MENU ZINFOS
Faits-divers

Affaire des emplois familiaux: Nassimah Dindar relaxée


Jugée pour prise illégale d'intérêts, l'ancienne présidente du conseil départemental et du conseil d'administration du SDIS est fixée sur son sort. La sénatrice Nassimah Dindar a été relaxée.

Par Isabelle Serre - Publié le Mardi 13 Avril 2021 à 13:28

Affaire des emplois familiaux: Nassimah Dindar relaxée
Le 5 mars 2021, la sénatrice comparaissait devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis, soupçonnée d'avoir favorisé l'embauche de deux employés au sein du SDIS, le Service départemental d'incendie et de secours, qu'elle dirigeait entre 2015 et 2018. L'affaire avait débuté par un signalement de la Chambre régionale des comptes.

Nassimah Dindar a finalement été relaxée car les preuves n'ont pas été rapportées.

Le procureur de la République de Saint-Denis avait requis contre la sénatrice cinq mois de prison avec sursis et deux ans d'inéligibilité, indiquant que l'élue "avait contourné volontairement les circuits de recrutement habituels afin de faire embaucher sa femme de ménage et son jardinier qu'elle connaissait".

Des soupçons d'emplois fictifs pesaient également dans ce dossier, les deux employés étaient soupçonnés avoir travaillé au domicile de la sénatrice tout en étant rémunérés par le SDIS. Des faits que Nassimah Dindar a réfuté lors de son procès évoquant longuement les dysfonctionnements au sein du SDIS et précisant qu'elle n'avait joué aucun rôle dans le recrutement des deux agents.

La défense a plaidé le "non-intentionnel"

Concernant la femme de ménage, Nassimah Dindar a indiqué l'avoir rencontrée lorsque le contrat de cette dernière au sein du conseil départemental avait touché à sa fin. Elle aurait été reçue par la présidente lors d'une "audience citoyenne". Face à cette mère célibataire en pleurs, Nassimah Dindar avait proposé de l’embaucher chez elle. Par la suite elle aurait postulé d'elle-même au SDIS. Une version contestée par le colonel Loubry qui avait indiqué lors de ses auditions que "c'est Nassimah Dindar qui lui aurait demandé d'embaucher cette connaissance à la sortie d’un conseil d’administration".

Concernant le jardinier, Nassimah Dindar a indiqué à la barre du tribunal qu'elle lui aurait proposé un travail chez elle, avec des "chèques emplois service CESU payés et déclarés". Mais, selon un témoin, c'est la présidente qui aurait remis le CV de l'agent aux ressources humaines. L'agent lui-même avait affirmé que c'est le SDIS qui l'aurait appelé suite à son rendez-vous avec elle afin de lui faire signer un contrat.

En défense, les avocats de l'élue, Mes Normane Omarjee, Djalil Gangate et Luc Brossollet, qui s'étaient dits "sereins" dans cette affaire avaient basé leurs arguments sur les dysfonctionnements au sein du SDIS, notamment au niveau des ressources humaines, le manque de concordance entre les témoins et autres incohérences non négligeables tendant à prouver l’absence d’intention de la part de l’ancienne présidente. Les robes noires avaient tenté d'obtenir le dépaysement du procès, en vain.

À cause de preuves non rapportées, le tribunal a décidé de relaxer Nassimah Dindar.


Jean-Emile De Bolivier, membre de l'association Anticor, s'exprime suite à la décision du tribunal. Il se dit "dubitatif" quant à la "qualité de l'enquête". Il assure qu'en tant que l'association fera appel en tant que partie civile.




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par Zele le 13/04/2021 16:14

Notre Belle justice française a méditer

21.Posté par Matulu le 13/04/2021 16:01

La parole d'un Colonel ne compte pas...

20.Posté par MARDE le 13/04/2021 15:55

ben voyons c'était cette décision ou bien la cassation n'est-ce pas? du moment que les politiques peuvent toujours se raser, se maquiller faire le beau ou la belle devant un miroir c'est qu'ils ont la conscience tranquille. regrettons seulement que c'est du temps, de l'énergie et de l'argent gaspillé à tour de bras qui profite à certains, gagner et faire passer le temps sous les cocotiers, bananiers et autre voilà....

19.Posté par justice le 13/04/2021 15:22

au fait hier en rentrant chez moi jai écraser ( sans voir et sans faire exprès bien sur ) un tang sur la route .. pensez vous que je risque d'être jugé ?? 🤣🤣🤣

18.Posté par ah la la le 13/04/2021 15:12

franchement la justice est aveugle. tous ces pourris de politiciens s'en sortant toujours bien ou presque. tandis que les citoyens sans avocat ou commis d'office, alors là c'est la prison directe et une amende. apparemment, plus tu es pourri plus tu t'en sors et plus on vote pour toi. C'est la loi des méchants, des menteurs, des pourris sur terre.

17.Posté par Kong le 13/04/2021 15:09

Si l'association Anticor dit qu'elle fera appel de la decision, elle le fera... Madame DINDAR, jusqu'a maintenant le soleil a brillé pour vous... Jusqu'a maintenant... #VoteUtile #LaJusticePareillePourTous #CarnassiersDehors

16.Posté par ZHERISSON le 13/04/2021 15:08

Parodie de justice

15.Posté par Un vieuxcréole le 13/04/2021 14:55

C est quoi ce truc?

14.Posté par Rosedor le 13/04/2021 14:39

Et voilà ! Comme d'habitude ! Comment avoir confiance en ces élus ! Pourquoi voulez-vous qu'ils se gênent puisqu'ils ne sont pas condamnés ?

13.Posté par #lareunionnite le 13/04/2021 14:31

Perte de temps et d'argent pour un jugement connu de tous, le fameux sursis ou relaxe, que bénéficie d'office nos élus !

12.Posté par SOMANKE le 13/04/2021 14:28

Enfin la justice retrouve sa sérénité et applique la loi sans l'interpréter au travers du prisme de la vox populi. J'attends avec impatience les commentaires à venir mais les connais déjà « tous pourris, vendus... » . Elle ne peut pas ne pas être coupable, puisqu’elle est politique. Notre société s’est donnée un quatrième pouvoir pour mieux se barrer en c..........

11.Posté par roland culé le 13/04/2021 14:27

condamne un elu, c est condamne le systeme, donc . . . . . . .

10.Posté par Bagatelle le 13/04/2021 14:26

C est quoi cette justice sur notre île
Jusqu'à quand les petits vont payé
Elle a encore des beaux jours en politique
Honte à nos élus sans et cette justice a deux vitesses


9.Posté par zan pir le 13/04/2021 14:24

elle est pas belle cette justice ?

8.Posté par Citoyen le 13/04/2021 14:13

Faible avec les forts, fort avec les faibles.
La justice française.

7.Posté par yoland le 13/04/2021 12:09

Pas et plus confiance à la justice et encore moins aux politiciens et ciennes

6.Posté par Triboulet le 13/04/2021 14:08

Quand on a les moyens de se payer ou de se faire payer l assistance d avocats de renom ,on ne doit rien craindre de la justice.quid des petites personnes avec ou sans avocats commis d office...

5.Posté par Jag le 13/04/2021 14:06

Encore une qui passe à travers les mailles du filet !!!!
C’est cela la justice !!!!
Créole ouvre Zot yeux !!!
Ne votez plus pour ce genre de personne !!!!

4.Posté par Le speudo le 13/04/2021 12:05

La justice ne peut pas vaincre un DINDAR

3.Posté par Lulu le 13/04/2021 14:05

faudra qu'elle nous l'adresse de son grigritiseur à ses copains d'élus corrompus.......!

2.Posté par mandrake le 13/04/2021 11:57

Étonnant non?

1.Posté par crisse le 13/04/2021 11:55

Rien de nouveau sous le soleil.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes