Océan Indien

Affaire des 200 millions d'ariarys : Les députés malgaches font bloc derrière Lanto Rakotomanga

Jeudi 2 Juillet 2015 - 09:41

Les députés malgaches ont dernièrement repoussé à l'unanimité l'audition de la députée du MAPAR*, Lanto Rakotomanga, auprès des gendarmes en charge de l'enquête comme ces derniers l'avaient sollicité en amont. 

Même les députés pro-Rajaonarimampianina ont refusé de voir leur collègue interrogée dans le cadre de l'affaire des 200 millions d'ariarys saisis dans sa voiture le 8 juin dernier. Les députés de Tsimbazaza ne veulent pas cautionner un "acharnement" policier à l'encontre de la députée de Tananarive. 

Par ailleurs, une commission d'enquête parlementaire a été constituée pour faire toute la lumière sur ce dossier sensible. 

Pour rappel, la députée du MAPAR, Lanto Rakotomanga, avait fait l'objet début juin d'une immobilisation musclée de son véhicule dans un quartier populaire de Tananarive après une course poursuite avec les forces de l'ordre. Les policiers avaient dû briser les vitres de la voiture pour pouvoir l'extraire de l'habitacle qu'elle refusait de quitter. Les forces de l'ordre avaient saisi dans le coffre deux cartons contenant la somme de 200 millions d'ariarys. 

* MAPAR - dont l'abréviation signifie "Avec le président Andry Rajoelina" 
Lu 1043 fois



1.Posté par béchamel le 02/07/2015 12:02

200 millions dans un paragraphe, 200 milliards dans un autre... c'est la précision zinfo!

2.Posté par EKOLO le 02/07/2015 12:08

Sap pa, kan ou na bon pé larzan, ou na bon pé kamarad ...

3.Posté par JORI le 02/07/2015 12:18

Si des policiers ne peuvent pas interroger la personne en question comment pourrait on croire en l'intégrité de cette commission d'enquête parlementaire???.MDR.

4.Posté par Marx le 02/07/2015 12:29

Aussi pourris que les notres les députés Malgaches!

5.Posté par Chris le 02/07/2015 15:49

Sans vouloir minimiser la corruption qui fait malheureusement partie de la vie malgache, il faut quand-même préciser que les 200 millions en question équivalent à seulement (mais c'est déjà bien sûr beaucoup trop, eu égard à la misère régnant dans la Grande Ile ) 60 000 euros (c'est-à-dire à 1/10e du salaire mensuel de certains joueurs de foot de l'hexagone, comme notre Dimitri, ou d'ailleurs)

6.Posté par Oscar DUDULE le 02/07/2015 19:58

Chris message 5.
.
Pour les malgaches qui ont la chance d'avoir un boulot cette somme de 600 000 € représente environ 50 ans de salaire. C'est lamentable. Honte aux députés qui soutienne cette député..

7.Posté par olivier Montfort le 02/07/2015 20:37

Post 5 il manque un petit zéro à tes €uros. "La corruption fait malheureusement partie de la vie Malgache" Il faut dire qu'en étant colonisés par les francais ils ont été à la bonne école n'est ce pas? Mais il est bien évident qu'en françe il n'y a pas de corruption .... Ni de valises de billets circulant au grès des marchés conclus, avec Bouygues, Eiffage, Dassault et j'en passe. Mais bon il faut reconnaitre que le partie du DJ fils à papa Rajoelina est le plus pourri de Mada

8.Posté par Zbob le 02/07/2015 20:58

Bof, ils sont comme les nôtres , ils se soutiennent car chacun espère une part du gâteau sans oublier qu'ils se tiennent tous par la peau des coucougnettes!

9.Posté par Chris le 03/07/2015 07:39

A posts 6 et 7. Les 200 millions d'ariary représentent bien 60 000 euros! (Désolé, je crois que vous êtes un peu fâchés avec les math : 200 000 000 : 3 000 = ? Je vous laisse effectuer le calcul!).C'est juste pour rectifier, et non pour exonérer les achats de conscience probablement derrière ce trafic de billets.

10.Posté par olivier Montfort le 04/07/2015 12:45

Post 9 : Exact mille excuses trop de zéros pour moi, même si dans ce cas le zéro est important . Il reste néanmoins 66.666,67 € mais au cours du jour 57.143 € moins la part taxe du Karana... Cdlt Pas de quoi fouetter une chatte. ( C'est vrai pourquoi toujours fouetter le chat mâle). lol

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues