'ont rien à voir avec la choucroute .Les arroseurs Plenel et consorts et ses amis gauchos dfu pouvoir seront bien arrosés.sur leur mirage car 'il vont traverser en tête de gondoles le mur des çons...Mais cela risque de durer des années...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes